N’TIC Magazine n°149 octobre 2019
N’TIC Magazine n°149 octobre 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°149 de octobre 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Med&Com

  • Format : (207 x 297) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 5,6 Mo

  • Dans ce numéro : le casse-tête des fake news.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
ACTU 12 N’TIC Magazine Oct/Nov 2019 CONVERSION EN 4G DES FRÉQUENCES 2G/3G POUR FAIRE FACE À L’EXPLOSION DU TRAFIC DATA Huawei Télécommunications Algérie a organisé jeudi, au sein de son siège à Babezzouar sis à Alger, la cinquième session de formation sur les TIC dédiées aux journalistes. La formation a porté notamment sur les enjeux de l’accès à la ressource radio pour faire face à l’explosion du trafic data. Ali Morsi, responsable des solutions réseau radio chez Huawei Télécommunications Algérie a axé son intervention le développement de la 4,5G qui serait l’avant-goût de la technologie 5G qui commence à être déployée dans des pays comme les USA ou la Corée du Sud. Selon les chiffres de Huawei, 75% des internautes accèdent actuellement à Internet via leurs smartphones et 70% des transactions de e-commerce s’effectuent via mobile. Cette tendance a mis les équipementiers et les opérateurs télécoms sous pression pour suivre le mode de consommation des usagers, toujours plus gourmands en bande passante et de plus en plus exigeants en matière de débit de connexion et de la qualité de celle-ci. « Aujourd’hui, nous sommes sur le point de voir dévoiler un nouveau réseau mobile qui changera encore nos vies, c’est la 5G. Mais la transition de la 4G à la 5G est bien plus compliquée que celle de la 3G à la 4G. C’est pourquoi Huawei a développé sa solution 4.5G, qui peut aider les opérateurs à fournir des services de type 5G avec un réseau 4G et à assurer une transition profitable et toute en douceur vers la 5G », a-t-il déclaré. Il a jouté que la tendance dans le monde aujourd’hui est à la migration des réseaux 2G et 3G vers la technologie 4G. Selon lui, cette opération permettra de libérer les fréquences de la 2G notamment qui vont être allouées au réseau 4G avec à la clé une amélioration de la qualité des appels vocaux et booster la 4G. Cette solution « moins coûteuse » permettra de gérer la ressource radio d’une manière optimale. Dans le même ordre d’idée, M. Morsli préconise la neutralité technologique des fréquences qui donnera plus de à l’opérateur dans l’utilisation du spectre des fréquences. Pour sa part, Amir Belhadi, Manager de qualité chez Huawei a présenté le Centre des opérations de Huawei Algérie. Ce centre, explique M. Belhadi veille à la bonne exécution des tâches et la qualité des services délivrés aux clients. Ce même centre a permis à Huawei de passer au mode « digital » dans le suivi des projets. Selon M. Belhadi, Huawei a d’ores et déjà implémenté l’intelligence artificielle, où le système reconnait et valide la qualité des installations à distance et en temps réel.
ACTU CAMPUS FRANCE UN SALON VIRTUEL POUR LES ÉTUDES EN FRANCE s 0.1E ÉDIT SALON EN LIGNE ÀF II DES ÉTUDES EN FRANCE Bienvenue à la quatrième édition du salon en ligne des études en France ! teheoign en direct avec les eçoies el le miielsile hane,aisie depuis erre ordinateur ou soue exerIPIfflie, pnr prÉ,parer m'Ire prOje d'eude 2020 e 14 CONNEXION INSCRIFT IDN DES UNJOIANT S au. geeeLia iNsig Le [is i e a 9E5E1111111 Face à l’engouement des jeunes générations pour les nouvelles technologies de l’information et de la communication, Campus France Algérie a opté pour un salon virtuel. Ce dispositif interactif et innovant qui est à sa 4ème édition permet, pendant deux jours, de rapprocher les étudiants algériens candidats aux études en France, les établissements d’enseignement supérieur français, les associations et les équipes de Campus France Algérie. Le Salon en ligne offre la possibilité aux étudiants algériens issus de l’ensemble des wilayas de dialoguer en direct depuis leur ordinateur ou leur smartphone avec plus d’une vingtaine d’établissements d’enseignement supérieur français et de s’informer sur les différents diplômes proposés afin de mieux préparer leurs projets d’études 2020 sans avoir à se déplacer. Campus France Algérie dispose également d’un espace de documentation sur la plateforme du salon où les visiteurs trouveront des informations sur les études en France, les aspects de la vie étudiante (logement, santé, coût de la vie étudiante en France) ainsi que les derniers outils proposés par Campus France Algérie pour les accompagner dans le choix d’un cursus adapté et leur expliquer les différentes procédures d’inscription à l’université, en écoles d’ingénieur, d’art et de commerce en France. Il s’agit de mettre à disposition des étudiants les outils adaptés afin de s’offrir un complément de formation de qualité en France. -111-11.111r'er iMP N’TIC Magazine Oct/Nov 2019 « Notre objectif est d’offrir ainsi aux étudiants algériens les meilleurs outils clés en main afin de de s’informer sur l’offre de formation des établissements français et la procédure à suivre en vue de construire un projet d’études solide et cohérent et bénéficier d’un meilleur accompagnement en amont », explique l’équipe de Campus France Algérie qui assure la promotion de l’enseignement supérieur français à travers 5 espaces régionaux (Alger, Oran, Constantine, Annaba et Tlemcen). 11 000 VISITES CHAQUE ANNÉE Plus de 11 000 visites sont enregistrées chaque année. Du point de vue des établissements d’enseignement supérieur français qui ne peuvent se déplacer facilement en Algérie, le format du salon virtuel a offert plusieurs avantages  : toucher l’ensemble de la population étudiante en Algérie et présenter leurs offres de formation de manière interactive et innovante ; échanger en direct et à distance avec les visiteurs du salon sans avoir à se déplacer en Algérie et rester en contact avec certains étudiants inscrits sur la plateforme dédiée après le salon. Aux termes de ces quatre éditions, plus de 70 établissements ont déjà répondu à notre invitation à échanger avec les étudiants algériens (écoles de commerce, écoles d’ingénieurs, écoles d’art, IUT et universités) dont des Grandes écoles comme ESSEC, EDHEC, ESCP, Ecole Polytechnique, EM Lyon… Le Salon a permis aux établissements participants d’apprécier le niveau des étudiants algériens et de cibler quelques profils notamment pour ce qui est des études d’excellence. Certains établissements ont même fait le choix de programmer des déplacements en Algérie après l’expérience du salon virtuel. 13



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :