Multiprise n°9 mar/avr/mai 2008
Multiprise n°9 mar/avr/mai 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°9 de mar/avr/mai 2008

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Association TA

  • Format : (170 x 240) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 20,5 Mo

  • Dans ce numéro : Workshop Cyril Hatt.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 ... . ISS s !1 Le printemps revient bientôt, et~~ Cheminements» aussi!! Cette 5tmo édition, dont Le fil itinérant est « Le paysage comme terrain de jeux», se déroule du 26 avril au 1er juin 2008. Impulsée par le Centre de la photographie de Lectoure et déployée dans le territoire du Pays des Portes de Gascogne (Gers!. elle continue de cultiver ses parcours d"expositions. De quoi s'agit-il ? Dans le cadre de la charte de territoire du Pays, en s'appuyant sur des partenariats construits avec et entre les acteurs locaux (Association de développement culturel en Lomagne, Camin'art, ADDA 32, Circuits ... ) ou toulousains (Forum de l'Image, DRAC, DRAF ... ), cette manifestation multiplie les initiatives autour d'une proposition artistique de qualité, principalement photographique. Rencontres, promenade chorégraphique, repas champêtre, concerts, dialogues philosophiques, flambeaux en bord de Save ... créent des temps et des lieux conviviaux qui favorisent la découverte d'artistes et d'œuvres, mais aussi, et c'est à souligner, appuient la rencontre entre ces derniers et différents publics, scolaire, randonneur, familial, amateur d'art ... La programmation Cette volonté d'ouverture se retrouve dans la variété de la programmation, et ce d'autant plus que les fortes sensibilités aux paysages et au travail in situ s'y conjuguent très diversement. L.:exposition au centre de Lectoure de photographies issues de collections publiques constitue aussi l'aboutissement d'un processus expérimental d'accompagnement mené depuis six mois par l'équipe de Lectoure auprès d'élèves du lycée agricole de Mirande, élèves qui auront patiemment sélectionné les œuvres, élaboré un plan d'accrochage à partir de maquettes du lieu et des oeuvres, participé à l'accrochage ... Gageons que leurs passerelles entre image(s) rurale(s) et art contemporain seront contagieuses. 1 « Cheminements " en 2005. Changeons d'univers. A l'Isle-Bouzon, Cyrille Weiner (1976) confronte son nouveau travail à un pigeonnier choisi par ses soins. Au cœur du bâtiment, de petits carnets de moleskine nichés dans les anciennes logettes des pigeons appuient les photographies grand format. L.:artiste y oppose métaphoriquement des architectures collectives monumentales, des lieux ou des objets à vocation supposée unique, planifiée, à de savoureuses réappropriations. Les projets politiques, les normes sociales, les territoires mentaux sont ici contestés. A cet « avant » répond un réemploi innovant ; un nomadisme libertaire teinté de plaisir et d'humour surgit Là où il n'est pas attendu. Le titre de l'exposition,« le ban des utopies » prend tout son sens ; l'utopie devient officiellement possible au ban du cadre, dans ces non-lieux (« ou » « topos ») devenus activistes. A Miradoux, dans Le cadre de l'année de La Finlande, l'artiste montante Susanna Majuri (1978) représente La jeune photographie scandinave. Ici, L'environnement enveloppe des instantanés de vie insolite. Les adultes féminines sont seules, suggestives par Leurs vêtements fabuleux, par Leur taille ou leur posture. De nombreux détails incarnent un imaginaire fantastique au sein d'un quotidien très proche. Cette réalité fictive, poétique, mêle aussi personnages trop vite grandis et monde enfantin. Mais La case, L'image semble un épisode; l'équilibre, l'incertitude sont bien présents ... cette bulle se découvre fragile,
fugace, sur le fil de l'histoire, comme tenue par l'instant du spectateur. !.:émotion surgit. On remarque les couleurs faussement ingénues. t.:eau, les personnages, s'animent mais se révèlent ambivalents. Le début, la suite ou la fin de l'histoire, comme il convient à chacun(e) de l'imaginer, restent suspendus ... Arno Fabre (1970) signale sa présence à Avezan par une création sonore dans une maison de vigne isolée ou encore par des affiches collées dans le bourg. Là, il présente aussi sa série photographique «Contre-nature. Lois et paysages» (2002). !.:auteur y explore La thématique de l'image de l'environnement dit naturel. Enjeu de 1 Cyrille Wainar, série« Le ban des Utopies ». multiples intérêts divergents, la nature se trouve de fait régie et façonnée par les codes de L'environnement: rural, forestier, Littoral ... Arno Fabre a donc choisi d'illustrer ces textes législatifs par des prises de vues de paysages. Le rapprochement entre texte et image matérialise à travers Le temps plusieurs glissements ou rétablissements, ici traduits avec affection par un œil critique et amusé. En esquivant tout pittoresque, L'artiste se détache, mais pour mieux se concentrer sur des sites nus, dévoilés par un cadrage très indiscret. Pour conclure, voici une manifestation qui se décline au pluriel, pluriel des artistes, pluriel des publics, où vont s'émulsionner de nombreux Lieux, plusieurs horizons de paysages, avec des approches toujours teintées d'humour. «Le paysage comme terrain de jeux» semble tenir ses promesses, alternant aussi avec entrain le « nous » du terrain avec le terrain du« je». Allez, tous à vos baskets !! Vincent Gil Pour ne rien rater [www.centre-photo-lectoure.frl >21-25 avril : Babeth Rambault, plasticienne, implante ses ateliers photos dans le Foyer Rural de Samatan. >26 avril : Journée de vernissages des expositions avec une randonnée d'Avezan à L.:lsle-Bouzon, un repas champêtre, le tout avec des musiciens et le philosophe Patrick Degeorges qui évoquera certainement un thème qui lui est cher, celui des territoires urbains délaissés à réinvestir comme espaces de liberté. > 1"' mai : Découverte aux flambeaux d'objets insolites dissimulés en bords de Save. >24 mai : Les « promenades préparées » de la chorégraphe Patricia Ferra ra rythment la randonnée autour d'Avezan. 1 Susanna Majuri, « Farevil » 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :