N’TIC Magazine n°152 fév/mar 2020
N’TIC Magazine n°152 fév/mar 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°152 de fév/mar 2020

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Med&Com

  • Format : (212 x 291) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 5,6 Mo

  • Dans ce numéro : coronavirus, les nouvelles technologies pour faire face à la pandémie.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
ACTU INDUSTRIE DES TIC LES TAIWANAIS S’INTÉRESSENT AU MARCHÉ ALGÉRIEN Le Conseil de développement du commerce extérieur de Taiwan (TAITRA) et le Taiwan Trade Center ont organisé, le 11 mars dernier, un séminaire sur l’industrie des TIC taiwanaise et les opportunités d’affaires en Algérie. Lors de cette conférence, les intervenants ont mis en exergue le potentiel de l’Algérie en matière du numérique. L’industrie des TIC, tirée essentiellement par les télécoms, est en stagnation depuis quelques années. Elle a besoin d’un nouveau souffle pour se relancer. Les Taiwanais proposent leur expertise dans ce domaine pour relever ce défi. Plaque tournante de l’industrie des TIC dans le monde, Taiwan se classe parmi les premiers au monde et prend la 2ème place mondiale des composants électroniques. En 2018, Taiwan a réalisé 157 milliards de dollars d’exportations de technologies de l’information et de la communication. La valeur de production de l’industrie 8 N’TIC Magazine Fév/Mar 2020 LE FABLAB UN SOCLE POUR LE PREMIER INCUBATEUR DE PROJETS À CHLEF Le laboratoire de recherche «FabLab», abrité par la faculté des sciences exactes de l’université «Hassiba Ben Bouali» de Chlef est un atelier scientifique prometteur, FAB LAB qui fait office d’assise pour le premier incubateur de projets de la wilaya, visant à la concrétisation des idées et projets des étudiants diplômés et jeunes entrepreneurs de la région, rapporte l’APS. Selon la même source, le FabLab a été créé depuis deux ans, par un groupe d’enseignants universitaires de la wilaya dans un objectif de valorisation des recherches des étudiants dans les domaines de l’informatique, l’électronique, et la mécanique. L’initiative, soutenue par des experts du domaine, s’est voulue sous la forme de microprojets, dans une perspective de constituer, par la suite, la base du premier incubateur de projets abrité par l’université de Chlef, a-t-on ajouté. Selon son directeur, Mounir Tahar Abbas cité par la même source, cet «atelier scientifique» est destiné à «constituer une assise principale pour l’incubateur de projets prévu à l’université». Il a signalé le développement à son niveau, durant ces deux dernières années, d’un nombre de projets en relation avec l’intelligence artificielle et les technologies avancées. «Il existe actuellement de nombreux étudiants en master et doctorat aux compétences avérées, dont les recherches sont prises en charge au niveau de ce laboratoire, dans l’objectif de les accompagner dans leur concrétisation une fois leurs diplômes en poche», a-t-il observé, par ailleurs. taïwanaise des smartphones a atteint 73,3 milliards de dollars américains en 2019 et sa part mondiale est estimée à 23,7%. L’industrie taïwanaise des services informatiques et des logiciels a connu des taux de croissance positifs d’une année sur l’autre de 2015 à 2018 et a atteint 88,4 milliards de dollars américains en 2019, en hausse de 7,3%.
ACTU N’TIC Magazine Fév/Mar 2020 APPLE ÉCOPE D’UNE AMENDE RECORD DE 1,1 MILLIARD DE DOLLARS EN FRANCE La firme américaine Apple a écopé d’une amende record de 1,1 milliard de dollars pour « abus de dépendance économique, à l’égard de ses détaillants «premium», pratique que l’Autorité de la concurrence en France considère comme particulièrement grave », selon un communiqué de l’Autorité de la concurrence, repris par l’AFP. L’Autorité de la concurrence en France condamne Apple à payer cette amende pour également des faits d’« ententes au sein de son réseau de distribution » et « abus de dépendance économique vis-à-vis de ses UNE APPLICATION MOBILE « OFFICIELLE » POUR COMBATTRE LE CORONAVIRUS Une application mobile officielle pour combattre et limiter la propagation du coronavirus en Algérie, a été développée par le ministère délégué chargé des Startups, a rapporté l’APS. Selon la même source, cette application « Covid19 Algérie » est fruit d’une collaboration avec le ministère de la Santé et l’incubateur privé Incubme. Elle permettra revendeurs indépendants ». En outre, deux grossistes, les sociétés Tech Data et Ingram Micro, ont été, elles aussi, sanctionnées à hauteur de 76,1 millions d’euros et 62,9 millions respectivement, au titre de « l’une des pratiques d’entente ». « Apple et ses deux grossistes se sont entendus pour ne pas se faire concurrence et empêcher les distributeurs de faire jouer la concurrence entre eux, stérilisant ainsi le marché de gros des produits Apple », déclare Isabelle de Silva, présidente de l’Autorité de la concurrence, citée dans le communiqué. d’« alerter les autorités locales en cas ou une personne présente des symptômes du coronavirus, et cela leur permettra d’effectuer le dépistage sans que la personne ait à se déplacer pour éviter de contaminer d’autres personnes ». Elle permettra aussi de « recevoir en temps réel des notifications en cas ou une personne contaminée se trouve dans l’entourage ». Dans une déclaration à la Radio Nationale, le ministre délégué chargé des Startups, Yacine Oualid avait indiqué que « toutes les startups algériennes sont mobilisées contre le coronavirus pour aider le gouvernement dans sa stratégie de lutte contre cette pandémie et aussi les citoyens pendant cette période difficile ». Il a également révélé que l’Algérie a sollicité Google pour lui fournir tous ce qui est en rapport avec la pandémie soulignant qu’« un budget a été alloué pour satisfaire cette demande ». 9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :