Néoplanète n°20 avril 2011
Néoplanète n°20 avril 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°20 de avril 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Kel Epok Epik

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 26,2 Mo

  • Dans ce numéro : Francis Cabrel, on l'aime à mourir.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
[S’AIMER] Décrypter les étiquettes des vêtements, C’EST COTON ! ■ LE COTON Cette fibre textile est confectionnée avec les filaments soyeux qui enveloppent les graines de coton. Elle est composée d’environ 94% de cellulose. Le coton a un excellent pouvoir absorbant ainsi qu’une capacité de rétention des composants de la sueur. Le hic ? Il faut 20 000 litres d’eau pour en obtenir un kilo ! D’autant que sa culture conventionnelle consomme plus de 20% des insecticides utilisés pour seulement 2,5% des surfaces agricoles ! Préférez donc le coton bio. ■ LE LIN Ce tissu, l’un des plus vieux du monde, est anallergique et antibactérien. Il régule également la température du corps. Très résistant, il ne se déforme pas, ne peluche pas et devient même de plus en plus beau au fil des lavages. Et son bilan écologique est irréprochable, de sa culture en France qui nécessite très peu d’eau à la filature artisanale ! Sur les étiquettes, cherchez la mention Masters of Linen, seule garantie de qualité dans le domaine du lin, déposée dans plus de 60 pays. Ce label certifie aussi l’origine européenne du textile. Nos marques coup de cœur en matière de lin ? Étoile de Marie qui propose, entre autres, de jolies robes de mariée et Somewhere pour ses vêtements casual chic. ■ L’ÉLASTHANNE Ce terme réunit les mots « élastique » et « polyuréthane ». La caractéristique de cette fibre synthétique ? Elle est constituée de fils à haute élasticité qui s’étirent facilement et reprennent rapidement leur forme initiale, ce qui permet de grands mouvements. Ainsi, le Lycra est une fibre élasthanne pouvant être utilisée dans tous les tissus et se mélangeant aussi bien aux fibres naturelles que synthétiques, notamment dans les sousvêtements. Bémol : l’élasthanne est dérivée du pétrole, ce qui engendre des problèmes de recyclage en fin de vie. NÉOPLANÈTE 20 - AVRIL 2011 [22] C’est quoi, le Lycra ? Que penser de la soie ? Le lin est-il vraiment écolo ? Pour ne pas perdre le fil, suivez notre guide des matières textiles pour déchiffrer les étiquettes de vos vêtements. Par Fabienne Broucaret ■ LE POLYESTER C’est une matière synthétique qui a un fil résistant. Souple, elle a une très bonne mémoire thermique et s’entretient facilement. Des marques comme Patagonia ont créé des filières de recyclage de vieux vêtements et tissus en polyester pour réaliser de nouveaux modèles. ■ LA SOIE Saviez-vous qu’il faut tuer 15 vers à soie pour produire un gramme de cette précieuse étoffe ? On n’obtient en effet qu’un seul fil de soie après le dévidage du cocon d’une larve de papillon. Un élégant et chatoyant sari en soie coûte ainsi la vie à 50 000 de ces malheureuses créatures. Cette fibre est très absorbante et délicate à entretenir. Optez pour la soie dite naturelle que vous trouverez par exemple chez Eco-boudoir, une marque de lingerie de luxe. Ni blanchiment ni formaldéhyde : le fil est traité par une solution de potasse naturelle. Sans oublier que la soie biologique n’ébouillante pas le ver pour en extraire le fil. ■ LE STRETCH Ce textile synthétique est composé de coton, de polyamide (qui stabilise la tenue et les coloris) et d’élasthanne qui lui donne sa souplesse. Facile d’entretien, le Stretch est apprécié pour son confort, sa tenue et sa résistance. À noter qu’il existe du tissu Stretch en polyester 100% recyclé. ■ LE VISCOSE C’est une matière d’origine végétale transformée par l’homme. Il en va ainsi de la viscose de bambou. Si le bambou pousse naturellement, sa transformation en fibres est, elle, chimique. On ne trouve donc pas de bambou dans les vêtements, mais de la viscose de bambou. VECTORSTOCK
J.B. PONTECORVO LE MAG DE L’ENVIRONNEMENT « Cahier Habitat » 32 millions de logements à rénover Philippe Pelletier, président du comité stratégique du Plan Bâtiment Grenelle La maison durable de Cendrine Dominguez Labellisations : bilan certifié Antoine Desbarrières, directeur de Qualitel L’immobilier à bonne école Henry Buzy-Cazaux, président de l’IMSI 10 éco-gestes pour une maison qui ne manque pas d’air Les HLM comme on les aime Merci à Jean-Baptiste Pontecorvo pour les photos qui illustrent ce cahier Habitat. Photos extraites de l’ouvrage « Villa TEO », aux éditions L’HUMANY-TERRE, 32e. www.lavillateo.com P.24 P.25 P.26 P.27 P.28 P.32



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :