Néoplanète n°17 déc 10/jan 2011
Néoplanète n°17 déc 10/jan 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°17 de déc 10/jan 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Kel Epok Epik

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 64

  • Taille du fichier PDF : 37,5 Mo

  • Dans ce numéro : grenelle de la mer, tous dans le même bâteau.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
Femme de sciences, de mer, d'écriture et présidente du WWF France, Isabelle Autissier est diplômée de l'École nationale supérieure agronomique de Rennes. Elle a aussi enseigné à l'école maritime et aquacole de La Rochelle. Pour les gens, la mer c'est un univers un peu abstrait ? Je pense que pour les gens en France, la mer aujourd'hui c'est avant tout un espace de loisirs, d'aventures et d'inconnu. Moi, quand je rentre de mer on me drt: : « Alors c'était comment ? Les grosses vagues et la nuit toute seule... ». C'est une sorte de fantasme à la fois posrt:if et croque-mitaine : on rêve et on joue à se faire peur ! Il faut donc rappeler que la mer est un élément fondamental de la vie sur terre. Avec des animaux que l'on connaît.comme les baleines par exemple, mais aussi le corail froid des grands fonds, les animaux extraordinaires des très grandes profondeurs avec leur biologie qui n'est pas centrée sur le carbone. Ça donne par exemple des vers de plusieurs mètres de long. La mer est aussi l'endrort : de l'étrangeté. Elle perrret d'une certaine façon de toucher l'esprit. de poser les questions fondamentales : qu'est-ce que la biodiversrt:é, comment la vie peut s'adapter dans des condrt:ions extrêmes ? Finalement. elle offre une réflexion sur soi-même. D'où l'importance du Grenelle de la Mer... Oui, car la France, en tant que deuxième espace maritime du monde derrière les États-Unis, gère des espaces maritimes repartis entre des secteurs polaires, tempérés, équatoriaux, tropicaux et donc d'une grande richesse. C'est une chance formidable, mais aussi une lourde responsabi lité. Et puis on dit souvent que les Français tournent le dos à la mer. Plutôt agriculteurs autrefois, citadins aujourd'hui, ils ne la voient qu'en vacances et n'ont pas forcément conscience de toutes les activités humaines en lien avec elle et qui nécessitent une protection. Quelles sont les priorités ? Principalement deux axes : que faut-il faire pour que la mer ne a besoin. Et que peut-elle nous des mers, maritimes, aux utilisent les vagues ou le courant. C'est une source d'énergie absolument colossale, énergie verte ou bleue devrait-on dire ! On pense aussi à toutes les espèces qu'il faut protéger car el les nous fourniront peut-être un jour des remèdes, des protéines... ça c'est l'aspect positif Le négatif, c'est la question de la pol lution. Car ; même si les marées noires sont des moments de focus importants, ce n'est pas le plus grave. Le grand risque, c'est que 80% de la pollution vienne de la terre par les rivières : chimique, bactériologique, comme la pollution par les médicaments de plus en plus prégnante. mais aussi la surpêche, avec l'exemple emblématique du thon rouge qu'on s'acharne à détruire. Ou le requin : aujourd'hui 90% des requins ont disparu. Georges Pernoud Journaliste, fils de journalistes, il est le présentateur, depuis 1975, de la « mythique » émission Thalassa et produit Faut pas rêver pour France 3. Georges Pernoud est le « Monsieur Mer » du paysage télévisuel français. Vous fêtez cette année les 35 ans de Thalassa. Après avoir voyagé aux quatre coins de la planète pour cette émission, c'est quoi pour vous la mer et les océans ? Une grande inconnue. j'ai découvert la mer parce qu'on cherchait un caméraman pour la première d'une course qui s'appelait la « Course autour du Monde ». Je me suis rendu compte que tous les gens qui étaient dans ce bateau avaient la même passion et. pourtant. ils venaient d'univers complètement différents. Il y avait un antiquaire de marine, des Sud-Africains spécialisés dans le surf, etc. Ces gens avaient tous une petite flamme en plus. Une flamme de passion qui leur permettait d'affronter le danger. Ça fait donc 35 ans que je découvre un milieu enchanteur ; un monde déclencheur d'imaginaire. À une époque, il y avait les livres et les fi lms de western. C'était le monde nouveau. L'océan, c'est pareil. On ne le connaît pas bien, on ne sait pas comment il va, comment il va aller. Tout ce qu'on sait. c'est qu'on va y faire des découvertes. oc 0



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 1Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 2-3Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 4-5Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 6-7Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 8-9Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 10-11Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 12-13Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 14-15Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 16-17Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 18-19Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 20-21Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 22-23Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 24-25Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 26-27Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 28-29Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 30-31Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 32-33Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 34-35Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 36-37Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 38-39Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 40-41Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 42-43Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 44-45Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 46-47Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 48-49Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 50-51Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 52-53Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 54-55Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 56-57Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 58-59Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 60-61Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 62-63Néoplanète numéro 17 déc 10/jan 2011 Page 64