Natation Magazine n°133 mars 2012
Natation Magazine n°133 mars 2012
  • Prix facial : 5 €

  • Parution : n°133 de mars 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Fédération Française de Natation

  • Format : (209 x 297) mm

  • Nombre de pages : 50

  • Taille du fichier PDF : 9,2 Mo

  • Dans ce numéro : championnats de France, l'heure de vérité.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
(Ph. Eric Huynh) 20 Actu : Les Maîtres Natation Magazine | Mars 2012 | N°133 Les maîtres en France L’année olympique qui débute est l’occasion de dresser un état des lieux de la situation des maîtres. Une discipline dont les effectifs sont en progression constante et dont la Fédération Française de Natation a de tout temps souhaité soutenir le développement. Sujet réalisé par Eric Huynh LES MAÎTRES, C’EST QUOI ? La natation maître est une des six disciplines de la FFN (avec la natation course, le plongeon, la natation synchronisée, le water-polo et l’eau libre). Les nageurs maîtres sont un peu les vétérans de la natation puisque la discipline s’adresse aux nageurs âgés de plus de 25 ans (20 ans aux Etats-Unis) qui ont l’ambition de s’aligner en compétition. Il existe des maîtres en natation, mais aussi en plongeon, en natation synchronisée et en water-polo. Si la natation maître existe en France depuis une vingtaine d’années, les autres disciplines se lancent progressivement. La synchroprend son envol, avec l’organisation d’une première édition des championnats nationaux de synchromaster distincte des championnats de France « jeunes ». Le plongeon reste encore confidentiel et est essentiellement représenté par la section niçoise. Le water-polo, quant à lui, est encore peu développé en France. LA COMMISSION DES MAITRES L’engagement de la Fédération Française de Natation aux côtés des maîtres ne se dément pas. Dès ses premiers pas, la Fédération a soutenu et encadré l’essor de la discipline. Aujourd’hui, Guy Dupont est le président de la commission des maîtres. C’est lui qui anime et coordonne les activités fédérales en direction des maîtres. Elles englobent notamment : la labellisation des meetings maîtres, la mise à jour des règlements (coefficients d’âge, notamment) et la gestion des records. La FFN organise également les plus grandes compétitions : championnats de France été et hiver, circuit national des maîtres, championnat national interclubs.
LES SPECIFICITES DE LA NATATION MAÎTRE Les règlements qui s’appliquent à la natation course sont identiques pour les maîtres. La natation maître est également divisée en catégories d’âge, sauf qu’à la place des cadets, juniors, seniors, les nageurs sont répartis au sein de tranches de cinq ans (elles sont de dix ans pour la natation synchronisée, Ndlr). Un C1 a ainsi entre 25 et 29 ans, un C2 entre 30 et 34 ans, etc. En relais, on additionne l’âge des quatre participants pour obtenir un total qui permet de classer le relais par catégorie : R1 pour les relais dont la somme des âges des nageurs est inférieure à 120 ans, R2 pour les 120 à 159 ans, etc. Les compétitions régionales sont ouvertes à tous les nageurs licenciés, quel que soit leur niveau. A l’inverse, les championnats de France et les compétitions internationales nécessitent, eux, de satisfaire à des minima qui doivent avoir été réalisés au cours des deux dernières saisons. Enfin, on notera que les compétitions régionales se courent toutes catégories d’âge confondues – et même parfois tous sexes confondus – tandis que les compétitions nationales et internationales, elles, se disputent par sexe et catégorie d’âge. QUI SONT LES MAITRES ? Les maîtres sont, pour les deux tiers, des hommes. Ils ont en moyenne 40 ans. Socialement, les catégories socio-professionnelles supérieures (professions libérales et intellectuelles supérieures) et les métiers en lien avec l’univers de la piscine (surveillant de bassin, entraîneur de clubs) sont largement représentés. La discipline recense environ 15 000 représentants en France, mais il est difficile de disposer d’un chiffre précis puisque les licences de la FFN ne font plus la distinction entre natation course et natation maître. Ce qui est certain, en revanche, c’est que les effectifs des maîtres ne cessent de progresser. Quantitativement, les régions les plus actives sont l’Île-de-France, la Normandie, les Pays de Loire et le Dauphiné-Savoie. LE CIRCUIT NATIONAL DES MAITRES Le circuit national des maîtres existe depuis une dizaine d’années. Il a été créé par des nageurs du Bordeaux Etudiants Club (BEC), regroupés au sein de l’association France Maîtres Natation. Il a pour vocation de fédérer les principales compétitions maîtres. Le principe est simple : à chaque compétition les nageurs accumulent des points en fonction du temps réalisé et de la table de cotation avant qu’un classement final ne détermine le vainqueur en fin d‘année. En 2010, la Fédération Française de Natation a pris les rênes de l’épreuve pour en assurer le développement. Conséquence logique et immédiate : en 2012, pour la première fois, les trophées de l’édition 2011 seront remis lors des championnats de France d’hiver à Angers. Jean Leemput, 98 ans, continue de s’aligner aux compétitions maîtres. Classement 2011 Femmes 1. Michèle Schneider (Villeurbanne, C5) - 16 338 points 2. Sylvie Allery (LPR, C4) - 13 915 pts 3. Denise Feltz (AS Gien, C3) - 11 848 pts Hommes 1. Jean-Claude Lestideau (Grande-Synthe, C9) 20 286 points 2. Stéphane Hugot (Bordeaux EC, C7) 16 922 pts 3. François Carles (Vallauris, C6) 16 921 pts Clubs 1. Villeurbanne Natation - 175 855 points 2. Nautic Club Alp’38 - 149 015 pts 3. EMS Bron - 112 924 pts 21 Natation Magazine | Mars 2012 | N°133 (Ph. Eric Huynh)



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :