Néoplanète n°19 mars 2011
Néoplanète n°19 mars 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°19 de mars 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Kel Epok Epik

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 9,4 Mo

  • Dans ce numéro : spécial papier.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
du 31 mars au 3 avril Paris-Porta da Versailles LE FIGARO M AGAZIN E SCIENCE,NIE PSA PEUGEOT Clmoe'l
IPUBli-REPORTAGEI """ TRUFFAUT Des plantes championnes t de self -défense* ! lei, se e ex, attaques d'insectes ou de maladies, pas toujours facile j'être une plante en bonne santé ! Mais dame nature a bien fait les choses ! Certains végétaux se sont adaptés morphologiquement pour se protéger des agressions, da Jçon parfois assez ingénieuse. Un dossier secret défense ! QUI S'Y FROTTE... N'Y REVIENT PAS ! Des feuilles qui se transfo1111ent en épines pour repousser les Insectes phytophages (se nourrissant de végétaux) 1 Malins, les euphorbes. les buissons ardents ou les _.j"- berbéris ne s'en laissent pas compter. tout comme les rosiers ou les cactées qui développent quant tu: ; o : ! Plus efficaces encore pour les agresseurs : les substances toxiques contenues dans de nombreux végétaux. Ains1, le latex que secrète l'euphorbe ou encore la sève laiteuse des ficus ou des chicorées sont fatals aux insectes trop gourmands. DES VÉGÉTAUX SOUS HAUTE PROTECTION... Saviez-vous que les fourmis pouvaient se révéler être de précieuses alliées pour les végétaux ? Par exemple, les feuilles des pêchers et des cerisiers contiennent un nectar similaire à celui des fleurs. très apprécié des fourmis. Pour préserver ,.cette ressource. elles n'hésiteront pas à tuer les insectes phytophages. LES ENNEMIS DE MES ENNEMIS SONT MES AMIS ! Se faire aider des agresseurs de ses ennemis pour pousser en paix. il fallait y penser ! Si l'on en croit des études américaines. les plants de haricots et de concombres émettent de grandes quant1tés de substances volatiles lorsqu'ils sont Infestés par l'acarien herbivore Tetronychus urtlcoe. L'mtérêt de ces composés volatiles ? Ils attirent un autre acarien le PhytoseiUius, un prédateur qui extermine la population du Tetronychus. RETROUVEZ TOUTES NOS ACTUS SUR TRUFFAUT. CO



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :