Néoplanète n°17 déc 10/jan 2011
Néoplanète n°17 déc 10/jan 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°17 de déc 10/jan 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Kel Epok Epik

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 64

  • Taille du fichier PDF : 37,5 Mo

  • Dans ce numéro : grenelle de la mer, tous dans le même bâteau.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
L route qui grimpe au monastère erpente à travers une magnifique orêt de feuillus. Comment ne pas être naturellement écologiste lorsqu'on vit dans un environnement si beau, si paisible ? C'est l'argument de frère Luc, le père abbé qui refuse le drapeau vert qu'on lui tend. « Nous avons fait des choix écologiques à la faveur des événements et des hommes, explique-t-il. Cela fait signe après coup. Cela nous donne une responsabilité : aujourd'hui, notre engagement se doit d'être profond, cohérent et multiforme. » Les moines ont été des précurseurs en transformant leur ferme en bio dès 1965. Elle servait d'élevage expérimental à l'INRA, mais le troupeau de vaches a mal vécu ces expériences (mammites, boiteries, problèmes respiratoires). Du coup, ils décidèrent de rompre avec la toute puissante institution et de prendre une route radicalement opposée, ce dont la communauté se félicite aujourd'hui. À la même époque, ils décident de construire une micro centrale hydro-électrique sur le torrent qui traverse les terres du monastère, une autonomie qui prend tout son sens avec la crise de l'énergie.Vinrent ensuite la chaudière à bois et le traitement des eaux usées par un système naturel de bassins filtrants. Derniers projets : l'installation de 500 m² de panneaux solaires sur leurs toits et la récupération du méthane fourni par les vaches pour produire l'énergie nécessaire à la fromagerie. « Préserver les ressources naturelles en adoptant une technologie adoptée fait sens pour nous, moines chrétiens »,explique frère Guillaume. Cet ancien de Supélec sait de quoi il parle. Mais la crise écologique ne vient-elle pas justement de la manière dont la Genèse - notamment le fameux verset 1/28 « Emplissez la terre, soumettez là dominez sur le vivant » - a incité les humains à prospérer, au détriment du milieu ? « Dons la démarche monastique, nous travaillons sur nous-mêmes tout ou long de notre vie, répond frère Luc. De ce travail (20 1 naÎt une manière de vivre pacifiée par rapport aux passions et aux puissances. » L'analyse de frère Luc n'est pas une esquive. Les monastères sont des lieux pacifiants où l'on porte attention à la beauté et à l'harmonie. Ils sont aussi des lieux de silence, de sobriété et de sens, tout ce qui manque furieusement à nos civilisations dites développées. La cinquantaine de frères de l'abbaye de la Pierre-qui-Vire vit entre travail et prière selon la règle de saint Beno ?t. Ils n'ont ni téléphone portable ni télévision, mais ils lisent les journaux et utilisent Internet. Et surtout, ils écoutent les retraitants, l'accueil étant une activité importante. « En Christ il y a une unité profonde de tout le Vivont Cette unité, subtile, mystérieuse, implique que nous soyons plus respectueux, non seulement des hommes, mois aussi de tout le Vivant des mondes animal et végétal. Nos contemporains n'ont sons doute pas assez conscience que la destruction de l'environnement est une blessure inffigée à eux-mêmes. » Pius d'infos : abbaye de la Pierre-qui-Vire, 89630 Saint-Léger-Vauban, tél. : 03 86 33 19 20, WV\oW.abbaye-pierrequivire.asso.fr
Jacques Brégeon, docteur ès DO Depuis plus de quinze ans, il enseigne aux responsables d'entreprise les enjeux du développement durable. Aujourd'hui, il invite dans le débat les établissements scolaires. Par Teddy Follenfant et Fabienne Broucaret Apprenti en développementdurable. Voilà com-ment aime se définir le président de l'École des métiers de l'environnement. Il s'est mis au vert il y a une vingtaine d'années en fondant, en 1994, le Collège des hautes études de l'Environnement & du Développement Durable. L'objectif ? Former les dirigeants en place aux enjeux du développement durable. « À l'époque, ces préoccupations essentielles n'étaient pas du tout abordées dans les grandes écoles », regrette-t-il. Résultat : nombreux sont les responsables d'entreprise passés par les bancs de ce collège. Le nouveau combat de Jacques Brégeon ? Faire entrer le développement durable dans les établissements scolaires. « La France est en retard dans ce domaine, expliquet-il. Il faut réviser le contenu de plusieurs disciplines, de la philosophie à l'économie en passant par la géographie. Les sujets liés à l'environnement, comme la pêche, exigent aussi une approche pluridisciplinaire IS'E complexe à mettre en place. Et les élèves ont besoin de cohérence entre ce qu'on leur enseigne et ce qu'ils vivent au quotidien dans leur école. D'où l'importance des Agendas 2 1 scolaires qui amènent les jeunes et le personnel éducatif à s'interroger sur leurs relations à l'environnement et à concevoir des plans d'actions. » Un exemple ? La mise en place de pédibus, un système de ramassage scolaire organ isé par des parents qui se relaient chaque jour pour accompagner ; à pied, un groupe d'enfants à l'école, au lieu de prendre leur voiture. Éric Bazin et George Gendelman L'écologie va VIP ! Ils sont les maîtres de cérémonie des Ateliers de la Terre, la conférence internationale annuelle dédiée au développement durable, dont Néoplanète est partenaire média. Ils sont convaincus, depuis la première édition de l'événement en 2008, que le développement durable, s'il veut être entendu et désiré parles élites, doit s'appuyer ; en plus d'une expertise, sur une dimension prestigieuse et festive. Au risque de bousculer les habitudes. La première édition des Ateliers de la Terre à Courchevel avait entrainé les participants à danser dans la boîte VIP Les Caves de Courch', à savourer des déjeuners gastronomiques accompagnés d'excellents vins commentés par des vignerons passionnés et à loucher sur les décolletés plongeants des actrices du développement durable qui jouaient parfaitement le jeu de la station jet-set Cette vision, un peu à contre-courant et hédoniste de ces deux grands amateurs de vin et d'amitié, démontre aujourd'hui sa force. Les élites politiques, économiques et militantes de plus de trente pays se réunissent pour la quatrième année pendant trois jours et font ensemble le pari du (21 (mélange convivial pour la recherche de solutions nécessitant de nouvelles synergies. Après Courchevel et Deauville, c'est la plus sage Évian qui accueille en cette fin d'année ces rencontres. Le sérieux G8 l'emportera-t-il sur la frivole Régine ? Nos joyeux drilles, anciens hommes des médias, vont-ils réussir le challenge : un Davos « Bio, Équitable et Wizz » ? Par Alice Audouin



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 1Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 2-3Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 4-5Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 6-7Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 8-9Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 10-11Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 12-13Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 14-15Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 16-17Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 18-19Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 20-21Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 22-23Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 24-25Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 26-27Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 28-29Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 30-31Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 32-33Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 34-35Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 36-37Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 38-39Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 40-41Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 42-43Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 44-45Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 46-47Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 48-49Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 50-51Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 52-53Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 54-55Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 56-57Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 58-59Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 60-61Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 62-63Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 64