N’TIC Magazine n°145 avril 2019
N’TIC Magazine n°145 avril 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°145 de avril 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Med&Com

  • Format : (210 x 287) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 3,2 Mo

  • Dans ce numéro : des initiatives 2.0 montrent le cap de l'Algérie de demain.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
ACTU SDG GROUP ALGÉRIE ANNONCE LE LANCEMENT OFFICIEL D’UN CENTRE DE FORMATION CERTIFIÉ SAP SDG Group Algérie annonce le lancement officiel du centre de formation certifié SAP. « Par l’ouverture et l’obtention de cette certification SAP, SDG Group Algérie est ainsi le premier centre de formation dédié aux solutions et technologies SAP en Afrique Francophone », précise un communiqué de SDG Group Algérie. BSAP se positionne aujourd’hui comme un acteur majeur et innovant du monde des ERP et de l’apprentissage avec une offre digitale riche et à la pointe du progrès, pour répondre aux besoins des nouvelles générations d’apprenants. Le cadre de la formation dans les technologies SAP a récemment évolué  : SAP par sa position de leader mondial dispose d’un catalogue diversifié de solutions pour les entreprises, exigeant par cela ses acteurs à accroître leurs compétences et à se tenir à jour de ses dernières versions. « Ainsi pour répondre aux exigences de ce marché caractérisé par une diversification des offres et une évolution continue SDG Group Algérie, devient officiellement Centre de Formation SAP », ajoute la même source. SDG Group Algérie offre une gamme complète de solutions d’entreprise SAP, ainsi que du conseil, du service, de la formation et de la maintenance. Grâce à son savoirfaire (dans le domaine de la gestion d’entreprise et l’innovation) et son large éventail de services, SDG Group Algérie accompagne les projets des DSI pour la modernisation de leurs structures de bout en bout, sur différentes phases, afin d’améliorer la performance globale de ses structures grâce à des solutions ERP et Business Analytics, exclusivement SAP technologies ». RAKUTEN VIBER LANCE SON SERVICE D’ABONNEMENT « VIBER LOCAL NUMBER » Rakuten Viber, l’une des principales plateformes de messagerie au monde, annonce le lancement de son service d’abonnement « Viber Local Number » ou « Le numéro local Viber ». Cette nouvelle fonctionnalité permet aux utilisateurs de posséder un numéro de téléphone dans le pays de transit. Ainsi, toute personne extérieure à la plateforme Viber peut appeler ou envoyer des SMS à ce numéro à des tarifs locaux, sans frais d’itinérance pour le destinataire, où qu’il se trouve. Viber Local Number est un nouveau service qui permet aux entreprises de mettre à la disposition de leurs clients et de leurs fournisseurs un numéro local dans le marché sur lequel elles opèrent. Il permet également aux voyageurs fréquents de bénéficier durant leurs séjours, des avantages tarifaires des opérateurs du pays visités. Les souscripteurs du service Viber Local Number bénéficient de tous les avantages d’un opérateur local, recevoir des appels ou effectuer des appels au tarif local tout en gardant sa carte SIM et son compte Viber. Le service Viber Local Number est disponible dans un premier temps au Royaume-Uni, aux États-Unis et au Canada, et sera déployé dans d’autre pays prochainement. P.8 N’TIC Magazine Avril/Mai 2019 ob
UN RAPPORT D’ERICSSON CASSE LES IDÉES REÇUES SUR LA VALEUR DE LA 5G POUR LES CONSOMMATEURS Ericsson a dévoilé mercredi 8 mai 2019 son nouveau rapport ConsumerLab, 5G Consumer Potential, qui casse les idées reçues sur la valeur de la 5G pour les consommateurs et souligne les opportunités qu’elle apporte aux fournisseurs de services. 1. La 5G n’apporte aucun avantage à court terme. 2. Il n’y a pas de réel cas d’usage pour la 5G et il n’y a pas d’offre tarifaire premium non plus. 3. Les smartphones seront la voie miracle pour la 5G  : la seule et unique solution pour avoir accès aux services de la cinquième génération. 4. Les modèles d’usage actuels peuvent être utilisés pour prédire la future demande en 5G. Cette étude apporte du concret au débat en cours dans l’industrie des TIC, notamment quant au fait de savoir s’il y a une possibilité d’offre tarifaire premium, plus élevée, compte tenu des capacités supplémentaires offertes par la 5G. Parmi les résultats clés de cette étude, les consommateurs s’attendent à ce que la 5G désencombre les réseaux en zones denses sur le court terme, en particulier dans les grandes villes, où six utilisateurs sur dix disent rencontrer des problèmes de connexion dans les lieux très fréquentés. Les personnes interrogées ont également indiqué qu’ils s’attendaient à plus de choix en termes de solutions haut débit à leur domicile. Le rapport brise aussi le mythe selon lequel les consommateurs ne souhaitent pas payer plus cher pour la 5G. En fait, les utilisateurs expliquent qu’ils sont prêts à payer 20% de plus pour des services 5G, et la moitié des primo-adoptants est prête à payer 32% de plus. Toutefois, quatre personnes sur dix s’attendent à de nouveaux N’TIC Magazine Avril/Mai 2019 cas d’usage et solutions de paiement, en plus d’un réseau sécurisé et d’une connexion rapide et stable. Autre résultat intéressant  : les cas d’usage 4G actuels ne déterminent pas les futurs usages. La consommation de vidéo est amenée à augmenter avec la 5G. De plus, les utilisateurs s’attendent non seulement à pouvoir regarder des vidéos en plus haute résolution, mais aussi à vivre des expériences immersives en réalité virtuelle ou augmentée. Cela devrait faire bondir de trois heures le temps moyen hebdomadaire passé à regarder des vidéos sur mobile, dont une heure passée à porter des casques VR ou des lunettes AR. L’étude révèle également qu’un utilisateur sur cinq pourrait consommer plus de 200 GB de données par mois sur un appareil 5G d’ici 2025. À partir de ces données, le ConsumerLab d’Ericsson a élaboré une feuille de route des usages du consommateur, incluant 31 services et applications différents. Cette feuille de route se divise en six catégories d’usages  : médias et divertissement ; haut débit ; jeux vidéo, AR et VR ; maison connectée et accès sans-fil ; transport et automobile ; shopping et communication immersive. Jasmeet Singh Sethi, directeur du ConsumerLab d’Ericsson, explique  : « À travers cette étude, nous avons brisé quatre mythes sur le rapport des consommateurs à la 5G et répondu aux questions qui l’entourent. Les consommateurs indiquent clairement qu’ils pensent que le smartphone ne sera pas le seul support pour accéder à la 5G. » Cette étude du ConsumerLab d’Ericsson est fondée sur 35 000 entretiens avec des utilisateurs de smartphones, entre 15 et 69 ans, au sein de 22 pays différents. Cela représente l’avis de près d’un milliard de personnes. Pour approfondir cette étude, 22 entretiens complémentaires ont été conduits avec des experts, des universitaires mais aussi des dirigeants travaillant pour des opérateurs mobiles, des fabricants de puces électroniques et de téléphones, des start-ups et des think tanks. P.9 MI



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :