N’TIC Magazine n°151 janvier 2020
N’TIC Magazine n°151 janvier 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°151 de janvier 2020

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Med&Com

  • Format : (210 x 287) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 3,9 Mo

  • Dans ce numéro : startups, tout roulera pour le mieux en 2020 ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
ACTU N’TIC Magazine Jan/Fév 2020 ARPCE DE NOUVELLES FRÉQUENCES POUR AUGMENTER LES CAPACITÉS DES RÉSEAUX 3G ET 4G L’Autorité de régulation de la poste et des communications électroniques (ARPCE) a assigné aux opérateurs de téléphonie mobile des couples de fréquences leur permettant d’augmenter les capacités des réseaux 3G et 4G. « Dans le cadre de l’amélioration de la qualité de service des réseaux de la téléphonie mobile, l’Autorité de Régulation de la Poste et des Communications Electroniques a procédé à l’assignation aux trois opérateurs ATM (Mobilis), OTA (Djezzy) et WTA (Ooredoo) des couples de fréquences dans la bande 71-76/81-86 GHz. Cette assignation permettra aux opérateurs d’augmenter les capacités des réseaux haut et très haut débit (3G) et (4G) », écrit le régulateur dans un communiqué. 6 44111 ()1111" -. _..gfii i aill:iing 31 lin AR CE L’Autorité de Régulation « poursuivra ses efforts en matière de planification et d’assignation de fréquences, dans le cadre de l’amélioration de la qualité de service, laquelle constitue un des axes de son plan stratégique « INDJAZ 2022 ». MOBILIS COUVRE TOUT LE TERRITOIRE NATIONAL AVEC SON RÉSEAU 4G L’opérateur de téléphonie mobile Mobilis annonce officiellement le lancement commercial de la 4G sur tout le territoire national. « Après l’audit de l’Autorité de Régulation de la Poste et des Communications Electroniques (ARPCE) sur les moyens et les capacités techniques de Mobilis, et suite à la satisfaction des obligations minimales de couverture et de qualité de service, Mobilis a été autorisé à couvrir le reste des wilayas du pays », précise l’opérateur dans un communiqué. Le déploiement et la commercialisation de la technologie 4G de Mobilis, toucheront au titre de cette troisième année, les seize (16) wilayas supplémentaires restantes, à savoir  : Aïn Témouchent, El Bayadh, Ghardaïa, Guelma, Illizi, Mascara, Médéa, Mila, Naâma, Oum el Bouaghi, Relizane, Saïda, Souk Ahras, Tebessa, Tiaret et Tissemsilt. « Mobilis est prêt pour la réussite de ce grand saut technologique et s’engage à participer à la numérisation de l’économie Algérienne et la modernisation des services publics. Mobilis le plus grand réseau 4G en Algérie, avec plus de Dix (10) millions d’abonnés, invite tous les Algériens à rejoindre la plus grande famille 4G en Algérie », conclut le document.
ACTU ALGÉRIE-ALLEMAGNE LA MISE EN PLACE D’UN GIX LOCAL SCRUTÉE À L’ANPT L’Agence Nationale des Parcs Technologiques (ANPT) a organisé au Cyberparc de Sidi Abdellah, un workshop sous le thème « Opportunités, prérequis et bonnes pratiques pour la mise en place d’un IXP en Algérie », dans le cadre d’une collaboration avec le Ministère Fédéral Allemand de l’Economie et de l’Energie (BMWi). L’événement a été marqué par la présence de Herald N’TIC Magazine Jan/Fév 2020 ALGÉRIE TÉLÉCOM SE DOTE D’UN CENTRE OPÉRATIONNEL DE CYBER-SÉCURITÉ Algérie Télécom a annoncé le lancement d’une nouvelle organisation portant sur la création d’un centre opérationnel de sécurité SOC, dont son activité principale consiste à veiller à la sécurité informatique dans l’ensemble des infrastructures de l’entreprise. L’organisation du centre opérationnel de sécurité au sein d’Algérie Télécom, s’articule autour de (03) trois principaux aspects à savoir  : la réactivité, la proactivité et la qualité de sécurité, en ayant une complète visibilité sur tous les composants des systèmes informatiques d’Algérie Télécom. Des cellules composant ce centre opérationnel de sécurité permettront la détection d’éventuelles attaques et de vulnérabilités sur les applications et les plateformes d’Algérie Télécom et procéder ainsi à leurs prises en A. Summa, le CEO de DE-CIX Group AG, un des leaders mondiaux dans le domaine des points d’échanges internet (IXP). Le Directeur technologique du Groupe, Thomas King a présenté les exemples de bonnes pratiques de DE-CIX dans le monde, mettant en avant les opportunités et les conditions préalables à l’exploitation d’un point d’échange en Algérie. La présentation a été suivie d’un débat autour de cette question, animé par les représentants des opérateurs de téléphonie, des équipementiers, de l’ARPCE, du CERIST, entre autres. Les intervenants ont souligné la nécessité de déployer un IXP en Algérie. Appelé aussi GIX ou Global Internet Exchange, l’IXP désigne une infrastructure physique permettant la connexion des multiples parties prenantes aux services Internet (FAI, hébergeurs, créateurs de contenus, etc.) créant ainsi un éventail d’avantages techniques et économiques pour l’écosystème TIC en Algérie. L’Algérie est l’un des rares pays à ne pas disposer d’un GIX. Il est question d’installer cette infrastructure depuis près de dix ans. Pourtant, cette infrastructure permettrait aux FAI d’optimiser leurs coûts, assurer un meilleur accès internet aux utilisateurs à des coûts réduits, réduire le temps de latence ainsi que la consommation de la bande passante, etc. charges en temps réel et opportun. Grâce à la création de ce centre, beaucoup d’entreprises et organes peuvent bénéficier de la sécurité informatique d’Algérie Télécom afin de faire face aux cyber- attaques et d’assurer ainsi la sécurité des technologies de l’information et des communications à leurs propres entreprises. 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :