N’TIC Magazine n°140 novembre 2018
N’TIC Magazine n°140 novembre 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°140 de novembre 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Med&Com

  • Format : (210 x 287) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 2,8 Mo

  • Dans ce numéro : le cloud computing, encore du chemin à faire en Algérie...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
GAMING RETOUR SUR LA « DZAIR BATTLE 2018  : ROAD TO FRANCE » Parmi les premières communautés formées en Algérie, celle des Fighting Games ne peut qu’être citée en pionnière. Aujourd’hui encore, on continue de ressentir l’impact de ces fondations fortement diffus dans le gaming algérien, à travers des rencontres régulières entre joueurs comme les Dzair Battle et Vortex, mensuellement organisées, ou même l’instigation du premier événement nord-africain de jeux de combat « North African Fighters » organisé en Algérie. C’est encore le cas aujourd’hui, avec la rencontre emblématique « Dzair Battle 2018  : Road to France ». Cet événement symboliquement organisé à l’Institut Français d’Alger en partenariat avec GaSolutions et DevQuest/GamersMagh/Gamers Rules, le Samedi 27 Octobre a été le théâtre d’une rude compétition de Street Fighter V dont le prix a été un pass au Red Bull Kumite 2018, un rendez-vous immanquable des fans de jeux de baston. Au programme, un tournoi Street Fighter V et un match d’exhibition de haut niveau sur Dragon Ball FighterZ avec la présence de Red Bull. Après des combats acharnés à longueur de journée, le Top 8 a pu être défini comme suit  : 1er  : Tg_Soudra 2ème  : Tg_Tidus Harrachi 3ème  : Benyahia Seddik 4ème  : Lucky 5ème  : Old Madrass 5ème  : Ka7al 7ème  : Abderrahmane Benyahia 8ème  : DesertEagle Nous avons approché le grand vainqueur de la compétition Idriss alias Tg_Soudra pour un avis sur l’événement. Pour Idriss qui participe régulièrement à ce genre de compétitions, l’événement était « fluide au niveau de l’organisation et du timing des matchs ». « Ce genre de rendez-vous était limite un rêve depuis que j’ai découvert ce qu’il se faisait à l’étranger. J’apprécie du fond du kokoro (cœur en Japonais) », a-t-il témoigné. Et d’ajouter  : « Pour les prochaines fois, je m’attends à d’aussi bons tournois avec des prix aussi motivants ou plus car nos objectifs en tant qu’aspirant pro gamer est de participer et s’imposer sur la scène internationale et introduire la passion de la communauté Dz au monde ». De notre point de vue, l’événement s’est déroulé sans encombres, notre coup de cœur fût de voir de nouveaux visages apparaitre et bien se classer, mais aussi d’observer l’émergence de structures e-sports professionnelles telle que Infinite Esports, Taigun et FNK. P.28 N’TIC Magazine Novembre/Decembre 2017
BILLET D’HUMEUR TELCO & CIE Samir ROUABHI Entrepreneur, Coach en entrepreneuriat Les opérateurs téléphoniques mondiaux ont subi plusieurs révolutions ces dernières années comme le câblage en fibre optique de l’ensemble du réseau, le dégroupage total ou bien le Triple ou la Quadruple Play ; ce dernier est la convergence de trois, voire quatre domaines jadis disjoints  : la téléphonie, la télévision, l’internet et le mobile. Ceci grâce aux set-top box. Pourtant, de plus en plus, dans le monde des télécoms, la plus grande part des revenus est captée par les fournisseurs de contenus (Apple, Netflix, Amazon, Google, Alibaba,…) plutôt que par les équipementiers ou par les N’TIC Magazine Novembre/Decembre 2018 opérateurs télécom propriétaires de l’infrastructure. Malgré d’importants investissements, les opérateurs téléphoniques semblent avoir quelque peu perdu la main. Quand une innovation ou une technologie est mature, elle devient très efficace. Elle se fait alors transparente, elle rentre dans le quotidien et on l’oublie. C’est le cas de beaucoup de choses de notre quotidien  : qui pense dans le quotidien aux inventions extraordinaires qu’ont été pour l’humanité l’électricité ? Ou la radio ? Ou le téléphone ? Ou l’internet ? Le corolaire de tout ça c’est que l’unique différence entre les différents fournisseurs de cette technologie se limite à son prix  : rien ne ressemble plus à une compagnie téléphonique qu’une autre compagnie téléphonique ! On dira alors que tel ou tel service est devenu une commodité. Le terme anglais consacré est commoditization, que l’on peut traduire par banalisation. Dans le domaine de la technologie, l’infrastructure et les équipements de télécommunication rentrent progressivement dans ce domaine  : c’est le volet invisible de la révolution technologique. Il ne nous parait plus exceptionnel que notre mobile fonctionne quasiment de n’importe quel coin éloigné de la planète ou se connecte à n’importe quel serveur web autour du globe. On a même plutôt tendance à nous indigner lorsque nous nous trouvons dans un endroit où la réception est inexistante ou juste mauvaise. Pourtant, il est très difficile d’énumérer toutes les innovations extraordinaires qu’il a fallu réaliser pour atteindre cet état de fait et les coûts absolument faramineux de réalisation et d’entretien de cette infrastructure. Néanmoins, l’infrastructure a encore plusieurs révolutions à franchir dans notre pays avant d’être dans les standards occidentaux. Il faut dire qu’il nous est même arrivé de faire des pas en arrière. Et j’en suis persuadé à chaque fois que je pense au défunt opérateur Eepad, aux failles de réglementation, à la frilosité du législateur, et j’en passe et des meilleurs. C’est pour cela que la dernière annonce de baisse du prix de la connexion ADSL pour le particulier ne m’a absolument pas semblé aller dans le sens de l’histoire. En effet, la baisse des prix suggère que rien ne va changer dans le futur proche en termes de services, alors que la politique du secteur est de généralement maintenir un prix relativement constant et d’utiliser le supplément de revenu à proposer des services complémentaires à forte valeur ajoutée. Un grand nombre de P.29



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :