N’TIC Magazine n°150 nov/déc 2019
N’TIC Magazine n°150 nov/déc 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°150 de nov/déc 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Med&Com

  • Format : (212 x 291) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 4 Mo

  • Dans ce numéro : publicité digitale, otage des GAFA ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
CHR 1 muuE GRISE LES MEDIAS DIGITAUX ET LA COMMUNICATION AUTOUR DU GAMING La médiatisation étant le pont entre le consommateur et le concepteur dans toute industrie, le jeu vidéo n’en fait pas exception. Autour de cette passion, des créateurs de contenus s’efforcent de communiquer autour du gaming et la pop culture. Nous sommes parties à la rencontre de Mouatez TV, Youtuber et Streamer Gaming, ainsi que le webzine GamersMagh spécialisé dans le gaming et la pop culture maghrébine. GamersMagh.com est le premier magazine à fédérer la pop culture dans le Maghreb en relayant et couvrant les évènements nord-africains grâce à une équipe de rédacteurs bénévoles en Algérie, Tunisie et Maroc. N’TIC Magazine  : Bonjour Chakib, depuis combien de temps es-tu dans le domaine ? Chakib  : Je suis dans le domaine de la rédaction et du digital depuis plus 4 ans, mais on travaille sur notre projet depuis 2 années. N’TIC Magazine  : Avez-vous atteint le seuil de rentabilité de votre projet ? Chakib  : Pas encore, mais c’est aussi la difficulté de chaque webzine en ce moment, ça l’est encore plus pour nous, vu notre spécialisation. Il n’est pas évident de produire du contenu en continu pour notre audience et entretenir la communauté. N’TIC Magazine  : Quels sont les blocages qui vous en empêchent ? Chakib  : En plus du désintérêt envers la lecture que l’on essaie de palier en passant par le format vidéo, la production de contenus coûte cher et notre audience est pluriculturelle et plurilinguistique. Il n’est pas évident de satisfaire tout le monde et de se faire une place. On manque aussi cruellement de sujets en Algérie dans ce domaine, c’est pour cela que l’on crée la matière aussi en organisant nous-même des événements. N’TIC Magazine  : Avez-vous reçu un quelconque soutien dans vos démarches ? Chakib  : On a toujours été soutenu par nos fans, et certains organismes spécialisés dans le même domaine que nous, tel que Fractal et DzGameStore qui ont fait que notre projet prenne vie, mais le principal moteur est chacun des membres de l’équipe qui donne toute son énergie et sa bonne humeur à travers les mots publiés. * GAMERSMAGH ± 7 !.., 2 1
CONSO N’TIC Magazine Nov/Déc 2019 Mouatez est un gamer passionné de Constantine, il active principalement sur YouTube en créant des montages ou streaming de sessions de gaming sur les jeux du moment. N’TIC Magazine  : Bonjour Mouatez depuis combien de temps es-tu dans le domaine ? Mouatez  : Je suis dans le gaming depuis mes 4ans et je stream/réalise du contenus sur les réseaux sociaux autour du gaming depuis plus d’un an. N’TIC Magazine  : Avez-vous atteint le seuil de rentabilité de votre projet ? Mouatez  : Je n’ai pas encore atteint 1% de ce que je veux malheureusement, mais je reste optimiste. N’TIC Magazine  : Quels sont les blocages qui vous en empêchent ? Mouatez  : Etant créateur de contenu vidéo, je dépends des publicités et des donations, mais avec l’absence de l’epaiement on peut oublier les dons. Quant à la publicité YouTube, les revenus restent très maigres en Algérie. Je ne peux donc pas me permettre d’investir en sponsoring pour l’instant afin de promouvoir ma chaine. N’TIC Magazine  : Avez-vous reçu un quelconque soutien dans vos démarches ? Mouatez  : J’ai un soutien constant de ma communauté qui apprécie mon travail et je m’efforce à garder à une certaine qualité à l’aide de ma formation en design et audio-visuel. En plus de cela, j’ai pu signer récemment mon premier contrat avec Aures Gaming Revolution qui a cru en moi. 29



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :