Néoplanète n°14 jui/aoû 2010
Néoplanète n°14 jui/aoû 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°14 de jui/aoû 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Kel Epok Epik

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 34,1 Mo

  • Dans ce numéro : Raoni et les Indiens d'Amazonie... le calme avant la tempête ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
duits laitier...c'est le bon réflexe ! Pourquoi les produits laitiers ? Parce que les produits laitiers sont la principale source de calcium. Du calcium, il en faut pour bien grandir et se constituer un squelette solide, puis pour entretenir et préserver ce capital et prévenir les risques d'ostéoporose. Parce qu'ils contiennent un cocktail de micro-nutriments : minéraux comme le phosphore ou le magnésium, oligo-éléments comme le sélénium ou l'iode, vitamines B et D 0 qui interviennent dans les fonctions vitales de notre corps, éléments que l'organisme 1 ne sait pas fabriquer. * * * * * * CAMPAGNE FINANCÉE AVEC LE CONCOURS *y* DE L'UNION EUROPÉENNE FranceAgriMer Pourquoi Bio ? Pour la planète et par conviction: : l'élevage est respectueux de l'environnement, des cycles naturels des animaux et contribue au maintien de la biodiversité. Les animaux bio bénéficient d'une alimentation constituée de produits issus de l'Agriculture Biologique, en majorité produite sur l'exploitation. Le pâturage est la base de l'alimentation des vaches. BON POUR LA NATURE, BON POUR NOUS. Consommer Bio, c'est voir plus loin Pour en savoir plus, rendez-vous sur : www.produitslaitiersetviandebio.com wwwproduitslaitiersetviandebiacom AB AGRICULTURE BIOLOGIQUE Pour votre santé, évitez de grignoter gnoter entre les repas. www.mangerbouger.fr www,mangerbouger.fr 1
[S'AIMER] (S'AIMER) Les crèmes solaires bio suivent l'indice Pour vous protéger des effets nocifs des rayons ultra-violets, optez pour un produit solaire biologique. Pour vous protéger des effets nocifs des rayons ultra-violets, optez pour un produit solaire biologique. Quelles différences avec un produit conventionnel ? Par Fabienne Broucaret LES EFFETS SUR LA SANTÉ Dans les crèmes solaires traditionnelles, les filtres de synthèse, issus de la pé- pétrochimie, sont soupçonnés d'avoir des répercussions sur notre équilibre hor- hormonal. On retrouverait des molécules de ces filtres jusque dans le lait mater- maternel. Du côté des crèmes solaires bio, les filtres minéraux sont naturels. Ce sont des micro-pigments comme le dioxyde de titane ou l'oxyde de zinc qui reflè- reflètent les rayons du soleil. L'IMPACT l'IMPACT SUR L'ENVIRONNEMENT l'ENVIRONNEMENT Quatre mille tonnes de résidus de crèmes solaires classiques se dépo- déposeraient chaque année sur les massifs coralliens. Des chercheurs spécialisés ont établi que 10% d'entre eux sont déjà affectés par ces substances. Or, les coraux sont l'un des écosystèmes ma- majeurs de la planète. Les résidus chimi- chimiques laissés par les baigneurs en mer entraîneraient aussi la raréfaction du plancton, un micro-organisme à la base de la chaîne alimentaire aquatique. Un. ri\li DU MAQUILLAGE BIO A À PRIX DOUX désastre qui a des répercussions sur toute la biodiversité marine. L'EFFICACITÉ l'EFFICACITÉ EN QUESTION Tous les produits solaires, bio ou pas, doivent répondre aux normes de composition et d'étiquetage imposées par les directives européennes sur les cosmétiques. L'Agence française de sé- sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) effectue des contrôles a pos- posteriori afin de vérifier que les crèmes offrent bien la protec- proteetion affichée. LES LIMITES DES CRÈMES BIO Elles contiennent souvent des huiles essentielles qui peuvent être allergisan- allergisantes. On leur reproche aussi de laisser un film blanc sur la peau. Pour y remédier, les industriels ont transformé les micropigments en nanoparticules. Or, on ne connaît pas encore bien leurs effets micro- sur la santé. Par mesure de précaution, le cahier des charges d'Écocert prévoit une taille minimale de 100 1 nm pour ces nanoparticules. Il est désormais possible de se maquiller avec des cosmétiques biologiques ■110 sans se ruiner Pour sa première gamme de maquillage, la marque So'Bio étic propose pas moins de 52 produits certifiés Cosmébio en grande surface. Au menu: : rouge à lèvres ((I 1 1 I euros), fond de teint (12 (euros), fard à paupières (10 euros), mascara ((1 1 1 I euros) ou encore des crayons contour• es yeux et des lèvres (6 6 euros).A A base d'ingrédients végétaux et naturels, es cosmétiques sont exempts de silicone, de nanoparticules, de parfums de synthèse et de pigments synthétiques. Bravo ! 1 Infos lnfos : www.fea-nature.com www.lea-nature.com ALLO A LO MAMAN N BOBO Piqûres d'insectes, coups de soleil... Les vacances ne sont pas forcément de tout repos. Cet été, pour soigner ces petits bobos sans vous encombrer ; encombrer, voici une trousse réunissant six huiles vraiment essentielles de la lavande aspic, de l'arbre à thé. thé, de la gaulthérie, du saro et de l'eucalyptus radiata. Certifiées Ecocer ces huiles gaulthérie, du saro et de l'eucalyptus radiata. Certifiées Ecocert, ces huiles biologiques sont proposées par Nature & Découvertes en flacons s de 5 ml, ml. La trousse est accompagnée d'un livret rempli de conseils pratiques pour o vous aider à concocter vos remèdes naturels. De quoi voyager l'esprit - et les bagages plus léger(s) ! 1 Prix: : 29,90 euros. www.natureetdecouvertes.com NOTRE SHOPPING Dermathermvient de sortir une ligne sans nano. Lavera, Lovea Bio, Phyt's, Camarde Gamarde ou encore Melvita propo- proposent aussi des gammes com- piètes plètes de protections, solaires certifiées bio.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :