Néoplanète n°17 déc 10/jan 2011
Néoplanète n°17 déc 10/jan 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°17 de déc 10/jan 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Kel Epok Epik

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 64

  • Taille du fichier PDF : 37,5 Mo

  • Dans ce numéro : grenelle de la mer, tous dans le même bâteau.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 48 - 49  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
48 49
EN PARTENARIAT Avec G&:>F"...s.'"ez. Lumière sur.. LA VILLE DE DEMAIN De la télégestion aux luminaires à détection de mouvements, en passant par l'énergie podo-voltaïque, les solutions ne manquent pas pour réduire la consommation dans le domaine de l'éclairage public. Coup de projecteur. Par Roman Scobeltzine C'est beau une ville illum inée la nuit... mais très énergivore. En France, 17% de l'électricité produite est utilisée pour s'éclairer, ce qui induit des gaz à effet de serre non négligeables (l'équivalent de 70% des émissions de véh icu les légers selon l'Ademe). Malgré tout : « Une ville sons lumière serait un cauchemar, l'homme y évoluerait comme un infirme nocturne », estime Christian Remande, expert à l'AFE (Associat ion française de l'éclairage). Car l'éclairage public permet d'assurer la sécurité et la circulation des biens et des personnes. Il n'empêche « qu'on pourrait réduire de 40% nos dépenses énergétiques rien qu'en remplaçant le matériel ancien », rappelle l'AFE. Or, seulement 3% des lampes sont renouvelées chaque année en France alors que les modèles récents (sod ium haute pression ou iodure métallique) s'avèrent deux fois plus performants que ceux au mercure (100 lumens/watt au lieu de 50). Par aill eurs : « Trop de lampes diffusent leur lumière en dehors de leur cible », remarque Bruno Lafite, expert de l'éclairage à l'Ademe. Ainsi, les boules blanches, utilisées massivement depuis des décennies, sont aussi peu performantes qu'efficaces : seuls 30% de leur éclairage profitent aux usagers, le reste se perd vers le ciel ou dans les arbres. Parallèlement, les spécialistes misent sur la télégestion pour moduler l'éclairage en fonction des besoins. À quoi bon éclairer des zones désertes alors qu'un filet de lumière suffirait ? Reste à convaincre les collectivités... Autre solution : les Led, peu gourmandes en électricité et compatibles avec des sources d'énergies renouvelables comme le solaire. « Elles sont encore trop chères et pas assez performantes pour fournir les puissances nécessaires en milieu urbain », rappelle Christian Remande. « Mois avec les progrès réalisés dans ce domaine ces dernières années et les énormes enjeux économiques liés à cette industrie, les Led vont forcément (48 (s'imposer d'ici dix ou vingtons. Quand elles atteindront/50 lumens/watt, alors on pourra parier de révolution et de réelles économies d'énergie. » Si l'attentisme prévaut encore dans le domaine de l'éclairage public, certaines villes lancent des stratégies ambitieuses. Toulouse installe actuellement une centaine de nouveaux lampadaires, à Led et à détection de mouvements, dont l'intensité lumineuse n'augmente qu'en présence de piétons. « Avec ce système, on éclaire quand il fout et comme il fout, d'où une économie de 70% par rapport à un luminaire à Led standard », explique A lexandre Marciel, instigateur du projet et adjoint au maire en charge de l'éclairage. Ce chantre de la « domotique urbaine » a également lancé pour sa vill e des plots solaires à Led, afin de baliser routes et trottoirs sans utiliser le courant électrique. Mieux, avec la société Viha Concept, l'élu a imaginé un prototype de dalles podo-voltaïques. L'idée : récupérer et transformer en électricité l'énergie produite par la marche des piétons. lncroyable, mais réal iste : les Toulousains pourront, dès décembre, essayer ces dall es intel ligentes sur une portion de trottoir spécialement aménagée. L'avenir est en marche !
IPUBLI-REPORTAGEI Il était une fois. les sapins TRUFFAUT ! TRUFFAUT propose chaque année des sapins issus de pépinières françaises ou européennes gérées durablement. L'origine géographique et le mode de production sont des critères déterminants dans le choix des végétaux. C'est la raison pour laquelle TRUFFAUT s'associe avec les pépinières NAUDET, fédéré avec 15 autres producteurs pour vous proposer un sapin de Noël d'exception "Légende du Morvan". DESPRODUCTEURSENGAGS Respect de la réglementation, amélioration des conditions de travail et prise en compte de l'environnement sont les 3 grands engagements de ces producteurs. Cette démarche engage ces derniers à respecter les exigences de niveau 2 du Grenelle de l'Environnement, sur la biodiversité, par son action en faveur de la protection des cultures, la gestion des fertilisants et des ressources en eau. 1 1) 49)



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 1Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 2-3Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 4-5Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 6-7Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 8-9Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 10-11Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 12-13Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 14-15Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 16-17Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 18-19Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 20-21Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 22-23Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 24-25Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 26-27Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 28-29Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 30-31Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 32-33Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 34-35Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 36-37Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 38-39Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 40-41Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 42-43Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 44-45Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 46-47Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 48-49Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 50-51Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 52-53Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 54-55Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 56-57Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 58-59Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 60-61Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 62-63Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 64