N’TIC Magazine n°150 nov/déc 2019
N’TIC Magazine n°150 nov/déc 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°150 de nov/déc 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Med&Com

  • Format : (212 x 291) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 4 Mo

  • Dans ce numéro : publicité digitale, otage des GAFA ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
ENTREPRISE DU MOIS AGENCE DZMOB, LE « MOBILE FIRST » POUR CŒUR DE MÉTIER Djamel Zahal lance son entreprise en novembre 2012 en Algérie puis en 2013 en France. L’Agence DzMob est spécialisée dans le développement d’applications mobiles et tablettes sur iOS et Android principalement. L’entreprise a commencé véritablement à opérer avec l’avènement de l’internet mobile en Algérie, fin 2013, le marché des applications mobiles commençant à susciter de l’intérêt. Ses débuts en Algérie se sont vite annoncés prometteurs puisque ses premiers clients sont les 14 N’TIC Magazine Nov/Déc 2019 L’écosystème technologique en Algérie s’enrichit d’année en année. De nouvelles entreprises tentent de répondre aux besoins des utilisateurs et entreprises en développant des solutions technologiques made in Algérie. Djamel Zahal, un jeune entrepreneur de 33 ans, fait partie de ces Algériens qui se sont formés à l’étranger et ont tenté l’expérience entrepreneuriale en Algérie. Il est le fondateur de la startup DzMob spécialisée dans le développement des applications mobile. À ce jour, DzMob a plus d’une quarantaine de projets d’applications réalisés entre l’Algérie et la France. médias algériens. Depuis cette date, l’entreprise a largement gagné en clientèle en Algérie et en France. Pour n’en citer que quelques-uns  : le groupe BFM TV, Audi, Novartis, Thales, TSA Algérie et bien d’autres. Djamel Zahal, natif de Blida a fait des études d’informatique. Développeur de formation, il a poursuivi ses études en France après le BAC. Diplômé en 2011 après une année en alternance chez BNP Paris Bas, il a ressenti le « besoin » de retourner en Algérie pour s’installer et lancer une
ENTREPRISE DU MOIS N’TIC Magazine Nov/Déc 2019 entreprise. Voyant l’opportunité qu’offre le marché des applications mobiles depuis le lancement de l’iPhone, il a commencé à développer en son domicile puis dans un petit local à Blida. « Lorsque nous avons commencé à faire des applications, nous étions une bande d’amis fraichement diplômés. Pour montrer notre savoirfaire, nous avons commencé à faire des applications. Nos premiers clients étaient le journal sportif El Heddaf et le quotidien El-Khabar. Très vite des clients en France nous ont sollicités. L’avantage qu’on avait en 2012 est que nous étions les premiers sur le marché algérien à développer des applications mobiles », indique Djamel Zahal. Djamel Zahal et son équipe ne se contentent pas uniquement de développer. Il explique que les besoins des clients ne sont pas toujours suffisamment définis. Il y a donc une grande part de conseil dans la réalisation d’applications mobiles. « Souvent des clients viennent chez nous pour une application mobile, au fil de l’entretien avec le client on se rend compte que le besoin ne sera pas satisfait grâce à l’application. Parfois le client a juste besoin d’un meilleur référencement de son site sur Google, c’est pourquoi l’écoute attentive des besoins du client est importante », précise Djamel Zahal. Pour promouvoir l’activité de DzMob en France, le jeune entrepreneur informe que la société utilise les techniques de prospection classiques. C’est-à-dire ; aller à la rencontre des clients et leur « exposer notre expertise ». « Nous communiquons également beaucoup sur internet notamment grâce à des articles sur des sujets biens définis liés au mobile où nous démontrons notre expertise, c’est aussi une manière d’attirer des clients potentiels ». UNE PLACE IMPORTANTE DANS LE MARCHÉ De 2012 à ce jour, Djamel Zahal dira que le marché du développement des applications mobile en Algérie a vu l’arrivée de plusieurs entreprises dans le domaine. L’entreprise DzMob parvient à maintenir une place importante dans ce marché car, selon lui, le développement des applications est le cœur de métier de DzMob. « Il y a des entreprises en Algérie qui font du mobile mais ce n’est pas forcément leur spécialité. Nous c’est notre pierre angulaire » souligne Djamel Zahal. Pour l’année 2020, DzMob travaille sur plusieurs nouveaux projets dans divers secteurs  : le domaine pharmaceutique, les assurances, l’électronique et l’électroménager, etc. DzMob est dans le « Digital mobile First », c’est-àdire du digital dans le domaine du mobile à travers le développement d’applications mais aussi des sites responsifs, et différentes technologies dans le mobile. L’expérience utilisateur est aussi au cœur de la stratégie de la startup. « Une fois l’application créée, on passe dans un second temps à l’expérience utilisateur. C’est-àdire, faire en sorte que la personne clique le moins possible pour aboutir à une action concrète. S’il s’agit d’une application M-Commerce, il faut que la personne clique trois à quatre fois maximum pour que la commande soit passée. Tous ces aspects sont pris en considération et bien avant de livrer le projet » précise-t-il. De ces années passées dans le développement d’applications mobiles, Djamel Zahal dira que ce n’est pas seulement l’aspect technique qui compte mais aussi l’aspect gestion de projets. DzMr,b 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :