Néoplanète n°20 avril 2011
Néoplanète n°20 avril 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°20 de avril 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Kel Epok Epik

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 26,2 Mo

  • Dans ce numéro : Francis Cabrel, on l'aime à mourir.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
[S’ENGAGER] passionnés de nature VectorStock Dans son dernier ouvrage Les Héros de la biodiversité, Allain Bougrain Dubourg rend hommage à ces combattants qui luttent pour la sauvegarde de notre planète. À chacun sa passion : arbres remarquables, albatros, hérissons... Extraits. LE VISON DE RENÉ ROSOUX Directeur scientifique du Muséum d’Histoire naturelle d’Orléans, le biologiste René Rosoux s’est enrichi des compétences de Marie-des-neiges de Bellefroid, qui a obtenu son doctorat sur le vison d’Europe à l’Université de Rennes I en 1999, année du lancement d’un plan de restauration du vison d’Europe. […] Combien reste-t-il de visons ? Quelques centaines tout au plus ! […] Bien que protégé officiellement depuis 1981, l’usage des pièges tuait encore 53% des visons d’Europe dix ans plus tard. Mais aujourd’hui, les collisions routières se révèlent plus meurtrières encore. Elles affecteraient 65% des animaux. Au chapitre des causes indirectes, il faut ajouter la dégradation des zones humides, qui se réduisent comme peau de chagrin, la pollution ou encore la lutte chimique destinée aux rongeurs… dont se nourrit le vison. Plus insidieusement, une pathologie spécifique aux petits carnivores contribuerait également à sa raréfaction. Enfin, le vison d’Amérique, évadé de nombreux élevages, entrerait en compétition avec son cousin européen… […] Avec le ministère de l’Écologie et bon nombre de collègues français et européens, René et Marie-des-Neiges Néoplanète 20 - avril 2011 Ils sont A. Rosoux [16] A. Rosoux René Rosoux espère que le vison d’Europe (à gauche) sera bientôt réintroduit en France. participent au plan national de restauration de l’espèce endémique européenne, qui permettra peut-être d’endiguer l’hémorragie. Et lorsque René rend visite à ses homologues espagnols qui ont mis en place un élevage conservatoire de visons d’Europe, il se plaît à rêver à une prochaine réintroduction sur notre territoire.
Bouron LES « COMMUNAUX » DE MONIQUE BOURON Après six mois de l’indispensable hivernage, voici le temps de la liberté. En ce frais matin d’avril, le soleil s’annonce au rendezvous. Les éleveurs aussi, car c’est le jour des « communaux » de Lairoux. […] Monique Bouron, maire de Lairoux, ne manque pas d’éclairer les incultes : « Au xii e siècle, les moines des abbayes ont fait appel au « peuple » pour creuser un vaste réseau de fossés. En contrepartie, ils ont octroyé aux communes, pour les ouvriers et surtout pour les plus pauvres, des surfaces pour faire pâturer leurs troupeaux en commun, c’est ainsi que sont nés les « communaux ». » Les avatars de l’histoire n’effaceront pas la tradition. Ce jour-là, quelque 500 têtes de bétail, issues de 15 élevages différents, vont recouvrer la liberté. Mais cette dernière se mérite. Pas question de relâcher les animaux sans un traitement préventif contre les parasites en tout genre. […] « Nous voulons désormais employer des méthodes naturelles et les éleveurs qui, au début, restaient dubitatifs acceptent désormais nos propositions », se réjouit Monique Bouron. C’est ainsi que les animaux sont concentrés dans des tunnels pour recevoir, un à un, un traitement à base de géraniol et d’extrait d’eucalyptus, qui offre une action insecticide et répulsive. […] La tradition des communaux a connu un déclin alarmant durant les années 60. En cause, la crise de l’élevage et l’évolution des pratiques agricoles. Le Parc naturel LES HÉRISSONS D’ANNE BURBAN Assurer le secrétariat d’une Unité de formation et de recherche de philosophie, sciences humaines et sociales n’invite pas, à priori, au « bucolisme ». Anne Burban échappe à la règle. […] En 1998, elle crée, avec Patrick Fingar, l’association Sanctuaire des hérissons. Le premier hôpital français pour créatures à piquants voit le jour. […] La tâche est lourde, 20% des hérissons meurent avant d’atteindre un mois et les trois quarts décèdent sans finir leur première année ! […] Disons-le clairement, la prédation naturelle (blaireau, grand-duc…) n’est pas la plus affectante. Elle représente 9% de la mortalité. Les dérèglements climatiques, qui conduisent à l’épuisement des nichées tardives en fin de saison (les réserves de graisse étant insuffisantes pour permettre aux petits d’hiverner), représentent 13% de mortalité. Vient ensuite le parasitisme (tiques, puces) avec 18%. « La responsabilité de l’homme est directement engagée. Les accidents de jardin (tondeuses, feux de feuilles, noyades dans les piscines…) génèrent 10% de mortalité. Plus graves, les accidents de la route occasionnent 24% de mortalité. 700 000 hérissons seraient tués, chaque année, sur les routes européennes. Mais de Collection Parc interrégional du marais poitevin A. Burban régional du Marais poitevin se battra avec le WWF, la LPO et 13 communes pour maintenir ces espaces indispensables à la préservation de la biodiversité. L’Europe a suivi en accordant un budget Life, de même que l’État. Rien d’étonnant à ce que l’on trouve des vaches qui rient en Vendée ! toutes les agressions, c’est l’empoisonnement avec des pesticides qui reste le plus meurtrier avec 26% », déplore Anne Burban, qui propose une multitude d’initiatives pour enrayer le déclin. Multiplier les corridors écologiques le long des nationales, favoriser les pesticides biologiques, offrir un gîte (ça existe en kit !) aux hérissons, pour qu’ils bénéficient d’une hibernation paisible, nourrir les animaux, singulièrement avant l’hiver… En attendant une véritable prise de conscience, Anne poursuit son action jusqu’au bureau. « J’amène les bébés au bureau et je les nourris dans les toilettes. Il y en a qui fument, moi, je nourris mes bébés. » [17] [S’ENGAGER] Les animaux sont traités contre les parasites de manière naturelle Néoplanète 20 - avril 2011



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :