N’TIC Magazine n°74 janvier 2013
N’TIC Magazine n°74 janvier 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°74 de janvier 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Med&Com

  • Format : (210 x 287) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 5,5 Mo

  • Dans ce numéro : DSI, un métier en pleine mutation.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
dossier TIC en entreprise n’tic magazine - Janvier 2013 licences à acheter, pas d’agents à installer, pas de problèmes de hacking. Et nous ne protégeons pas uniquement les données, mais les OS et les serveurs. En fait, nous avons LA seule solution qui protège tout l’environnement informatique de l’entreprise depuis le smartphone ou la tablette jusqu’au data-centre le plus évolué ! ». Comment fonctionne ce stockage dans le Cloud ? « iSV est un Cloud Privé qu’ISSAL construit pour l’entreprise. Si celle-ci a les moyens de stockage physique ou que ses données doivent rester en son sein, nous lui mettons en place un système sur mesure. Pour les entreprises qui n’ont pas nécessairement des gros moyens de stockage, on peut protéger leurs données dans un espace qu’elle leur dédie dans son propre data-centre. Il y a aussi une possibilité de Cloud Hybride où les données sont répliquées en temps réel dans l’environnement de l’entreprise et dans le datacentre d’ISSAL. Alors, une simple connexion ADSL suffit et ce, grâce à des techniques de duplication sophistiquées. Et si la ligne est out ? Ce n’est pas grave, le backup continue localement et dès que la connexion est rétablie, tout se synchronise. C’est le backup dans un environnement privé ou hybride en forme de SaaS le plus évolué du marché. Nous ne prétendons pas faire du SaaS en utilisant des plateformes hors du pays. Tout est ici, et nous avons investit dans la plateforme la plus moderne du pays ». La crise du.dz n’est plus à démontrer. En quoi un hébergement dans le Cloud peut changer la donne ? « Pourquoi nos hébergeurs continuent à payer au black des serveurs localisés hors de nos frontières ? Nous le faisons en Dinars, légalement - ISSAL est un ISP (fournisseur d’accès à Internet) dûment autorisé par l’ARPT - avec facture et à l’intérieur de nos frontières. Nous sommes par ailleurs registrar mais nous ne faisons que du.dz. Nous ne comprenons d’ailleurs pas pourquoi les entreprises et hébergeurs continuent à promouvoir le.com ou autre. Nous pensons que le contenu local passe inéluctablement par le.dz et si Google est en.dz, il n’y a aucune raison qu’une entreprise algérienne basée ici et adressant ce marché s’enregistre en.com. Bien sûr qu’il y a beaucoup de raisons à cela, mais nous pensons qu’ensemble, nous pouvons inverser la tendance et que nos entreprises aient enfin confiance dans le.dz. Notre plateforme est basée sur Cisco VMWare et EMC. Nous ne parlons pas de quelques serveurs, mais de centaines de Cloud VPS disponibles ». Pourquoi opter pour Google Apps ? « Parce que nous pensons que nos entreprises doivent pouvoir bénéficier de la suite la plus riche et surtout la plus sécurisée de l’industrie. Parce que Gmail, c’est 200 millions d’utilisateurs dans le monde. Parce que Google, c’est ultra sécurisé. Parce que c’est ce qu’il y a de plus économique, parce que nous voulons que nos entreprises aient accès à des outils de productivité à des prix abordables et qu’elles ne soient pas obligées de pirater, ISSAL a convaincu Google de nous laisser commercialiser ses solutions en Dinars. Cela nous a pris beaucoup de temps et d’efforts. La partie n’était pas gagnée d’avance. Mais nous l’avons fait ! Derrière, il y a aussi Microsoft. Nous voulons que nos entreprises aient le choix. Cette offre sera lancée prochainement. Nous voulons que tout le monde y trouve son compte...même si nous avons nos préférences ». Pour rendre les choses plus concrètes, en quoi Google Apps est plus utile qu’une solution plus classique ? « Quand vous achetez des licences pour votre bureautique, c’est cher, peu pratique, et vos collaborateurs passent leur temps à s’échanger les fichiers viaemail. Ensuite, vous hébergez votre messagerie chez un fournisseur qui ne vous garantit ni la sécurité 22
n’tic magazine - Janvier 2013 dossier TIC en entreprise ni l’espace nécessaire pour vos mails. Vous êtes obligés de virer des mails ou les copier sur des disques externes et si vous en perdez quelques dizaines en cours de route...c’est fini. Du coup, c’est le contrat sur lequel vous avez si durement travaillé ou ses graphes qui vous ont pris des heures qui d’un coup disparaissent. Et si tout ça va bien...c’est le disque dur ou le serveur dans lequel tous ces fichiers sont présents qui part en fumée... L’entreprise a payé une fortune et rien n’est garanti ! En passant à la solution Google Apps pour Entreprise, on bénéficie de la messagerie la plus puissante et la plus sécurisée du monde. Les gens ne le savent pas mais une double identification par code SMS rend la messagerie inaccessible. Vous bénéficiez aussi de 25Go d’espace de stockage, lorsque n’importe quel fournisseur donne entre 1 et 5Go. En plus, la messagerie est personnalisée et le domaine est conservé. Apps est une suite bureautique très complète qui fonctionne on-line et off-line. Vos fichiers sont sur votre machine et dans le Cloud et le tout pour à peine plus de 6 000 DZD par an et par utilisateur ». Un Data Center à Oran ? Dites m’en plus… « Pour parler de notre data-centre, il n’est pas aussi grand que ceux des grands providers mondiaux. Mais il répond aux normes de En conclusion, sécurité les plus avancées. C’est aussi sécurisé qu’une banque ! Notre réseau électrique est aux normes internationales. Blindage, digicodes, vigiles, caméras de surveillance et monitoring continu font que nous garantissons un service aussi bon que les meilleurs et certainement meilleurs que beaucoup de providers dans le monde. Nous en sommes fiers pour nous et pour l’Algérie ». Au-delà du buzz, est-ce vraiment utile ? Avez-vous un exemple concret pour illustrer votre propos ? « Vous perdez vos données, vous sortez votre backup et commencez à restaurer et là, vous découvrez que vos fichiers sont corrompus, c’est ça la catastrophe. Et quand bien même vos données sont bonnes, que se passe-t-il si votre application est corrompue ou si votre serveur ou pool de serveurs tombe en panne ? Vous disparaissez purement et simplement. Avec des solutions Cloud, ce scénario n’arrive tout simplement pas ! Les données dans notre Cloud ne partent tout simplement pas et nous vous remettons en marche plus vite que vous ne le pensez. Imaginons maintenant votre Android ou iPhone perdu, cassé, volé...Nous pouvons garder vos données et vous pouvez les restaurer sur un autre appareil du même genre. C’est différent de dropbox. Nous faisons ça ici et vos données les plus chères ne partent nulle part ailleurs...Et que dire de Google Apps pour entreprise ? Pourquoi s’échanger des fichiers par des allers et retoursemail lorsque vous pouvez les partager en ligne, travailler d’une manière collaborative effective...Et si Internet est coupé ! Vous avez toujours vos fichiers sur votre machine en off-line. Travailler aujourd’hui avec des solutions qui ne sont partageables d’une manière sécurisée sur le web n’a plus aucun sens. Tous les éditeurs passent sur une offre Cloud. Bientôt, il n’y aura plus d’office à acheter mais à louer sur le Cloud. C’est la meilleure façon de combattre le piratage, c’est la meilleure façon de mettre à disposition de l’entreprise et des particuliers des outils de travail collaboratifs...Et puis à l’ère de Google ou de Facebook, y’a t-il encore un sens à travailler tout seul dans son coin ? ». Les TIC et l’entreprise algérienne font une rencontre tardive qui va obliger tous les professionnels à brûler les étapes pour ne pas rater le train de la compétitivité. Le rôle des DSI peut sembler vacillant quand les technologies deviennent aussi accessibles et simples d’utilisation, mais c’est au contraire dans cette période de changements que les stratégies d’investissement dans les TIC doivent être les plus pertinentes. Dans le même temps, les solution Cloud promettent une rupture de modèle qui donne accès aux entreprises même modestes à des outils que l’on ne soupçonnait pas il y a encore un an en Algérie. Quand à savoir si les monts et merveilles du Cloud trouveront écho sur notre marché en friche…bien malin est celui qui saura le dire. 23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :