N’TIC Magazine n°94 octobre 2014
N’TIC Magazine n°94 octobre 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°94 de octobre 2014

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Med&Com

  • Format : (210 x 287) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 2,8 Mo

  • Dans ce numéro : géolocalisation... jusqu'à quand s'en priver ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
actualités forum 8 aFwumNIle'TUGrtnnrELLTE FEY LtiüYTCIIC.,...{Marn,.• _.• 1, `11.:•,m. i i&-r.-• n’tic magazine - Octobre 2014 Première édition du Forum de discussion lancée par NTIC Magazine Les start-up à l’honneur• A l’occasion de la célébration de son huitième anniversaire, le magazine leader de la presse gratuite spécialisée en Algérie N’TIC Magazine a relevé un véritable défi en réunissant plusieurs experts autour d’une table ronde dans le but de débattre d’un thème portant sur le développement des technologies et de l’information et de la communication en Algérie. « Lancer sa start-up en Algérie  : illusion ou réelle opportunité à saisir ? », voilà donc le thème de la première édition du Forum. Le premier forum spécialisé de N’TIC Magazine, portant sur le thème « Lancer sa start-up en Algérie  : illusion ou réelle opportunité à saisir ? », a réuni plusieurs spécialistes à savoir  : Louai Djaffer, co-fondateur du site Emploitic, Ali Kahlane, Président de Satlinker et membre de l’Entreprise (CARE), et Mouloud Koudil, Directeur de l’Ecole Supérieure d’Informatique (ESI). Les animateurs du forum ont dressé un bilan de l’état du marché des start-up dont le nombre rie, et ce en dépit de l’engagement des jeunes et leur volonté à se lancer dans le domaine de l’entreprenariat. Ce premier forum a donné une analyse concrète des obstacles qui freinent le développement mettre aux jeunes de créer leur startup et de devenir entrepreneur. Il est à rappeler que le forum a abordé plusieurs aspects relatifs au développement du marché des start-up en Algérie. Rapprocher l’université de l’entreprise Créer sa start-up en Algérie est un véritable parcours du combattant. Pour encourager les jeunes à s’intéresser à la création de start-up dans le domaine des nouvelles technologies de l’information et de la communication, les experts ayant pris part au premier forum de N’TIC Magazine ont souligné la nécessité d’un Forunnaiiiin nitic Y_.• r 4 Y 4r.+,. J_I µ. Q[EA ET MATS POP {MON GS3 T{ co'r{r ri C15V 0m15rrY Y'13 OCTOBRE 20]4 54FiTCL...MERS A ? ! EAm &0RU[k éventuel « rapprochement » entre l’université et le monde de l’entreprise. A ce propos, le Directeur de l’Ecole nationale Supérieure d’Informatique (ESI), Mouloud Koudil, a souligné qu’il y a M. Ali KAHLANE
-g n’tic magazine - Octobre 2014 souvent « une rupture entre l’université et le monde de l’entreprise, ce qui nous a amenés à prendre des initiatives en vue de les rapprocher l’un de l’autre ». Incitant les entreprises à recruter les jeunes étudiants, le responsable a déploré le manque d’engagement de ces dernières et la non application de la nouvelle réglementation qui les oblige à un pourcentage d’embauche de stagiaires. Reconnaissant la responsabilité de l’université quant à ce constat de « déphasage » entre les établissements de formation et les pôles recruteurs, M. Koudil a mis l’accent sur l’impératif de lancer des formations « complémentaires » pour répondre aux besoins sans cesse évolutifs du marché des NTIC et des besoins des start-up. Mettre l’accent sur la formation Le Directeur de l’ESI a mis l’accent sur l’importance d’introduire la dimension internationale dans la formation dans le domaine des TIC de part son importance à participer grandement à la formation des étudiants. « Nos étudiants ont besoin de se former à l’étranger pour se confronter à l’autre. Ce n’est qu’ainsi qu’ils prennent conscience que leurs aptitudes n’ont rien à envier à celles des autres », a-t-il soutenu. Le spécialiste a tout de même salué la récente création de nouveaux pôles de formations en Algérie...'actualités forum dans le domaine des NTIC, à l’instar de l’Ecole de Sidi-Bel-Abbès. De son côté, le président de la société Satlinker et président de l’Association Algérienne des Fournisseurs de Servies Internet (AAFSI), Ali Kahlane, a salué « » du dispositif de l’Agence Nationale de Soutien à l’Emploi des Jeunes (ANSEJ). Il s’est également interrogé sur le manque de formation des jeunes qui risque de freiner ce marché. Pour Ali Kahlane, l’Algérie accuse un re- en NTIC. « Le dispositif Ansej devrait inclure davantage d’investissements », a-t-il soutenu. De son côté, le Directeur Général et cofondateur du leader du recrutement en ligne Emploitic, Djaffer Louai, a relevé le manque criant d’écoles d’excellence en NTIC. Pour M. Louai, les étudiants algériens, après avoir décroché leurs diplômes, ne sont employables qu’au bout de six mois minimum, ce qui représente une perte de temps. Il a aussi mis en accompagnant les start-up qui n’est toujours pas conséquent ou limité à la phase de démarrage. Il a appelé à cet effet à une meilleure interactivité entre l’environnement économique, représenté par les entreprises, les hommes d’affaires, et les jeunes ayant des idées novatrices et des projets innovants. S’appuyant sur l’exemple de plusieurs pays ayant adopté le domaine des NTIC, il a soutenu que cités humaines et matérielles en mesure de la transformer en leader dans le domaine des NTIC dans le monde arabe, a besoin d’utiliser ses ressources et de bien encadrer ses besoins. Il a également insisté sur l’importance actuelle de donner plus d’importance au côté humain en formant les jeunes dans ce domaine. Il a relevé, par ailleurs, l’impératif pour les entreprises naissantes de se lancer dans des délais « raisonnables » eu égard au caractère dynamique et accéléré des NTIC. Amine SAYEH Nassim LOUNES, Directeur de publication de N’TIC Magazine, remet au Professeur Youcef MENTALE- CHETA une attestation de reconnaissance pour sa contribution au secteur des TIC en Algérie. 9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :