N’TIC Magazine n°72 novembre 2012
N’TIC Magazine n°72 novembre 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°72 de novembre 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Med&Com

  • Format : (210 x 287) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 5,6 Mo

  • Dans ce numéro : iPad VS Surface VS Nexus.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
dossier tablettes n’tic magazine - Novembre 2012 iOS, Android, Windows Phone ou Bada en sont les systèmes les plus populaires, à la fois les plus utilisés et ceux pour lesquels les applications sont les plus nombreuses. Chaque système a sa philosophie et ses objectifs propres. Apple, Google, Microsoft ou Samsung suivent des objectifs bien différents dans la conception de tels systèmes, pour des modèles économiques autant fondés sur la vente de matériel que de contenus dématérialisés. Le cabinet d’études Gartner prédit toutefois des changements massifs dans le secteur des systèmes d’exploitation. Selon son rapport récemment rendu public, Android, le système d’exploitation de Google, équipera d’ici quatre ans plus d’appareils que Windows. Selon ses statistiques, à la fin de l’année 2016, il y aurait environ 2.3 milliards d’ordinateurs, tablettes et smartphones dotés d’Android, contre 2.28 milliards d’appareils Windows. Les analystes prévoient 1.5 milliard d’ordinateurs sous Windows à la fin de cette année, contre 608 millions utilisant Android. D’après Google, il y aurait plus de 1.3 million de nouvelles activations Android par jour. Ce succès est expliqué par le fait que les smartphones et autres tablettes sont de plus en plus adoptés par les populations, délaissant peu à peu les PC. « Windows 8 est la tentative de Microsoft d’amener l’interface tactile à son produit phare afin de contrer la montée en puissance d’Apple sur des marchés à croissance rapide (…) Cependant, la plupart des entreprises et leurs fournisseurs ne sont pas encore prêts à ce changement », estime Gartner qui pense que 90% des entreprises attendront au moins jusqu’en 2015 avant de déployer Windows 8 à grande échelle. D’autre part, Android est l’OS mobile le plus diffusé au 2ème trimestre selon IDC. En volumes cumulés, Android et iOS raflent 85% des parts du marché des smartphones. Windows Phone a fortement progressé et pourrait bientôt détrôner BlackBerry au rang de troisième plateforme du marché. Android capte désormais 75% du marché des smartphones. Voilà bien longtemps qu’un OS n’avait pas dominé le marché des smartphones. Même Symbian, à son apogée il y a quelques années, ne dominait pas de façon aussi outrageante ce marché. Mais avec 136 millions d’appareils écoulés rien qu’au troisième trimestre 2012 selon IDC, l’OS mobile de Google n’a aucun concurrent aujourd’hui. Et selon IDC, jamais aucun système n’a représenté autant d’appareils livrés en un seul trimestre. A la différence du marché des ordinateurs, largement dominé par le système d’exploitation de Microsoft, les téléphones portables fonctionnent avec de multiples plateformes incompatibles, demandant aux éditeurs d’adapter leurs logiciels à chaque appareil. Tout le monde sait que Apple figure toujours comme le roi des tablettes, accaparant plus de la moitié de ce marché en volume. Mais la marque à la pomme doit désormais faire face à une concurrence beaucoup plus énergique de la part du camp Android. Avec ses tablettes Galaxy Tab et Galaxy Note, Samsung a réalisé plus de 5 millions de ventes, ce qui lui permet de presque tripler sa part de marché en l’espace d’un an, passant de 6.5% à 18.4%. Android, qui n’est rentré dans le marché que depuis 2008, a connu une croissance exponentielle, faisant de lui la plate-forme smartphone dominante. L’OS a pu saisir l’opportunité de percer au moment où le marché des ordinateurs portables affichait les premiers signes de faiblesse au profit de celui des tablettes et smartphones. Les consommateurs s’orientent plus vers la mobilité surtout s’ils ne sont intéressés que par le modèle applicatif des OS. Microsoft se prépare à peser de tout son poids technologique et marketing avec le lancement de Windows 8 et d’une très large gamme d’ordinateurs et tablettes. Dans cette sorte de duel à distance, c’est le consommateur qui est censé tirer bénéfice de cette situation. Dans un monde interconnecté où la mobilité n’est plus un mythe mais une réalité, la bataille risque d’être serrée. Dans un univers où les citoyens sont de plus en plus pressés à la recherche des informations originales où le service domine, les OS ont une belle carte à jouer. Kamel RAHMOUNI 26
n’tic magazine - Novembre 2012 mobile news Lancement de Windows Phone 8 par Microsoft Kamel RAHMOUNI LA BATAILLE DES SMARTPHONES REPREND DE PLUS BELLE L’application « Kid’s Corner » permet de partager sans danger votre téléphone avec vos enfants. Il s’agit d’un mode qui verrouille la partie téléphonie et n’affiche que des applications validées par les parents. Les enfants peuvent jouer par exemple à AngryBird sans envoyer unemail à votre patron dans la foulée. Ils ne pourront pas accéder à vos photos, partager desemails, faire des achats non désirés ou en encore lire vos conversations. Microsoft vient de lancer Windows Phone 8, dernière version de son système d’exploitation pour smartphone. Ce lancement se veut aussi celui de nouvelles applications comme le « Kid’s Corner » et « Rooms » et de toute une série de nouveaux appareils HTC, Nokia et Samsung, avec un design, des caractéristiques, des couleurs, uniques pour chacun de ces appareils. Ainsi, Windows veut jouer dans la cour des grands en relançant le marché mondial du smartphone, largement dominé au cours du second trimestre par Android et iOS. Selon le cabinet d’analyse IDC, Windows Phone s’est particulièrement distingué avec un bond de 115.3% de ses ventes avec 5.4 millions de terminaux écoulés. Windows Phone 8 a été taillé pour tourner sur des téléphones aux processeurs multi-coeurs qui rendront les futurs smartphones multitâches et leur utilisation plus fluide. Le nouvel OS de Microsoft est aussi taillé pour les applications sans contact puisqu’il gèrera la technologie NFC. Mais Microsoft va encore plus loin dans le sans contact puisqu’il intègrera Wallet, une solution de paiement sans contact, véritable réponse à Passbook, la solution d’Apple et Google Wallet. Si Windows Phone bénéficie d’atouts indéniables, comme son interface qui a été plutôt bien accueillie ou le nouveau modèle d’intégration de l’OS par les constructeurs mobiles, il pâtit aussi de son entrée tardive dans la bataille des smartphones. Pour lutter à armes égales avec Google et Apple, Microsoft doit rapidement rattraper son retard sur ces deux OS. L’accord avec Nokia, l’un des plus gros de l’industrie mobile de ces dernières années, vise à décupler le volume de ventes de Windows Phones. L’enjeu est double pour le couple Microsoft-Nokia : tenter de convertir la base client à Windows Phone d’un côté, et de l’autre, conquérir les utilisateurs de dumbphones qui représentent un potentiel colossal sur lequel lorgne déjà Google avec des mobiles Android à bas prix. L’abandon de Symbian pour Windows Phone par Nokia entraîne une forte baisse de celui-ci. L’OS, qui fut un temps parmi les leaders du marché mondial des smartphones, occupe désormais la quatrième place du classement avec une part de 4.4% (-62.9%) pour 6.8 millions de dispositifs écoulés. « La bataille est devant nous et non derrière » Rooms quant à elle donne la possibilité de séparer les contacts en créant des groupes spécifiques. On peut créer par exemple un groupe famille, meilleurs amis, club de sport et se connecter avec eux, discuter, partager un agenda, des photos, la liste de courses, au sein d’une conversation à laquelle seules ces personnes sélectionnées peuvent participer et y avoir accès. Data Sense est en outre une technologie qui permet d’économiser de la data, plus de 45% (en les compressant, tout simplement), lors des sessions de surf en 3G et 4G sur un Windows Phone 8. Always-on permet d’appeler et de recevoir des appels Skype à partir de votre téléphone. Avec ce nouvel OS mobile, Microsoft veut ratisser large : attaquer les marchés émergents à fort potentiel de croissance et répondre à l’appétit des pays industrialisés. Windows a changé aussi sa stratégie de communication. Il ne veut plus se contenter d’annoncer quelques changements mineurs et les faire passer lors de shows médiatiques pour des révolutions. Il compte plutôt frapper un grand coup dans le monde numérique. Pour l’heure, seules quatre marques participeront à l’aventure Windows 8. A commencer par Nokia, partenaire historique de Windows sur smartphones et dont le Lumia 610 sous Windows 7.5 marche très bien. Egalement dans la course : HTC, Samsung et le chinois Huawei. Selon Microsoft, « la bataille est devant nous et non pas derrière ». 27



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :