Néoplanète n°11 déc 09/jan 2010
Néoplanète n°11 déc 09/jan 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°11 de déc 09/jan 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Kel Epok Epik

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 17 Mo

  • Dans ce numéro : Copenhague, et après ? Des femmes s'engagent.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
D R – O V E T Ø P F E R/W W W.S XC.H U [SAVOURER] Par l’équipe de www.mescoursespourlaplanete.com C’EST LA SAISON ! LA BANANE Avec près de 2 kg par Français et par an (selon la FAO – Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture), la banane nous est si familière qu’on en oublierait presque qu’elle ne pousse pas dans nos campagnes. Elle vient de loin – d’Afrique, d’Amérique du Sud, des Caraïbes – et les étiquettes de ce fruit riche en potassium reflètent mal son long voyage, la sueur des hommes qui l’ont cultivée ou les dommages causés par sa culture extensive. C’est en effet le fruit le plus cultivé au monde (quatrième culture mondiale après le riz, le blé et le maïs), représentant quelque 80 millions de tonnes par an. Pour tenir le rythme, une grande quantité de pesticides est dispersée sur les plantations afi n que le fruit atteigne le calibre souhaité et garde un aspect impeccable au fi l des manipulations et des transports. Malgré cela, 30 à 40% des récoltes fi nissent à la poubelle, selon The Ecologist. Cette culture intensive mène à l’épuisement des sols tandis que sur le front social, les ouvriers agricoles subissent les conséquences de son prix très bas toute l’année, avec des conditions de travail et de vie précaires. Pensez donc à acheter en priorité des fruits locaux et de saison. Et si l’envie est trop forte, préférez une banane labellisée équitable ou biologique, ou encore des bananes de Martinique et de Guadeloupe, qui ont au moins le mérite d’être plus éthiques, même si elles n’ont pas de label, puisque les lois sociales françaises s’y appliquent. DES EFFORTS…• La chaîne de fast-food McDonald’s expérimente un programme sur dix restaurants écologiques dans le monde, afi n de réduire les consommations d’énergie et les quantités de déchets produits. Un restaurant-test est parvenu à réduire sa consommation d’énergie de 25% et à générer 50% de déchets en moins. Des perspectives intéressantes, même si 80% de l’impact environnemental de McDonald’s reste lié aux aliments servis (élevage bovin, culture du soja, utilisation d’huile de palme, etc.).• Nespresso, leader du café en dosettes, lance Ecolaboration pour compenser les effets néfastes des dosettes (une dosette représente dix fois plus d’emballages et de déchets qu’un paquet de café classique). Trois objectifs d’ici à 2013 : que 80% des cafés proviennent de fermes certifiées par l’ONG Rainforest Alliance ; tripler les capacités de recyclage des capsules usagées (objectif à atteindre : 75%) ; réduire de 20% l’empreinte carbone de chaque tasse de café en travaillant avec les fabricants sur les performances des machines. [32] DÉCRYPTER LES ÉTIQUETTES ? LE LABEL BIO ÉQUITABLE Label français garantissant des conditions de production biologiques et équitables de produits agricoles, Bio Équitable a été créé par l’association du même nom qui réunit des petites et moyennes entreprises du secteur agrobiologique, soucieuses de commercialiser des produits respectant à la fois le cahier des charges de l’agriculture biologique (label européen) et les principes du commerce équitable. Un label exigeant en ce qui concerne la phase de production agricole mais qui ne dit rien sur l’emballage, le transport ou la transformation, pas plus que sur l’équilibre nutritionnel des produits élaborés.
75% … des réserves mondiales de poisson sont d’ores et déjà épuisées ou surexploitées. Aussi, pour le repas du réveillon, choisissez votre saumon d’élevage et bio si possible, pour éviter de contribuer au pillage des océans (à défaut, optez pour le Label Rouge qui présente quelques garanties intéressantes). Attention aussi au caviar : la mer Caspienne, où est produit 90% du caviar sauvage mondial, connaît une situation préoccupante avec une surexploitation des stocks d’esturgeon doublée d’une intensifi cation du braconnage et du commerce illicite. Depuis 1998, le commerce international de toutes les espèces d’esturgeon est réglementé par la Cites (Convention on International Trade in Endangered Species) : pensez à demander si le produit que vous achetez a bien été importé légalement et, dans le doute, choisissez une alternative de plus en plus courante, le caviar d’élevage en provenance de Gironde ou de Dordogne. MIAM MIAM AU BUREAU À nous les déjeuners responsables ! Pour cela, préférez les petits restaurants indépendants qui servent des produits locaux, naturels ou au mieux biologiques. Dans tous les cas, n’hésitez pas à faire connaître vos envies, à exiger des informations sur l’histoire des aliments que vous consommez ou à boycotter certains produits. Ainsi, les amateurs de sushis feront attention aux poissons proposés, beaucoup d’entre eux étant menacés de disparition (le thon rouge en tête). Le « bento » (boîte à repas japonaise) est à la mode, profi tez-en pour récupérer les restes de votre frigo et préparer votre repas à emporter sur votre lieu de travail et à déguster avec des couverts réutilisables de préférence. Et si vous allez chercher un déjeuner que vous apportez au bureau, bannissez les couverts et autres boîtes en plastique jetables afi n de limiter les déchets. UNE SIMPLE CRÈME GLACÉE Häagen-Dazs vient de lancer Ice Cream Smoothie, mélange de crème glacée onctueuse aux fruits et d’un sorbet rafraîchissant. Les glaces de la marque sont 100% naturelles et ne comportent pas les additifs habituels de l’agroalimentaire. Toutes les crèmes glacées vendues dans l’Hexagone sont élaborées à Arras, à l’aide de produits issus des 350 fermes qui environnent l’usine. [33] Plus de miam-miam ? www..fr B A R T L O M I E JSTROINSKI/W W W.S XC.H U – M A R C GARRIDO I P U I G/S XC.H U – D R



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :