Néoplanète n°12 fév/mar 2010
Néoplanète n°12 fév/mar 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°12 de fév/mar 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Kel Epok Epik

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 69,3 Mo

  • Dans ce numéro : plémique de la viande, les grands chefs rebondissent.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
[PLUS BELLE SERA LA TERRE] Une vie Fo t o l i a Quand le printemps arrive, après des mois de dormance, la nature revit. Augmentation de la lumière grâce aux jours plus longs, et remontée des températures sont les facteurs déclenchants de ce nouveau cycle. Les bourgeons sortent, les premières feuilles et fleurs apparaissent comme par magie. Ce n’est en réalité que l’aboutissement d’un lent processus commencé six mois à un an plus tôt… À l’automne, le manque de lumière ralentit la production de la biomasse végétale. Puis les températures froides bloquent la circulation de la sève, entraînant la chute des feuilles sur les plantes caduques et le repos végétal. Les bourgeons sont déjà formés et attendent patiemment leur heure. Le froid hivernal, favorisant le sommeil des bourgeons, est nécessaire aux espèces tempérées qui poussent sous nos climats. Sans cette période, la végétation ne reprendrait pas avec vigueur ensuite, et le de bourgeon… cycle végétal en serait fortement perturbé. Sans hiver, nous n’aurions pas de jardins aussi beaux et productifs à la belle saison ! Le réchauffement progressif du sol au printemps entraîne chez la majorité des plantes une augmentation de l’activité des racines. Ces dernières puisent les éléments nutritifs et les minéraux nécessaires à la plante. Cet apport crée une pression qui se dirige vers le haut de la plante, c’est la montée de sève. Les bourgeons, jusqu’alors protégés du froid par leurs écailles, s’ouvrent alors avant de laisser place à [34] La photosynthèse, c’est quoi ? Les plantes ont besoin de quatre éléments : l’eau, la lumière, le dioxyde de carbone et les minéraux du sol. Les pigments de la chlorophylle absorbent d’abord l’énergie lumineuse et la transforment en énergie chimique. Cette énergie sert ensuite à assimiler le carbone (C) du C0 2 qui en réagissant avec l’eau produit du glucose. Le dioxygène (O 2) sera relâché dans l’atmosphère. Le glucose entre enfin dans le processus de fabrication de la matière organique. Ce processus est vital pour notre planète car, sans cette formidable biomasse absorbant le gaz carbonique et rejetant de l’oxygène dans l’air, aucun être terrestre ne pourrait respirer ! La plantation renouvelée d’espèces très diversifiées devient donc primordiale dans notre monde rejetant toujours plus de CO 2. une magnifique fleur ou un savoureux fruit. Alors, tous au jardin ! Allons observer ce qu’il s’y passe et préparons les nouvelles plantations pour perpétuer la biodiversité, garante de la préservation de notre environnement. Plus d’infos sur www.truffaut.com, rubrique « Plus Belle sera la Terre ».
STEPHEN R A I N E R/W W W.S XC.H U – D R À DÉVORER SANS FIN Lombres Où s’en vont les objets usés, cassés, dont plus personne ne veut ? Zanna et Deeba vont le découvrir, par hasard, en dénichant un passage vers une ville bien étrange : Lombres. Une sorte de Londres, un peu différent, complètement loufoque où tout ce dont nous nous débarrassons est réutilisé. Parmi les personnages de cet étrange roman, le méchant est particulièrement retors, puisque insaisissable… le Smog ! De China Miéville (Au Diable Vauvert) ; 20 euros. Océans : petites histoires des fonds marins Un très bel album que celui-ci ! Avec la participation de Jacques Perrin, le producteur du fi lm Océans, les auteurs nous entraînent sous les mers grâce à 12 petits contes. L’album est accompagné d’un CD audio qui nous berce tant par les histoires racontées que par le bruit de la mer… Reposant et instructif. De Stéphane Durand, Jacques Perrin et Marc Boutavant (Seuil jeunesse) ; 18 euros. OOZ OOZ, ça ne veut rien dire, nous sommes d’accord. Mais ZOO, tout de suite ça vous évoque déjà plus ! Des visiteurs qui regardent des animaux dans les cages … Et si nous nous mettions à leur place et que l’on scrutait de l’autre coté des barreaux, nous verrions sans doute de drôle de choses… De Thierry Dedieu & Compagnie (Gallimard jeunesse) ; 15 euros. Par Fred Ricou www.leshistoiressansfin.com [35] ÉCO KIDS Par Stéphane Aitaissa JE POUPONNE, TU POUPONNES… Place aux petits ! Le site www.la-ptite-prairie.com lance une collection de tee-shirts en coton bio et imprimés uniques ainsi qu’une collection de bodys, pour les plus jeunes, afi n qu’ils adoptent d’ores et déjà la « baby bio attitude » … Z’A NOUS LA TERRE Sous la houlette de Nature & Découvertes, la grande fête des enfants dédiée à l’environnement revient pour une seconde édition aux Pavillons de Bercy (Paris XIIe) les 20 et 21 mars prochains. Au programme : deux jours de fêtes, de spectacles, de balades et d’ateliers pour tous les enfants à partir d’un an afi n de mieux appréhender la nature et notre planète, tout en s’amusant. BRAVO À• Toys’R’Us qui propose toute une gamme d’éco-jouets : une voiture de course conçue à partir de matériaux naturels dans un emballage entièrement recyclé, le jeu « Énergie éolienne » pour découvrir l’énergie naturelle ou un doudou bio à serrer dans ses bras en attendant le marchand de sable. ÇA BIBERONNE ! Il s’appelle « Gaston » et c’est le premier biberon sans bisphénol A de la gamme Cloud. A noter que toutes les autres parties du biberon – capuchon, bague et pastille de transport – sont également sans bisphénol A. Côté tétine, sa composition est à 96% de caoutchouc naturel (et non de latex) et non allergisante. Allez, bon appétit !



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :