Multiprise n°8 déc 07/janv-fév 2008
Multiprise n°8 déc 07/janv-fév 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°8 de déc 07/janv-fév 2008

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Association TA

  • Format : (170 x 240) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 14,1 Mo

  • Dans ce numéro : « Don't Try This at Home ! »

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
24 -0- Les Productions du Possible Poss· A cœur coeur vaillant rien d'impossible Telle pourrait être la devise du collectif Toulousain Les Productions du Possible dont le projet artistique s'articule selon trois axes : vidéos, sons, performances ainsi qu'un nouveau projet dénommé Miss Pop. Sur la base Rétrokill Vs vs Visualshooter, shooter, performance, perlarmanc:e, Berlin d'un choix politique marqué par un engagement digne des plus grand résistants, les Les Productions du Possible ont décidé de s'attaquer à la La fracture de nos nuits et de nos idéaux en replaçant au centre de La la création s'at- l'idée L'idée de la Rencontre. « Dans un souci de mélange des genres et en opposition directe à une société uniforme, les Les rencontres s'imposent ; les Les Productions du Possible mettent en Lumière lumière et en lien les Les alternatives que laissent entrevoir chaque individu ou groupe d'individus par ses moyens in- d'expression artistiques et ses attitudes philosophiques. Engageant L'image, l'image, le son et la phi- déco, cette association pose et propose un RKVS, performance, perlormanc:e, Centre Pompidou, 2006 regard sur notre culture. » La Rencontre donc mais avec un grand R - ce qui n'est pas des moindres dans un milieu, celui de l'art et de la musique qui se complait comptait dans les cloisonnements et courants qui voudraient que chacun reste à sa place —- et où la mixité sociale s'ajouterait à la mixité créa- créa­ voutrice. Rencontre donc de deux univers musicaux antagonistes selon certains, le rock et l'électro, par l'organisation de soirées inti­ inti- musitulées Electropossible et de Leur leur public respectif, mais également rencontre créatrice par la La fusion de deux modes d'expression en l'occurrence le son et l'image illustrée par l'autre versant du collectif les Docupossibles res- et les Les interventions live Live de Vjing. Notre rencontre avec DJ. Ektik, membre du collectif, nous éclaire sur les Les intentions Extraitc:ourt-métrage, court-métrage, Vanité de l'association. Les productions et réalisations visuelles produites ont la volonté de montrer l'envers du décor, l'identité L'identité des festivals investis comme à Daumazan où l'idée directrice était l'économie solidaire.
Les films sont intégralement autoproduits sans contrainte de marché. A la démarche artistique s'imbrique un idéal économique et politique qui fait le choix d'un engagement dépassant les systèmes de production habituels. L:autre versant du collectif est à l'image de Les films sont intégralement autoproduits sans contrainte de marché. A la démarche artistique s'imbrique un idéal économique et politique qui fait le choix d'un engagement dépassant les systèmes de production habituels. L'autre versant du collectif est à l'image de sa dernière création, Miss Pop, lancée avec grand succès à Terre Blanque courant du mois de novembre. Les Productions du Possible tente une nouvelle fois de faire tomber les barrières. Grâce à un partenariat avec les compagnons d'Emmaüs dont le collectif avait par ailleurs organisé la soirée anniversaire fêtant les 30 ans de la communauté d'Escalquens. L'idée était d'inviter le public à gommer son code vestimentaire - tu la lâches ta cagoule !- et de s'approprier la soirée par la mise à disposition d'une friperie en libre service dont les thématiques sont là pour nous rappeler que lorsque l'on sort, c'est avant tout pour faire la Fête avec un grand F. Paillettes, fleurs, couleurs flashy, funky et psychedéliques nous incitent à abandonner au vestiaire nos pulls kaki et le monde sa dernière création, Miss Pop, lancée avec grand succès à Terre Blanque courant du mois de novembre. Les Productions du Possible tente une nouvelle fois de faire tomber les barrières. Grâce à un partenariat avec les compagnons d'Emmaüs dont le collectif avait par ailleurs organisé la soirée anniversaire fêtant les 30 ans de la communauté d'Escalquens. L:idée était d'inviter le public à gommer son code vestimentaire - tu la lâches ta cagoule !- et de s'approprier la soirée par la mise à disposition d'une friperie en libre service dont les thématiques sont là pour nous rappeler que lorsque l'on sort, c'est avant tout pour faire la Fête avec un grand F. Paillettes, fleurs, couleurs flashy, funky et psychedéliques nous incitent à abandonner au vestiaire nos pulls kaki et Le monde bu. I Equipe de Miss Pop,2007 en noir et blanc dans le lequel nous vivons. en noir et blanc dans le lequel nous vivons. Le festivalier devient acteur et crée par sa déambulation une décoration interactive en perpétuel mouvement. Ne s'arrêtant pas en chemin, les intentions du collectif se retrouvent sur leur site Internet : www.lesproductionsdupossible.com. Fort de leur synergie créatrice, de nouveaux projets sont également en cours de réalisation comme la création d'un répertoire regroupant des interviews d'artistes, de nouveaux habillages scénographiques, la création d'un label qui mettrait les artistes en lumière en les détachant des contraintes du système de production. Dans un monde où la bipolarité ne veut plus rien dire et où la blogosphère nous permet à tous d'afficher nos différences, les Productions du Possible sont un atout de marque... Nous pourrons retrouver le collectif lors d'une soirée événement le 19 décembre au Phare à Tournefeuille. Le festivalier devient acteur et crée par sa déambulation une décoration interactive en perpétuel mouvement. Ne s'arrêtant pas en chemin, Les intentions du collectif se retrouvent sur leur site Internet : www.lesproductionsdupossible.com. Fort de leur synergie créatrice, de nouveaux projets sont également en cours de réalisation comme la création d'un répertoire regroupant des interviews d'artistes, de nouveaux habillages scénographiques, La création d'un label qui mettrait les artistes en Lumière en Les détachant des contraintes du système de production. Dans un monde où la bipolarité ne veut plus rien dire et où la blogosphère nous permet à tous d'afficher nos différences, les Productions du Possible sont un atout de marque ... Nous pourrons retrouver le collectif lors d'une soirée événement Le 19 décembre au Phare à Tournefeuille. William Gourdin William Gourdin 25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :