N’TIC Magazine n°72 novembre 2012
N’TIC Magazine n°72 novembre 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°72 de novembre 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Med&Com

  • Format : (210 x 287) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 5,6 Mo

  • Dans ce numéro : iPad VS Surface VS Nexus.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
loisirs numériques jeux vidéo n’tic magazine - Novembre 2012 Rédactrice du mois Nom : Belouadah Prénom : Eden Age : 18 ans Salut, je suis Belouadah Eden, accro aux jeux vidéo et à l’informatique. Je suis étudiante à l’USTHB et l’une des fans du magazine N’TIC. J’ai l’habitude d’écrire sur les jeux sur le Web, mais c’est la première fois que j’écris pour un magazine. J’espère que mon article sera choisi. Développement des jeux vidéo … un monde oublié ! ! Je ne sais pas pourquoi les jeunes préfèrent jouer à des jeux vidéo et non pas essayer de les développer eux-mêmes ! ! Y’a-t-il quelqu’un parmi nous qui s’est posé cette question : comment Assassin’s Creed 3 est-il fait ? Malheureusement, on appartient à une génération consommatrice et non productrice et c’est le sujet qui m’a poussée à écrire cet article qui représente une introduction à un monde oublié. Comment faire pour réussir à créer son propre jeu vidéo ? A mon avis, pour atteindre le développement dans ce domaine, il faut d’abord être passionné et fou d’informatique et de programmation. Je ne suis pas en train de dire qu’il nous faut être des professionnels pour être capable de créer un jeu, mais c’est une question de volonté et de patience. Seuls les gens créatifs et organisés peuvent réussir. Oui, c’est la vérité parce qu’une fois la décision prise d’entrer dans ce domaine, on ne peut continuer qu’avec un esprit qui nous pousse toujours vers l’avant. Le début est toujours difficile. C’est pour cela que je conseille aux débutants de commencer par un jeu vidéo basic. Inutile de prendre en exemple les jeux des grandes entreprises comme MICROSOFT, UBISOFT, EA GAMES, CRYTEK, … Cela ne servira qu’à faire baisser la confiance qu’on a en nousmêmes. La création des jeux est leur profession (d’autant plus, on trouve plus de 300 développeurs qui travaillent sur un seul jeu dans une corporation) ! Pour cela, on cherche seulement le bon démarrage pour une génération algérienne, plutôt arabe, qui produira ses propres jeux vidéo. En ce qui concerne les bons outils pour un démarrage idéal, je vous propose une liste des programmes les plus utilisés par les amateurs : « XNA », un moteur de MICROSOFT qui supporte le langage de programmation C# ; « Unity3D » qui supporte C#, java, Boo, un moteur très utilisé pour tout genre de jeux (la 4ème version sera disponible d’ici peu de temps) ; « Unreal développement kit » ; « Game Maker » ; « 3D Game Studio » ; « 3D Game Maker » ; « RPG Maker » ; « FPS Creator x9 » ; … Il faut seulement oser entrer dans ce domaine qui est vraiment intéressant ! ! Avant de conclure, je tiens à vous informer que pour un jeu complet, les spécialités demandées dans une équipe sont entre autres l’infographie (2D,3D), le design, la programmation, la production de sons,… Allez, maintenant, commencez à créer votre propre jeu et bon courage ! 32
n’tic magazine - Novembre 2012 Opera 12 et ses meilleures extensions Opéra 12.0 est arrivé durant le mois de novembre apportant avec lui son lot de nouveautés non négligeables qui ravira les fans et finira par séduire les plus hésitants. Plus de stabilité, plus de sécurité et plus de fonctionnalités ont permis de faire d’Opera un navigateur solide. Les icônes de partage incrustées dans la barre d’adresse ne manqueront pas de faire mouche auprès des adeptes de réseaux sociaux. Le changement de l’habillage graphique est simplifié et un catalogue de thèmes officiels est désormais accessible. La sortie de la version finale d’Opera 12 est l’occasion de découvrir les extensions qui finiront d’en faire un navigateur exemplaire. internet pratique software Shérazade ZAÏT Tab Accordion En voici une extension très utile si vous êtes du genre à ouvrir pleins de fenêtres d’un même site au point de ne plus savoir où donner de la tête. Tab Accordion vous permet de tout rassembler. C’est mieux quand c’est rangé, non ? cleanPages Cliquez sur l’icône de l’extension cleanPages et votre page internet pleine de pubs, de menus et de contenus futiles devient subitement limpide. cleanPages met en avant le contenu principal de la page en cours pour un confort de lecture optimal en toute simplicité. Turn Off The Lights Dans le genre original et pratique, Turn Off The Lights est l’extension toute choisie. Celle-ci assombrit la page web pour ne faire ressortir que la vidéo que vous êtes en train de visionner. Très sympa, elle devient vite indispensable pour ceux qui aiment regarder des vidéos en ligne. AdBlock Déjà très répandu sur les navigateurs concurrents, AdBlock vous débarrasse sans aucun effort de votre part des publicités qui envahissent votre page. Totalement indispensable. miniFeed Cette extension vous donne accès à votre compte Facebook sans quitter votre page web, via une icône située à côté de votre barre d’adresse. Vous pouvez envoyer des messages, publier sur votre mur, liker,… enfin bref Facebooker ! FastestTube En voici une extension plutôt intéressante par son efficacité et sa simplicité. FastestTube ajoute à Opera un menu vous permettant de télécharger la vidéo YouTube que vous regardez dans le format de votre choix. Et hop là, c’est sauvegardé. ImgTip Plus besoin d’ouvrir une nouvelle page pour visionner les images de plus près. ImgTip se charge d’afficher l’image que vous survolez en plus grand dans un pop-up. Web2PDFConvert Vous l’aurez compris à travers le titre évocateur de l’extension que Web2PDFConvert transforme vos pages web en documents PDF. Vous pouvez ensuite les enregistrer ou les visionner à travers GoogleDocs. 33



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :