Natation Magazine n°134 avril/mai 2012
Natation Magazine n°134 avril/mai 2012
  • Prix facial : 5 €

  • Parution : n°134 de avril/mai 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Fédération Française de Natation

  • Format : (209 x 297) mm

  • Nombre de pages : 50

  • Taille du fichier PDF : 9,5 Mo

  • Dans ce numéro : Dunkerque 2012, c'était magique !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
34 Ils feront les Jeux L’équipe de France qui s’alignera aux prochains JO de Londres est désormais constituée. Forte de ses talents, elle ne manque ni d’atouts ni d’ambition. Reste qu’à trois mois des Jeux, une question demeure : qui retrouvera-t-elle sur le chemin des podiums ? Comme à l’accoutumée il y aura des Américains (à commencer par Michael Phelps et Ryan Lochte), mais aussi des Australiens (James Magnussen), des Japonais, des Allemands et bien d’autres encore… Tour d’horizon des nageurs et nageuses qui animeront très certainement les prochains Jeux Olympiques. Texte : Marius Silvestre Photos : KMSP Rebecca ADLINGTON (Grande-Bretagne) Pour que dure le rêve Pourquoi elle va marquer les Jeux ? Invitée « surprise » à Pékin, où elle avait réalisé le doublé 400-800 m nage libre à seulement 20 ans, Rebecca Adlington aura cette fois un tout autre statut. Après avoir rendu son honneur à une natation féminine britannique qui attendait un sacre olympique depuis 1960 (victoire d’Anita Lonsbrough sur 200 m brasse), la native de Mansfield sera la chef de file d’une équipe pleine d’ambitions. Natation Magazine | Avril - mai 2012 | N°134 Le « moins » Championne olympique du 400 m nage libre, la Britannique a plus de difficultés sur cette distance depuis l’interdiction des combinaisons. Seulement septième des Euro 2010, Adlington s’est inclinée à Shanghai devant Federica Pellegrini pour plus de trois secondes. Une « vitesse de base » qui pourrait lui faire également défaut sur 800m, sa marge sur sa principale concurrente, la Danoise Friis, s’étant très largement réduite (près de 9 secondes à Pékin et seulement 69 centièmes à Shanghai). Anecdotique, mais… Connue en France pour ses célèbres « Fingers », la marque anglaise de confiserie Cadbury soutient de façon originale les athlètes britanniques. En particulier en réalisant un medley de six chansons mixant les voix du peuple anglais (un casting a été organisé via les réseaux sociaux) afin de motiver les meilleurs sportifs nationaux pour l’échéance la plus importante de leur vie. Rebecca Adlington a été choisie pour illustrer « Simply The Best » de Tina Turner. Le clip, visible sur You Tube, montre combien les sujets de sa Gracieuse majesté croient en leur « Becky » ! FICHE SIGNALÉTIQUE 22 ans (née le 17 février 1989 à Mansfield) Poids : 71 kg Taille : 1 m 79 SPÉCIALITÉS : 400 et 800 NL CLUB : Nova Centurion (Nottingham) ENTRAÎNEUR : Bill Furniss PALMARÈS J.O. 2008 : 1 ère sur 400 et 800 NL Chpts du monde 2009 : 3 ème sur 400 NL et avec le relais 4x200 NL 2011 : 1 ère sur 800 NL, 2 ème sur 400 NL
Therese ALSHAMMAR (Suède) Meilleure que jamais Natalie COUGHLIN (Etats-Unis) Pour entrer définitivement dans l’histoire Pourquoi elle va marquer les Jeux ? Devancée uniquement par ses compatriotes Jenny Thompson et Dara Torres au palmarès des nageuses les plus médaillées des Jeux Olympiques (douze médailles pour les deux premières, onze pour Coughlin), l’Américaine pourrait battre ce record à Londres où elle devrait s’aligner sur au moins deux épreuves individuelles (100 m dos et 100 m nage libre) et au moins deux relais (4x100 m NL et 4x100 m 4N). La Californienne aura également une deuxième occasion d’entrer dans l’histoire de la natation en conservant son titre du 100 m dos après ses victoires en 2004 et 2008. Un exploit que seules Dawn Fraser (sur 100 NL en 1956, 1960 et 1964) et Krisztina Egerszegi (sur 200 dos en 1988, 1992 et 1996) ont réussi à ce jour. Kirsty COVENTRY (Zimbabwe) Telle un Phénix ! Le « moins » Pourquoi elle va marquer les Jeux ? En devenant la première championne olympique individuelle du Zimbabwe sur 200 dos en 2004 à Athènes (l’équipe féminine de hockey sur gazon avait été sacrée en 1980), Kirsty Coventry a été élevée au rang d’icône nationale dans un pays où la natation n’avait jusqu’alors aucune dimension médiatique. Félicitée par le président Mugabe dont on connaît pourtant la politique raciale très peu favorable aux blancs, elle est devenue depuis un symbole de la réconciliation nationale. A Londres, c’est une autre page d’histoire qu’elle pourrait écrire en imitant Krisztina Egerszegi, sacrée trois fois de suite championne olympique du 200 m dos en 1988, 1992 et 1996. Le « moins » Etonnant, mais c’est certainement son « inexpérience » qui pourrait lui jouer des tours. Demifinaliste sur 100 m dos en 1996 à Atlanta, la Suédoise participera à ses cinquièmes Jeux mais n’a encore jamais fait mieux que deux médailles d’argent en 2000 (4ème sur 50 NL en 2004, éliminée en ½ finale en 2008). Face à l’Australienne Emily Seebohm et l’Américaine Melissa Franklin, Natalie Coughlin aura fort à faire dans l’une des épreuves les plus relevées du programme olympique, où il ne faudra pas occulter Kirsty Coventry (sa dauphine en 2004 et 2008), la Chinoise Jing (championne du monde en titre), la Russe Zueva et la Britannique Spofforth. D’autant que ses principales rivales lui rendent plus de dix ans : Seebohm a 19 ans et Franklin 16 ans ! Le « moins » Anecdotique, mais… Natalie Coughlin est également sous les feux de l’actualité de la mode en cette année 2012 puisqu’elle a été choisie par la marque O’Neill comme égérie de sa nouvelle collection « 365 ». Quel est l’état de forme de la Zimbabwéenne ? Après une année sabbatique en 2010, Coventry est revenue à la compétition par la petite porte. Neuvième performeuse mondiale de la saison dernière sur 400 m 4N (10 ème sur 200 m dos) et toute aussi discrète aux Mondiaux de Shanghai, la double championne olympique n’a guère été plus brillante ces derniers mois. Anecdotique, mais… Détenu jusque-là par Dara Torres, sacrée avec le 4x100 m 4N américain le 23 septembre 2000 à l’âge de 33 ans 5 mois et 8 jours, le titre honorifique de championne olympique la plus âgée de l’histoire pourrait changer d’épaule. Therese Alshammar aura en effet 34 ans 11 mois et 9 jours le 4 août 2012, date de la finale du 50 m nage libre. Pourquoi elle va marquer les Jeux ? Médaillée olympique (sur 50 et 100 m nage libre) pour la première (et unique fois) en 2000, Therese Alshammar décrochera-t-elle enfin le Graal à Londres ? Créditée d’un chrono de 24 » 44 à Sydney, la belle Scandinave a su se maintenir aux premiers rangs de l’épreuve (trois fois meilleure performeuse mondiale de la saison en 2007, 2010 et 2011 – toujours dans le top 10 depuis 1999 à l’exception de l’année 2003) pour remporter son premier titre mondial (et le seul) sur 50 m nage libre onze ans plus tard en 24 » 14 ! Ayant délaissé le 100 m pour se consacrer au 50 m (le 50 papillon n’est pas épreuve olympique), la Suédoise terminerait ainsi de la plus belle des manières une carrière d’une densité et d’une longévité extraordinaire. FICHE SIGNALÉTIQUE 35 29 ans (née le 23 août 1982 à Concord) Taille : 1 m 73 SPÉCIALITÉS : 100 NL et 100 dos CLUB : California aquatics ENTRAÎNEUR : Teri Mac Keever PALMARÈS J.O. 2004 : 1 ère sur 100 dos et avec le relais 4x200 NL, 2 ème avec les relais 4x100 NL et 4x100 4N, 3 ème sur 100 NL 2008 : 1 ère sur 100 dos, 2 ème avec les relais 4x100 NL et 4x100 4N, 3 ème sur 100 NL, 200 4N et avec le relais 4x200 NL Chpts du monde 2001 : 1 ère sur 100 dos, 2 ème avec le relais 4x100 NL, 3 ème sur 50 dos 2003 : 1 ère avec le relais 4x100 NL, 2 ème avec le relais 4x100 4N 2005 : 1 ère avec le relais 4x200 NL, 2 ème sur 100 NL et avec le relais 4x100 4N, 3 ème sur 100 dos et avec le relais 4x100 NL 2007 : 1 ère sur 100 dos et avec le relais 4x200 NL, 2 ème avec le relais 4x100 NL, 3 ème sur 100 pap 2011 : 1 ère avec le relais 4x100 4N, 2 ème avec le relais 4x100 NL, 3 ème sur 100 dos Anecdotique, mais… Kirsty Coventry sera un peu chez elle en Angleterre puisqu’une cité, non loin de Birmingham, « porte son nom ». La Zimbabwéenne, qui s’y est déjà rendue à deux reprises, a pu constater que la ville anglaise, particulièrement bombardée par les Allemands lors de la Seconde Guerre mondiale, porte le surnom de « Phénix City » en hommage à sa renaissance. Un clin d’œil de l’histoire ? Peutêtre puisque Coventry devra renaître de ses cendres pour s’imposer à Londres. FICHE SIGNALÉTIQUE 34 ans (née le 26 août 1977 à Solna) Poids : 63 kg Taille : 1 m 80 SPÉCIALITÉS : 50 et 100 NL CLUB : Täby Sim ENTRAÎNEUR : Johan Wallberg (Suède) et Grant Stoelwinder (Australie) PALMARÈS J.O. 2000 : 2ème sur 50 et 100 NL Chpts du monde 2001 : 2 ème sur 50 NL et 50 pap 2005 : 3 ème sur 50 pap 2007 : 1 er sur 50 pap, 2 ème sur 50 NL 2009 : 2 ème sur 50 NL 2011 : 1 er sur 50 NL et 2 ème sur 50 pap FICHE SIGNALÉTIQUE 28 ans (née le 16 septembre à Harare) Poids : 60 kg Taille : 1 m 79 SPÉCIALITÉS : 100 et 200 dos, 200 et 400 4N CLUB : Auburn Tigers (E-Unis) Longhorn aquatics PALMARÈS J.O. 2004 : 1 ère sur 200 dos, 2 ème sur 100 dos et 3 ème sur 200 4N 2008 : 1 ère sur 200 dos, 2 ème sur 100 dos, 200 4N et 400 4N Chpts du monde 2005 : 1 ère sur 100 et 200 dos, 2ème sur 200 et 400 4N 2007 : 2 ème sur 200 dos et 200 4N 2009 : 1 ère sur 200 dos, 2 ème sur 400 4N Natation Magazine | Avril - mai 2012 | N°134



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :