N’TIC Magazine n°151 janvier 2020
N’TIC Magazine n°151 janvier 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°151 de janvier 2020

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Med&Com

  • Format : (210 x 287) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 3,9 Mo

  • Dans ce numéro : startups, tout roulera pour le mieux en 2020 ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
ACTU LA TECHNOLOGIE 5G EN DÉBAT À ALGER L’Agence nationale de promotion et de développement des Parcs Technologiques (ANPT) a organisé le 5 février dernier au Cyberparc Sidi Abdellah (Alger),dans le cadre de sa mission relative à la sensibilisation et la promotion des TIC, un événement portant sur l’avènement de la technologie 5G en Algérie, le but étant est de mettre en avant tous les développements, avancées et actualités qui concernent cette technologie. 10 N’TIC Magazine Jan/Fév 2020 UNE CONFÉRENCE INTERNATIONALE DÉDIÉE AUX STARTUPS PROCHAINEMENT À ALGER Lors de la rencontre gouvernement-walis organisée au Palais des Nations à Alger, le ministre de la Micro entreprise, des Startups et de l’Economie de la Connaissance, Yassine Djeridene a annoncé l’organisation « prochainement » d’une conférence internationale dédiée au développement des startups en Algérie. Il indiqué que cette conférence verra une forte participation des compétences nationales et d’experts algériens installés à l’étranger. Elle sera ouverte à toutes les compétences nationales résidant dans le pays et à l’étranger ainsi qu’aux experts internationaux voulant contribuer au développement des micro-entreprises et des startups en Algérie, a indiqué le ministre dont les propos ont été rapportés par l’APS. Il a ajouté que son Cette manifestation qui a vu la participation de plusieurs experts nationaux et internationaux a regroupé l’ensemble des parties prenantes œuvrant dans le domaine des technologies de l’information et de la communication en Algérie  : les régulateurs, les opérateurs télécoms, des capitaines d’industrie, des chercheurs, des startups et porteurs de projets. Cet événement a été un espace d’échanges où il a été mis en relief les composantes de cette technologie ; depuis son déploiement jusqu’à son impact sur le mode de vie des sociétés et les perspectives d’évolution, en passant par sa régulation et les différentes applications qu’elle offre aux citoyens et aux opérateurs économiques. Selon le DG de l’ANPT Abdelhakim Bensaoula, le but de cet événement est de préparer l’avènement de cette technologie à travers l’exploitation des recommandations des différents intervenants à ce séminaire. La 5G n’est déployée que dans quelques pays de l’OCDE. En Algérie, certains équipementiers télécoms prévoient son lancement en 2022, notamment pour le secteur économique puisqu’elle apporte une meilleure connectivité et un temps de latence insignifiant. « On doit s’adapter et voir ce qui se passe à l’étranger pour que l’on puisse être prêt à accueillir cette nouvelle technologie », a indiqué le DG de l’ANPT. département œuvre à associer les autorités locales à la concrétisation de son plan d’action s’inscrivant dans le programme du Président de la République. La société civile sera aussi mise à contribution, a-til fait savoir, annonçant dans ce sillage le lancement de l’initiative intitulée «Algerian startup challenge» dans 5 wilayas (Béchar, Oran, Constantine, Ouargla et Alger). Celle-ci vise l’encouragement des projets dans quatre secteurs économiques clés, à savoir  : l’économie numérique, les transports, les énergies renouvelables et l’amélioration des services publics.
ACTU LE GROUPEMENT ALGÉRIEN DES ACTEURS DU NUMÉRIQUE EST NÉ Des opérateurs et professionnels du secteur des nouvelles technologies ont créé le Groupement Algérien des Acteurs du Numérique (GAAN), pour venir en appui au développement de l’économie numérique en Algérie et fédérer les acteurs de l’écosystème digital. « Notre pays a besoin de rattraper son retard technologique, tout en axant ses choix et orientations stratégiques sur les problématiques locales, qui entravent le développement du secteur. Il appartient donc naturellement à ces mêmes acteurs d’organiser cette remise à niveau, nécessaire à la mise en place d’un socle technologique solide et transversal », a déclaré Tadjeddine Bachir président du GAAN. Le GAAN a pour ambition, avec le support des différents acteurs du numérique #DZ, de se positionner comme trait d’union entre l’écosystème digital et les centres de décision pouvant impacter son évolution. Porte-voix pour le premier, fenêtre pour les seconds, le groupement se veut un moyen supplémentaire, d’accélérer la transformation N’TIC Magazine Jan/Fév 2020 VIVATECH 2020 SANOFI LANCE QUATRE NOUVEAUX CHALLENGES AUX STARTUPS ALGÉRIENNES À l’occasion de VivaTech, qui se tiendra à Paris du 11 au 13 juin 2020, Sanofi lance quatre challenges aux startups africaines, afin de trouver des solutions innovantes quant à l’accès aux soins et transformer l’écosystème de santé. Selon un communiqué de l’entreprise, ces quatre challenges visent à identifier, sélectionner et accompagner les meilleures startups dans le domaine de la santé. Sanofi sélectionnera les startups candidates à l’issue de la clôture des candidatures sur la plateforme web dédiée. « Les projets seront évalués selon 5 critères  : une preuve concrète de résultats positifs dans au moins un pays en Afrique, la maturité du projet, la pertinence de la solution, du potentiel du marché et du business model, les compétences, l’expertise et l’expérience de l’équipe et enfin les preuves scientifiques si cela est applicable », précise le document. Les start-ups sélectionnées seront invitées du secteur et la libération des énergies et des initiatives, pouvant permettre l’éclosion du génie algérien chez lui, et son rayonnement à l’international. « Notre démarche est inclusive et ne peut se concrétiser que grâce à l’intelligence collective et à l’adhésion d’un maximum d’acteurs souhaitant apporter leur pierre à l’édifice », a ajouté Roslane Bencharif Vice-président du GAAN. Le GAAN proposera une multitude de services et d’avantages à ces adhérents auprès d’opérateurs nationaux mais aussi, de facilitations pour la participation à des événements internationaux autour du numérique comme le Sitic Africa, Gitex, Viva Tech ou le CES Las Vegas, aux adhérents qui ambitionnent d‘exporter leurs services. Les membres fondateurs invitent l’ensemble des acteurs souhaitant rejoindre le mouvement, à s’inscrire directement en ligne via le site web  : www.gaan-dz.com en renseignant le formulaire d’adhésion, en vue de l’organisation très prochainement d’une agora, qui verra l’installation de commissions opérationnelles, chargées de la mise en place du plan d’action du groupement. à Paris pour Viva Technology et pourront présenter leurs solutions innovantes dans le cadre d’Africatech, l’espace dédié au continent africain de Viva Technology. À l’issue de VivaTech, Sanofi évaluera avec chaque startup les opportunités de partenariat. VIVA TECHNOLOGY STARTUP CONNECT é PARIS 2079 11



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :