Natation Magazine n°133 mars 2012
Natation Magazine n°133 mars 2012
  • Prix facial : 5 €

  • Parution : n°133 de mars 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Fédération Française de Natation

  • Format : (209 x 297) mm

  • Nombre de pages : 50

  • Taille du fichier PDF : 9,2 Mo

  • Dans ce numéro : championnats de France, l'heure de vérité.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
30 Insolite La natation nuit-elle à Natation Magazine | Mars 2012 | N°133 On entend souvent dire que la natation embellit les hommes mais quelle nuit paradoxalement à la féminité. « Epaules carrées », « biceps de mecs », « cuisses de déménageurs », toutes les comparaisons semblent bonnes pour entamer le potentiel de séduction des nageuses. Pour tenter d’éclaircir ce mystère nous avons mené l’enquête auprès de la gent masculine ? Sujet réalisé par Celia Delgado Luengo Franck (52 ans) : « Je n’ai absolument aucun problème avec la féminité des nageuses (sourire)… Je trouve que de manière générale, tant chez les hommes que chez les femmes, la natation sculpte de très beaux corps. Après, tout est histoire de goût. » Claude (30 ans) : « C’est quoi la féminité ? Des caractères physiques et comportementaux que l’on attribue aux femmes. Donc en quoi des épaules larges ou des cuisses musclées ne seraient pas des attributs féminins ? Pour moi, il ne faut pas tout confondre. Certaines femmes sont fines, d’autres élancées ou plus rondelettes, c’est leur morphologie. Après qu’elles nagent ou pas, c’est autre chose. » Emile (34 ans) : « A part quelques nageuses, je trouve quand même que la natation a tendance à « alourdir » un peu les femmes. Si les longues séances d’entraînement gonflent les pectoraux des nageurs, elles ont un effet similaire sur le corps féminin et ce n’est pas ma tasse de thé. Sincèrement, je préfère les corps sveltes, fins, pas anorexiques, mais peu musculeux. » Maxime (22 ans) : « Je nage depuis une dizaine d’années et je pratique aussi d’autres activités sportives à l’université, et le bilan est sans appel : les nageuses sont sublimes… Désolé pour les filles des autres sports, mais les nageuses sont souvent élancées tout en étant bien musclées. Et puis, elles n’ont pas peur de dévoiler leurs formes, elles ne se cachent pas derrière des shorts ou des joggings anti-féminin. » Dominique (62 ans) : « Les nageuses que je vois à la télévision lors des grandes compétitions mondiales me semblent très féminines. Aucun doute là-dessus. Il est évident que la natation développe certaines parties du corps, je pense aux épaules ou aux muscles abdominaux, mais de là à entamer le potentiel de séduction, il y a un fossé que je n’oserais pas franchir. » Gilles (24 ans) : « Si je ne m’abuse, les nageuses s’alignent en compétition pour réaliser des performances de haut niveau. Elles ne sont pas là pour parader et je doute qu’elles se maquillent ou qu’elles se coiffent avant de prendre un départ. Donc, partant de ce principe, comment pourraiton décemment mesurer la féminité de ces championnes ? Surtout que lorsqu’elles sortent du contexte d’une piscine, elles sont souvent apprêtées et féminines. » Guillaume (46 ans) : « Pour être franc, je n’ai jamais vraiment observé le corps des nageuses. La seule réponse censée que je puisse donner, c’est que le sport est bon pour la santé et pour le corps. Je ne vois pas pourquoi une pratique intensive de la natation réduirait la féminité des nageuses… La question même m’étonne en fait ! » Alain (30 ans) : « A l’exception peut-être des volleyeuses, je ne vois pas quelles autres sportives peuvent rivaliser avec les nageuses. Elles ont des corps très agréables à regarder. D’ailleurs, il me semble, sans arrière-pensée, que le succès que rencontre la natation en France depuis plusieurs années tient tout autant aux résultats de l’équipe de France qu’aux charmes de Laure Manaudou ou Coralie Balmy. »
la féminité ? L’Américaine Amanda Beard, championne olympique du 200 m brasse aux Jeux d’Athènes en 2004, affiche à l’issue de sa carrière d’une féminité resplendissante. 31 Natation Magazine | Mars 2012 | N°133 (Ph. D.R.)



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :