Negresco n°5 2016
Negresco n°5 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°5 de 2016

  • Périodicité : annuel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (295 x 400) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 11,5 Mo

  • Dans ce numéro : fondation Maeght.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
3 4 Le Palais Bulles est l’une des créations architecturales les plus marquantes de son époque que l’on doit à l’habitologue Antti Lovag. En 1975, le célèbre couturier déclare  : « Antti Lovag n’est pas un architecte, mais un habitologue, un penseur, un philosophe. » Sa vision est simple  : ignorer l’esthétique, le style, pour se concentrer sur l’habitant. Et quoi de plus évident alors que de tailler à cet habitant une maison sur mesure, calquée sur ses propres formes humaines. Des formes évidemment tout en rondeur d’où le refus d’Antti Lovag d’utiliser parois verticales et angles agressifs. Une conception qui plaît à Pierre Cardin pour qui la rondeur est une signature. « Depuis le début de ma carrière, c’est une constante dans toutes mes créations. Tout est rond dans l’univers, des planètes aux grains de poussière. Il symbolise l’infini, le mouvement perpétuel, bref la vie. » Ni dedans, ni dehors Composer d’un enchevêtrement de sphères, la maison, construite sans fondation pour respecter, là encore, les formes naturelles du site, s’étend sur 1 200 m² avec un amphithéâtre de 500 m², 10 suites décorées différemment par des artistes contemporains et meublées par les créations du maître de maison, un salon panoramique, une salle de réception, des appartements… Ni entrée, ni sortie, ni dedans, ni dehors, le Palais tisse un plan de circulation composé d’une succession de passages intérieurs et extérieurs. Autre élément majeur de l’œuvre de l’habitologe, la lumière. La multiplication des skydomes permet non seulement d’accentuer ce rapport avec l’extérieur mais aussi favorise un ensoleillement optimal de l’ensemble de l’édifice, quelles que soient l’orientation du soleil et l’heure de la journée. Si la construction du Palais a débuté il y a plus de 30 ans, elle ne s’est finie qu’il y a peu grâce à l’intervention de Pierre Cardin. « Si j’étais co-financeur du projet à ses débuts, j’avais dû me retirer quelques années plus tard. Je m’en suis finalement porté acquéreur, il y a 20 ans, ce qui m’a permis de mettre la touche finale à la création d’Antti Lovag. » P I E R R E C A R D I N F A I T D E S B U L L E S Palais Bulles is one of the most astonishing architectural creations of its era and we owe to habitologist Antti Lovag. In 1975 the famous couturier declared  : « Antti Lovag isn’t an architect, he’s a habitologist, a thinker, a philosopher. » With a simple vision  : ignore aesthetics and style, just concentrate on the occupant. So what could be more obvious than to build that occupant a bespoke home modelled on their own body ? A shape formedentirely of curves, hence Antti Lovag’s refusal to use vertical walls and aggressive angles. The concept greatly pleased Pierre Cardin, one of whose trademarks is curves. « From the start of my career curves have played a consistent role in all my creations. Everything in the universe is curved, from planets to grains of dust. The curve symbolises the infinite, perpetual movement, life itself. » Neither inside nor out Composed of a network of interconnecting spheres built without foundations, again so as to respect the natural lay of the land, the house extends over 1200m², with a 500m² amphitheatre, 10 suites all decorated differently by contemporary artists and furnished with its owner’s creations, a panoramic living room, a reception room, apartments and more. With neither entrance nor exit, interior nor exterior, the « Bubble Palace » weaves a circulation network composed of a succession of indoor and outdoor passageways. A further vital component of the habitologist’s work was light, and his multiple skydomes not only accentuate the relationship with the outdoors but also mean the entire building receives maximum sunlight whatever the time of day and position of the sun. Although construction of the Palais began over 30 years ago, it was completed not long ago thanks to Pierre Cardin’s intervention. « At the start I cofinanced the project but I had to pull out a few years later. I finally bought it 20 years ago and was then able to put the finishing touches to Antti Lovag’s creation. »
:r` s O P & P O P 3 5



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :