Negresco n°8 2019
Negresco n°8 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°8 de 2019

  • Périodicité : annuel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (295 x 400) mm

  • Nombre de pages : 72

  • Taille du fichier PDF : 9,3 Mo

  • Dans ce numéro : les studios de la victoire fêtent leurs 100 ans.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
2 6 D I A C O S M I E, L A F A B R I Q U E D U R Ê V E/D I A C O S M I E, T H E D R E A M F A C T O R Y LES MENUISIERS S’ATTELLENT EN COULISSES POUR QUE LA MAGIE OPÈRE SUR SCÈNE. THE CARPENTERS DO THEIR BEST BACKSTAGE SO THE MAGIC OPERATES ON STAGE.
Si la magie opère sur la scène de l’Opéra de Nice, que ce soit à travers de grandes œuvres lyriques ou chorégraphiques, c’est aussi grâce à ses somptueux décors et costumes. Et c’est à la Diacosmie, son centre de production, que l’émerveillement se bâtit en coulisses patiemment, avant de s’offrir aux spectateurs le jour J. Étude, construction, création, stockage et même répétition… ce lieu, inauguré en 1987 dans la Plaine du Var, à la périphérie du centre de Nice, concentre tant d’étapes indispensables à la vie d’un grand théâtre d’aujourd’hui. Un labyrinthe de 22 000 2. Il y a ici les ateliers de menuiserie, ferronnerie, sculpture, tapisserie et peinture, mais aussi ceux dédiés aux costumes, de la reprise d’anciennes productions à la réalisation de nouveaux vêtements. Sans oublier une immense réserve, capable d’accueillir jusqu’à l0 000 costumes. Afin que tout soit réglé au millimètre pour chaque représentation, la Diacosmie abrite aussi des espaces spécialement consacrés aux répétitions. Deux plateaux reconstituent ainsi, l’un la scène de l’Opéra avec sa pente à 4% et l’autre la scène de la salle Apollon à l’Acropolis, en plus de salles de répétition pour les Chœurs et l’Orchestre. Un centre où chaque savoir-faire est essentiel, un patrimoine en mouvement, pour le plus grand plaisir du public. If performances at the Opéra de Nice, whether operatic or balletic, are nothing less than magical, it is also thanks to sumptuous sets and costumes. And it is in the Diacosmie production centre that wonderment is patiently manufactured behind the scenes, before delighting audiences on the night. The centre that opened in the Plaine du Var just outside Nice in 1987 is home to so many indispensable stages in the life of a great theatre today  : design, construction, creation, storage, and rehearsals too. This 22,000m² labyrinth houses woodworking, metalworking, carving,upholstery and painting workshops, along with the wardrobe department that makes new costumes and alters those from previous productions, which are kept in a vast store room holdingup to l0,000 outfits. For each performance everything has to be perfect down to the tiniest detail, so the Diacosmie also houses specially designed rehearsal rooms, one modelled on the opera house’s 4%-raked stage, another on the Salle Apollon in the Acropolis, with further rooms for the chorus and orchestra to rehearse in. A production centre where each type of knowhow is essential, a heritage on the move to bring pleasure to the public. M A D A M E 2 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :