Multiprise n°8 déc 07/janv-fév 2008
Multiprise n°8 déc 07/janv-fév 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°8 de déc 07/janv-fév 2008

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Association TA

  • Format : (170 x 240) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 14,1 Mo

  • Dans ce numéro : « Don't Try This at Home ! »

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
20 -e- Ramoretomteurt Omnibus Covoiturage culturel Covoiturage culturel Voilà deux ans, amis lecteurs, que je prospecte - tel le chercheur d'or - la région pour vous faire découvrir de nouveaux lieux culturels. Tous ont une ou des particularités, tous oeuvrent pour que la culture soit accessible au plus grand nombre et révèlent en cela des points communs avec Multiprise... C'est pourquoi - pour ce numéro anniversaire - je me devais de vous présenter un lieu, une association qui multiplie les défis et carbure à l'énergie positive : Omnibus. Cette association à but non lucratif a pour objectif la diffusion et la promotion des pratiques artistiques actuelles, tous moyens d'expressions confondus. Installé dans le centre ville de Tarbes, Omnibus dispose d'un « magasin » de 50m2, le Lèche-vitrine, donnant sur rue et d'un entrepôt de 160m2 dans le prolongement de celui-ci. L'association Omnibus a démarré sur les chapeaux de roues en avril 2007, embrayant rapidement les vitesses avec une programmation dense et écclectique d'expositions dans le Lèche-vitrine. Lors d'un entretien avec Erika Bretton - chargée de la direction Voilà deux ans, amis Lecteurs, que je prospecte- tel Le chercheur d'or- La ~gion pour vous faire découvrir de nouveaux L1eux culturels. Tous ont une ou des particularités, tous œuvrent pour que la culture soit accessible au plus grand nombre et rév~le~t en ~ela des points communs av~c Mulbpnse.:. C e~t pourquoi - pour ce n~mero anm~ersa1re - Je me devais de vous presenter un L1eu, une association qui multiplie les défis et carbure à L'énergie positive: Omnibus. . Cette association à but non lucratif a pour objectif la diffusion et la promotion des pratiques artistiques actuelles, tou~ moyens d'expressions confondus . . lnstal~e dans. Le centre viLLe de Tarbes, Omm bus d1spose d un « magasin » de 50m 2 , Le Lèche-vitrine, donnant sur rue et d'un entrepôt de 160m 2 dans Le prolongement de celui-ci. L.:association Omnibus a démarré sur les chapeaux de roues en avril 2007, embrayant rapidement les vitesses a.vec un.e prog. r~mmation dense et écclect1que d expos1t1ons dans le Lèche-vitrine. Lors d'un entretien avec Erika Bretton - chargée de La direction Lèche-vitrine n• 0 Lèche-vitrine n• 1 Lèche-vitrine n° 0 Jim Fauvet, Vernissage, mars / avril 2007 Installation, 43 kilos de cacahuètes Jim Fauvet, Vernissage, mars 1 avril2007 artistique - je l'interrogeais sur le rythme effréné d'expositions (ndl : de 15 à 20 jours séparés de moins d'une semaine !) ainsi que la diversité des propositions faites par les artistes pour investir ce lieu atypique : « Le Lèche-vitrine est un laboratoire artistique ouvert sur la rue; la vitrine, l'espace urbain, le passage et la paroi de verre en font un lieu pas si facile pour les artistes qui doivent s'y exposer. Le rythme est rapide pour garder une proposition vivante, la programmation est écclectique comme dans tout laboratoire (...] On essaie, à travers la vitrine et les vernissages, de construire un dialogue avec le public et les passants de la rue. De plus, la vitrine peut aussi fonctionner comme relais pour contribuer à une diffusion de la culture artistique en Midi-Pyrénées, dans ce cas la présentation d'une oeuvre sera le fruit d'une collaboration avec un autre lieu, centre d'art, institution, association... » Bien que l'inauguration du lieu éponyme de l'association, soit prévue pour mai/juin (ndl : tenez-vous au courant, la date n'est pas encore arrêtée), le local a déjà accueilli en son sein plusieurs événements... Là aussi l'écclectisme est de rigueur. Toutes les pratiques pourront être représentées et le commissariat privilégie largement l'expérimentation et la recherche : Lèche-vitrine n° 1 Fabien Guiraud, Courants d'air, avril / mai 2007 Installation, ballons de baudruche, ventilateurs Fabien Guireud, Courants d'air, avril/ mai 2007 artistique - je L'interrogeais sur ~e ~hme effréné d'expositions (ndl: de 1~ a 20 Jo.ur~ séparés de moins d'une s~~a1ne .!) a1ns1 que la diversité des pr~pos1t1?ns fa1t~s par les artistes pour investir ce l1eu ~typ1q~e.: « Le Lèche-vitrine est un laboratoire artiStique ouvert sur La rue; La vit.rine, l'espace urbain, le passage et la paroi de ~erre e~ fo~t un lieu pas si facile pour Les art1stes qUI dolvent s'y exposer. Le rythme est rapide pour garder une proposition vivante, La programmation est écclectique comme dans tout laboratoire [...] On essaie, à travers La vitrine et Les vernissages, de construire un dialogue avec Le public et Les passants de la rue. De plus, La vitrine peut aussi !onctio~ner_ comme relais pour contribuer a une d1ffus1on de La culture artistique en Midi-Pyrénées, dans ce cas La présentation d'une œuvre ser~ Le fruit d'une collaboration avec un autre L1eu, centre d'art, institution, association ... » Bien que l'inauguration du lieu é~~nyme de l'association, soit prévue pour mal/JUin (ndl : tenez-vous au courant, la date n'est pas encore arrêtée), Le Local a déjà accueiLLi en son sein plusieurs événements... . Là aussi L'écclectisme est de ngueur. Toutes Les pratiques pourront être représentées et le commissariat privilégie largement l'expérimentation et La recherche : Lèche-vitrine n • 2 Lèche-vitrine n° 2 Pierre Clément, Prix choc, mai /juin 2007 Installation, 500 éclatés fluo, 16x24 cm chacun Pierre Clément, Prix choc, mai 1 juin 2007 Installation, 43 kilos de caahuètes Installation, baUons de baudruche, ventilateurs Installation, !iOO éclat6s iluo, 16x24 cm chacun
« Nous effectuons un travail de découverte et d'accueil de la création émergente. Nous proposons aux artistes un espace de travail, nous accompagnons et diffusons leurs projets. Tout le monde peut nous solliciter, il n'y a pas - pour l'instant - d'appel d'offre, nous recevons des propositions {...} comme Alice Mulliez qui - avant de revenir pour un dînerperformance : le festin d'Alice - avait demandé à passer son diplôme (ESAC de Tarbes) dans le local Omnibus. » Le rythme des expositions dans le local Omnibus sera plus standard, de deux à trois mois mais le pied reste appuyé sur le champignon car l'association s'intéresse à tout ce que la culture peut offrir d'ouverture à une ville comme Tarbes. La préoccupation des bénévoles de cette association (dont le nom même Omnibus signifie « pour tous ») de faire partager la culture au plus grand nombre est le moteur de ce séduisant véhicule. Pour s'inscrire dans la ville et le paysage culturel régional, l'Omnibus multiplie les initiatives comme « les Électrons libres », des micro événements organisés ponctuellement qui peuvent être tout aussi bien une expo, une performance, de la musique, qu' une projection, une lecture, un dîner à thème... j'en oublie sûrement ! « Nous effectuons un travail de découverte et d'accueil de La création émergente. Nous proposons aux artistes un espace de travail, nous accompagnons et diffusons Leurs projets. Tout Le monde peut nous soLLiciter, il n'y a pas - pour l'instant - d'appel d'offre, nous recevons des propositions {...} comme Alice MuLLiez qui - avant de revenir pour un dînerperformance : Le festin d'Alice - avait demandé à passer son diplôme [ESAC de Tarbes) dans Le Local Omnibus. » Le rythme des expositions dans Le Local Omnibus sera plus standard, de deux à trois mois mais Le pied reste appuyé sur Le champignon car l'association s'intéresse à tout ce que La culture peut offrir d'ouverture à une viLLe comme Tarbes. La préoccupation des bénévoles de cette association [dont le nom même Omnibus signifie« pour tous») de faire partager la culture au plus grand nombre est Le moteur de ce séduisant véhicule. Pour s'inscrire dans la ville et le paysage culturel régional, L'Omnibus multiplie Les initiatives comme « les Électrons Libres ~. des micro événements organisés ponctuellement qui peuvent être tout aussi bien une expo, une performance, de la musique, qu' une projection, une Lecture, un dîner à thème ... j'en oublie sûrement ! Lèche-vitrine n° 3 Alice Mulliez, Pot Pourri, juin 2007 Installation, couvertures de survie dorées, bocaux, fruits frais, fleurs, perles Lèche-vitrine n° 4 Mélanie Maura, Blanche Neige, sept / octobre 2007 Installation, peinture à l'acrylique sur toile, nains en plâtre, objets divers Mais comme si le travail de monstration et de rencontre des publics, déjà considérable, ne suffisait pas, l'Omnibus voit déjà plus loin : Mais comme si le travail de monstration et de rencontre des publics, déjà considérable, ne suffisait pas, l'Omnibus voit déjà plus loin : « Nous souhaitons mener un travail de communication culturelle, à travers pôle documentaire mettant à disposition du public tous les supports d'information régionaux existants, agendas, tracts et petits journaux, invitations et quelques magazines gratuits consacrés à l'art contemporain... Peut-être plus en point presse en fonction des ressources financières... » Omnibus envisage également des ateliers, une co-production de vidéo d'artistes, un cabinet de curiosités pour Noel... Cette plateforme d'échange qui se crée à Tarbes, loin des publics acquis et convenus, rodés aux vernissages, est un bel exemple de ce que devrait être la culture dans un (beau) pays comme le notre. Cela donne envie de sortir, d'aller voir du neuf ! Car si je me permets de m'égarer un peu dans mon introduction et dans cette conclusion, c'est pour mieux vous communiquer mon enthousiasme à l'égard d'Omnibus... Renseignezvous auprès de l'association pour le détail de leurs multiples activités et dans les pages de rallonge de votre Multiprise. « Nous souhaitons mener un travail de communication culturelle, à travers pôle documentaire mettant à disposition du public tous les supports d'information régionaux existants, agendas, tracts et petits journaux, invitations et quelques magazines gratuits consacrés à L'art contemporain ... Peut-être plus en point presse en fonction des ressources financières ... » Omnibus envisage également des ateliers, une co-production de vidéo d'artistes, un cabinet de curiosités pour Noel. .. Cette plateforme d'échange qui se crée à Tarbes, loin des publics acquis et convenus, rodés aux vernissages, est un bel exemple de ce que devrait être la culture dans un [beau) pays comme le notre. Cela donne envie de sortir, d'aLLer voir du neuf ! Car si je me permets de m'égarer un peu dans mon introduction et dans cette conclusion, c'est pour mieux vous communiquer mon enthousiasme à l'égard d'Omnibus... Renseignezvous auprès de l'association pour le détail de leurs multiples activités et dans Les pages de raLLonge de votre Multiprise. Lèche-vitrine n" 3 Lèche-vitrine n•' Lèche-vitrine n• 5 Alice Mulliez, Pot Pourri, juin 2007 Installation, couvertures de survie dorées, bocaux, fruits frais, fleurs, perles Mélanie Maura, Blanche Neige, sept 1 octobre 2007 Installation, peinture à l'acrylique sur toil&, nains en plitre, objets divers Frédéric Sallaz Frédéric Sallaz Lèche-vitrine n° 5 Guillaume Poulain, la Tache, oct I novembre 2007 Installation, tapis de bain en caoutchouc coloré Guillaume Poulain, la Tache, oct 1 novembre 2007 Installation, tapis de bain en caoutchouc col<>n! 21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :