Natation Magazine n°134 avril/mai 2012
Natation Magazine n°134 avril/mai 2012
  • Prix facial : 5 €

  • Parution : n°134 de avril/mai 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Fédération Française de Natation

  • Format : (209 x 297) mm

  • Nombre de pages : 50

  • Taille du fichier PDF : 9,5 Mo

  • Dans ce numéro : Dunkerque 2012, c'était magique !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
36 Pourquoi elle va marquer les Jeux ? Seulement 37 ème du 100 m nage libre des sélections américaines en 2008 alors qu’elle n’avait que 13 ans, Melissa Franklin a bien grandi depuis. Et pas seulement en taille. Si elle affiche 1 m 87 sous la toise et chausse du 46, celle qui avoue être fan de Natalie Coughlin est déjà en passe de dépasser son idole. A seulement 16 ans, elle a remporté trois titres mondiaux à Shanghai en révélant une fantastique polyvalence. Sacrée sur 200 m dos et médaillée de bronze sur 50 m dos, les deux seules courses individuelles où elle était engagée, Franklin avait lancé le relais 4x200 m nage libre américain dans un chrono inférieur à celui qui avait permis à Pellegrini de devenir championne du monde. Tout un symbole ! Natation Magazine | Avril - mai 2012 | N°134 Melissa FRANKLIN (Etats-Unis) Une nouvelle ère Femke HEEMSKERK (Pays-Bas) Hors-bord aquatique Pourquoi elle va marquer les Jeux de Londres ? Il en fallait une pour représenter l’impressionnant relais 4x100 m nage libre néerlandais, double champion du monde et champion olympique en titre, et ce fut elle ! Si notre choix s’est porté sur Femke Heemskerk, c’est non seulement parce qu’elle a choisi, depuis 2010, de s’entraîner à Marseille sous la houlette de Romain Barnier, mais aussi et surtout parce qu’elle a été le dernier étage de la fusée batave à Shanghai. Seulement septièmes après le premier relais d’Inge Dekker, encore deuxième après les passages de Kromowidjojo et Veldhuis, le relais néerlandais n’a dû son salut (et son succès) qu’à l’incroyable parcours de Femke Heemskerk créditée d’un énorme 52 » 46 lancé ! Zige LIU (Chine) Dans l’inconnu Pourquoi elle va marquer les Jeux ? Inconnue avant son sacre aux Jeux de Pékin, Zige Liu a confirmé sa nouvelle dimension aux Mondiaux de Rome en s’adjugeant l’argent du 200 m papillon derrière l’Australienne Schipper. Meilleure performeuse mondiale en 2011 avec ses 2’04 » 40 réalisés lors des championnats nationaux, la Chinoise ne décrochera pourtant que la médaille de bronze lors des Mondiaux de Shanghai. Plus vraiment la femme d’un jour, Zige Liu n’inspire pourtant pas la plus grande confiance du côté des bookmakers anglais. Un nouveau sacre à Londres relèverait même de l’exploit puisque jamais, depuis l’introduction de cette épreuve aux JO de 1968, une nageuse n’a remporté deux fois le titre suprême. Le « moins » Ses principales forces, la polyvalence et la précocité, pourraient peut-être se retourner contre elle. Melissa saura-t-elle gérer l’accumulation des courses « à pression » ? Anecdotique, mais… Le 22 octobre dernier, lors de l’étape berlinoise de la coupe du monde, Melissa Franklin a battu le premier record du monde individuel de sa carrière sur 200 m dos (2’00 » 03). Plus jeune détentrice actuelle d’un record du monde, elle est aussi devenue la première nageuse à améliorer une marque établie à l’époque des combinaisons en polyuréthane (2’00 » 18 par la Japonaise Sakai en novembre 2009). Le « moins » Anecdotique, mais… Peut-être la pression Le sprint féminin est une d’avoir à assumer, une nouvelle fois, une remontée fantastique ? Si ses coéquipières lui passent à nouveau le relais avec du retard, sera-t-elle capable, dans la folle ambiance olympique, de « mettre 81 centièmes dans la vue » à la nageuse qui la précède (il s’agissait en l’occurrence de spécialité néerlandaise et bien plus encore le relais 4x100 m nage libre ! En vingt-deux éditions olympiques (elle est apparue à Stokholm en 1912), les Bataves ont en effet remporté la bagatelle de dix médailles ! Si la première, en 1932, fut en argent, la deuxième, quatre ans plus l’Américaine Vollmer à tard à Berlin, fut du plus Shanghai) ? Un nouveau final de ce genre la ferait définitivement entrer dans la légende des Jeux. précieux métal grâce à Jopie Selbach, Tini Wagner, Willy Den Ouden et la fameuse Rie Mastenbroek, première athlète (tous sports confondus) à remporter quatre médailles au cours de mêmes JO (or sur 100, 400 m nage libre, avec le relais 4x100 m nage libre et argent sur 100 m dos). Le « moins » Outre son « inconstance », Zige Liu devra aussi compter avec une opposition relevée. Si sa compatriote Liuyang Jiao, championne du monde en titre, sera bien évidemment une sérieuse prétendante au titre olympique, la Britannique Ellen Gandy, médaillée d’argent à Shanghai, pourra compter sur le soutien inconditionnel d’un public tout acquis à sa cause. Anecdotique, mais… Championne olympique en 2008, Zige Liu le doit en grande partie à l’entraîneur de sa principale rivale Jessicah Schipper ! Ken Wood, qui avait amené l’Australienne sur le toit du monde du 200 m papillon en 2007, a en effet avoué avoir monnayé ses services et vendu sa méthode d’entraînement à la Chinoise avant les Jeux de Pékin où Schipper prendra la troisième place à plus de deux secondes de la lauréate. Incroyable, mais vrai ! FICHE SIGNALÉTIQUE 16 ans (née le 10 mai 1995 à Pasadena) Poids : 75 kg Taille : 1 m 87 SPÉCIALITÉS : 100 et 200 NL, 100 et 200 dos CLUB : Colorado Stars ENTRAÎNEUR : Todd Schmitz PALMARÈS Chpts du monde 2011 : 1 ère sur 200 dos et avec les relais 4x200 NL et 4x100 4N, 2 ème avec le relais 4x100 NL, 3 ème sur 50 dos FICHE SIGNALÉTIQUE 24 ans (Née le 21 septembre 1987 à Roelofarendsveen) Poids : 68kg Taille : 1 m 80 SPÉCIALITÉS : 100, 200, 400 et 800 NL CLUB : National Zweminstituut Eindhoven et Cercle des Nageurs de Marseille ENTRAÎNEUR : Romain Barnier PALMARÈS J.O. 2008 : 1 ère avec le relais 4x100 NL Chpts du monde 2007 : 3 ème avec le relais 4x100 NL 2009 : 1 ère avec le relais 4x100 NL 2011 : 1 ère avec le relais 4x100 NL FICHE SIGNALÉTIQUE 23 ans (née le 31 mars 1989 à Benxi) Poids : 67 kg Taille : 1 m 81 SPÉCIALITÉS : 200 pap ENTRAÎNEUR : Jin Wei PALMARÈS J.O. 2008 : 1 ère sur 200 pap Chpts du monde 2009 : 2 ème sur 200 pap 2011 : 3 ème sur 200 pap
Federica PELLEGRINI (Italie) La star Pourquoi elle va marquer les Jeux ? Belle (incontestablement l’un des plus beaux sourires et l’une des plus belles plastiques du circuit), sportivement performante (quadruple championne du monde et tenante du titre olympique du 200 m nage libre), Federica Pellegrini a tout pour devenir LA grande dame des JO. Médaillée d’argent en 2004, sur la plus haute marche du podium quatre ans plus tard, l’Italienne pourrait également réussir là où Shirley Babashoff (2ème en 1972 et 1976), Franziska Van Almsick (2ème en 1992 et 1966) ou encore Claudia Poll (1ère en 1996, 3 ème en 2000) ont échoué. A savoir être médaillée à trois olympiades différentes dans cette épreuve très exigeante du 200m. Rebecca SONI (Etats-Unis) Sans rivale ? Pourquoi elle va marquer les Jeux ? Tenante du titre olympique sur 200 m brasse, double championne du monde sur 100 et 200 m brasse, meilleure performeuse mondiale sur les deux distances en 2010 et 2011, seule nageuse à avoir nagé moins de 1’05 » et de 2’21 » depuis l’interdiction des combinaisons, Rebecca Soni écrase tout sur son passage. Au point d’être sans rivale à la veille du rendezvous londonien ? Entraînée par Dave Salo, considéré à juste titre comme l’un des meilleurs entraîneurs outre-Atlantique, la Californienne semble disposer d’une marge certaine. Un doublé olympique la ferait entrer dans l’histoire de la brasse féminine puisque seule la Sud-Africaine Penelope Heyns est parvenue à réaliser cet exploit en 1996. Britta STEFFEN (Allemagne) L’expérience Pourquoi elle va marquer les Jeux ? A l’image du 100 mètres en athlétisme, le 100 m nage libre est la course reine du programme olympique en natation. Et c’est à ce titre que Britta Steffen est devenue en 2008 la princesse de la natation mondiale. Une princesse avec deux couronnes puisque l’Allemande réalisait alors le doublé sur 50 et 100m, à l’instar de sa compatriote (de l’Allemagne de l’est) Kristin Otto en 1988 et la Néerlandaise Inge De Bruijn en 2000. Le « moins » Avec avoir essayé et limogé trois entraîneurs (Stefano Morini, Philippe Lucas et Federico Bonifacenti) depuis le décès de son mentor Alberto Castagnetti en octobre 2009, Federica Pellegrini a semble-t-il du mal à trouver « chaussure à son pied » ! Idem (ou presque) « côté cœur » puisque la belle Italienne a quitté Luca Marin pour Filippo Magnini. Rien de grave en soi si ce n’est que cette instabilité se traduit également dans l’eau par des résultats en dents de scie et des « crises d’angoisse » qui la voient parfois être victimes d’hyperventilation et de malaises ! Et il lui faudra être en grande forme à Londres… Le « moins » Rebecca Soni ne connaît certainement pas la fable du lièvre et de la tortue ! Un manque qu’il serait pourtant bon de combler au plus vite, la brasseuse américaine ayant parfois tendance à partir (trop) vite. A Rome, en 2009, elle était ainsi passée à mi-course de son 200 m dans un chrono supersonique de 1’05 » 73 (mieux que la troisième du 100 m brasse), avec près de deux secondes d’avance sur la Canadienne Pierse et près de trois sur la future championne du monde, la Serbe Higl ! Résultats de cette course folle : Soni avait littéralement « explosé » pour terminer au pied du podium en 2’22 » 15. Le « moins » Où en est réellement Britta ? Après une interruption de quinze mois à l’issue des Jeux de Pékin, l’Allemande n’a en effet pas convaincu grand monde lors de son retour à Shanghai. En bronze avec le relais 4x100 m nage libre, la sprinteuse a ensuite signé le seizième chrono des séries du 100 met décidé d’arrêter là sa compétition ! Anecdotique, mais… La très professionnelle et très lue (et pas seulement en Italie) « Gazetta dello sport » a consacré Federica Pellegrini sportive de l’année 2011 (elle l’avait déjà été en 2009) à l’issue d’une saison qui l’a vue réaliser un nouveau doublé 200-400 m nage libre aux championnats du monde. Et devinez qui a été le lauréat chez les hommes ? Un certain Lionel Messi. C’est dire si Federica est une véritable icône parmi les plus grandes stars du sport mondial ! Anecdotique, mais… Si la plupart des nageuses font le « buzz » du côté de la mode ou de leurs histoires d’amour, Rebecca Soni a, quant à elle, opté pour l’humanitaire. Depuis 2010, elle est l’une des ambassadrices de la fondation onusienne « Girl Up » qui collecte des fonds pour permettre aux jeunes filles des pays en voie de développement d’avoir accès aux études, à l’eau et à la santé. Anecdotique, mais… Le doute, encore et toujours ! Si l’Allemande est redoutable dans l’eau, elle manque parfois de punch psychologique. Non retenue pour les Mondiaux de Barcelone en 2003 et simple faire valoir à Athènes, Britta avait mis un terme à sa carrière l’année suivante. Avant de revenir en 2006 avec le bonheur que l’on sait ! Sera-t-elle remonter la pente jusqu’à Londres ? FICHE SIGNALÉTIQUE FICHE SIGNALÉTIQUE 28 ans (née le 16 novembre 1983 à Schwedt) Poids : 60 kg Taille : 1 m 80 SPÉCIALITÉS : 50 et 100 NL CLUB : SG Neukölln ENTRAÎNEUR : Norbert Warnatzsch PALMARÈS J.O. 2000 : 3 ème avec le relais 4x200 NL 2008 : 1 ère sur 50 et 100 NL Chpts du monde 2007 : 2 ème avec le relais 4x200 NL, 3 ème sur 100 NL 2009 : 1 ère sur 50 et 100 NL, 2 ème avec le relais 4x100 NL 2011 : 3 ème avec le relais 4x100 NL 37 23 ans (née le 5 août 1988 à Mirano) Poids : 65 kg Taille : 1 m 77 SPÉCIALITÉS : 200 et 400 NL CLUB : CC Aniene ENTRAÎNEUR : Claudio Rossetto PALMARÈS J.O. 2004 : 2 ème sur 200 NL 2008 : 1 ère sur 200 NL Chpts du monde 2005 : 2 ème sur 200 NL 2007 : 3 ème sur 200 NL 2009 : 1 ère sur 200 et 400 NL 2011 : 1 ère sur 200 et 400 NL FICHE SIGNALÉTIQUE 25 ans (née le 18 mars 1987 à Freehold) Poids : 64 kg Taille : 1 m 73 SPÉCIALITÉS : 100 et 200 brasse CLUB : USC Trojans ENTRAÎNEUR : Dave Salo PALMARÈS J.O. 2008 : 1 ère sur 200 brasse, 2 ème sur 100 brasse et avec le relais 4x100 4N Chpts du monde 2009 : 1 er sur 100 brasse, 2ème sur 50 brasse 2011 : 1 ère sur 100 brasse, 200 brasse et avec le relais 4x100 4N, 3 ème sur 50 brasse Natation Magazine | Avril - mai 2012 | N°134



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :