Multiprise n°9 mar/avr/mai 2008
Multiprise n°9 mar/avr/mai 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°9 de mar/avr/mai 2008

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Association TA

  • Format : (170 x 240) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 20,5 Mo

  • Dans ce numéro : Workshop Cyril Hatt.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
12 Design et construction durable: entretien avec Fred Naulin, architecte d'intérieur. Il fut une ère où la conquête spatiale nourrissait l'imaginaire et influençait le design, illustrant cette rupture du monde d'avant, traduite par le rejet des éléments naturels et la revendication de nouveaux matériaux dérivés du pétrole comme le plastique. Un exemple emblématique en est la conception de l'intérieur du paquebot Lorelei en 1970 (3 ans avant la première crise) par le célèbre designer danois Verner Panton, où psychédélisme et futurisme inventaient selon lui « la maison de demain » (Petit voyage dans le temps avec le clip Visiona Il célébrant ce design digne d'un film d'anticipation). http://fr.youtube.com/watch?v=Vvl 11-sVzws En 1987 la commission Brunland lance l'expressionconcept du développement durable qui se répand à travers le monde. Aujourd'hui dans la très critiquée commission du « Grenelle de l'environnement » il y est écrit que «le bâtiment est le secteur le plus consommateur d'énergie en France, 42,5% de l'énergie finale totale.(. .. ] Il constitue une des clefs permettant de diviser par 4 nos émissions des gaz à effet de serre à l'horizon 2050» . Si nous devions définir une utopie des années 2000, peut-être décririons-nous celle de l'écocitoyenneté. Aussi, pour poursuivre ce dossier sur le design, une équipe de Multiprise a rencontré un architecte d'intérieur, Fred Naulin, exercant son activité dans l'esprit des préoccupations actué lles liées à la protection de notre environnement. Passionné par son métier, engagé, il s'attache à un retour aux matériaux bruts et envisage toutes ses réalisations comme un lien étroit avec la nature. Multiprise : Pouvez-vous nous décrire votre parcours? Fred Naulin :Ayant grandi à la campagne, on verra que j'ai toujours cherché à intégrer la nature et les matériaux issus de celle-ci dans mes projets. Avant d'entrer à l'Ecole des Beaux-Arts de Toulouse en section design, j'ai suivi un an de cours de dessin et d'histoire de ~art. J'ai ensuite travaillé avec mon père Lui aussi architecte d'intérieur pendant trois ans pour ensuite créer mon agence en janvier 2007. Toutes mes recherches au sein des Beaux­ Arts ont principalement été axées sur l'insertion de la nature, les matériaux naturels et les formes organiques dans notre 1 Comptoir de boutique, Toulouse, plaquage zebra no vie quotidienne. En vivant en ville, j'ai ressenti un certain manque qui a induit nombre de projets comme L'idée d'une cabane dans les arbres, ou de la transformation de barres d'immeubles en buisson géant, en végétalisant toute leur surface (ce qui se fait d'ailleurs aujourd'hui à Paris 1. Quand cela est possible, j'essaie d'insérer un bout de nature dans notre habitat. Par exemple, sur un projet en cours de réalisation consistant en une extension de toulousaine avec une toiture plate végétalisée, j'ai intégré plusieurs rochers dont certains traversent les murs de la maison (intérieurextérieur). J'aime également travailler sur la réhabilitation de bâtiments industriels en habitation (lofts). Par ailleurs, le design d'objets est un exercice qui permet une plus grande Liberté plastique : travail sur la végétation intégrée à l'habitat (jardin aromatique dans nos cuisines, rideau végétal) , table aux dimensions hors normes, création de mobilier sur-mesure. En ce moment, j'ai un projet de réalisation d'une baignoire à partir d'un bloc de calcaire d' 1,5
tonne taillé dans La masse, avec un plateau d'ardoise qui vient s'intégrer dans La baignoire. Je veux intégrer tout cela avec une technologie de touches tactiles faisant couler L'eau du plateau. Selon moi l'habitat est notre seconde peau. La quasi-totalité de mes projets comprend des formes courbes plus en adéquation avec notre corps que Les Lignes et les angles saillants (cloisons ou plafonds cintrés). C'est retrouver ces vagues qui sont un jeu pour Le regard : une Ligne dr~ite, on sa_it o~ elle va, une courbe, on La su1t pour vo1r ou elle va ... M : Le rapport avec Les éléments naturels reste le lien concret avec tout ce que vous réalisez 7 FN :Je vais plutôt rechercher des matériaux comme le bois (même si c'est du placage) ou la pierre tout en évitant Les imitations. Les éléments ou Les matériaux bruts permettent d'amener une sensualité alliée à ~originalité. Mais La réalisation de formes organiques impose des contraintes techniques et financières. 1 Extension de toit végétalisé, Toulouse, étude 3D M :Vous travaillez avec des matériaux de la région 7 FN : Oui, j'essaie également de développer tout ce qui est écologique et dans La démarche du bâtiment écologique, il est question de travailler avec Les produits Locaux, notamment pour éviter Les transports fluviaux et routiers. Nous travaillons avec de L'ardoise des Pyrénées, des blocs de granit du Sidobre, du bois de la région ... Les artisans avec Lesquels j'opère sont quasiment tous sur Toulouse et Les alentours. Quand j'ai des chantiers plus éloignés, j'aime faire suivre Les artisans qui ont un savoir-faire spécifique comme Les serruriers d'art ou Les charpentiers. M : L:idée de l'écologie est donc très présente dans votre travail? FN: Oui, et de toute façon, c'est une chose vers Laquelle il faut que L'on vienne, par obligation déjà... Dans mes études, j'ai toujours fait mes recherches Là-dessus : notamment sur La défense du territoire, j'avais installé une cabane dans Toulouse sur une zone qui était encore des prairies mais où les lotisse~en~s commencaient à manger La nature ; J ava1s envisagé' cette cabane comme un système défensif. 13



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :