Multiprise n°8 déc 07/janv-fév 2008
Multiprise n°8 déc 07/janv-fév 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°8 de déc 07/janv-fév 2008

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Association TA

  • Format : (170 x 240) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 14,1 Mo

  • Dans ce numéro : « Don't Try This at Home ! »

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
14 iMÇ : une réalité éloignée des circuits touristiques photographie Martine Michard De l'autre côté de la vieille ville, sur la Corne d'Or, l'exposition World Factory s'est installée dans l'iMÇ (istanbul Textile Traders' Market). Cet immense complexe marchand des années 50, composé de six bâtiments à l'architecture très aérée, a été construit pour éradiquer l'insalubrité du bazar traditionnel. Il abrite des centaines de boutiques et d'ateliers à la réussite commerciale inégale. Situé au pied de la mosquée de Soliman le Magnifique, iMÇ est le trait d'union entre la vieille ville et la ville moderne occidentalisée. Dans ce dédale, il n'est pas toujours facile de trouver les expositions, mais cela offre l'avantage de se perdre en découvrant une réalité de la ville éloignée des circuits touristiques. Entre deux échoppes, on remarque parmi les oeuvres exposées les parkas de l'artiste turc Burak Deller conçues pour se protéger des coups lors des mouvements de désobéissance civile et la robe de mariée ornée de préservatifs, dessinée par des prostituées brésiliennes, de la Slovaque Tadej Pogacar. Plus que les éditions précédentes, cette dixième biennale entend concerner les habitants d'Istanbul. Elle y réussit en partie non seulement en raison de ses implantations et d'une programmation qui laisse une large place aux artistes turcs, mais également par l'effervescence artistique qu'elle suscite dans la ville, grâce aux événements organisés autour de la Biennale dont le plus populaire fut l'inauguration de santralistanbul, musée consacré à l'art turc moderne et contemporain, qui attira une foule immense. Première centrale électrique d'Istanbul construite pendant la période ottomane, ce bâtiment magnifiquement réhabilité, au coeur d'un campus universitaire tout neuf consacré à la communication et aux médias, exprime l'un des dilemmes actuels de la société turque : d'une part l'industrie et le nationalisme, d'autre part, la société du savoir et le désir d'Europe. L'identité si singulière de cette ville bousculée par les secousses de l'histoire et les aléas d'une modernité en chantier, associée à l'actualité d'une scène artistique internationale, ne peut qu'évoquer la complexité du monde contemporain. C'est précisément dans cette double interaction que se place le propos du Hou Hanru et tout, dans le champ très ouvert de ses choix artistiques, dans l'articulation entre les oeuvres, concourt à cette logique de la complexité. Enoncée en termes déconcertants qui en soulignent l'urgence, - de la nécessité de l'optimisme à l'âge de la guerre économique globale — la proposition est une invitation volontariste et généreuse à rassembler les énergies, à créer des liens nécessaires entre Orient et Occident, entre Nord et Sud, pour résister aux pressions économiques, politiques et fondamentalistes et inventer d'autres modes d'être et de faire ensemble. Cette plongée dans les entrailles de l'Istanbul contemporaine, dynamique et contradictoire, nous ne l'avons pas épuisée en quatre jours de visite ininterrompue... C'est une invitation à revenir arpenter les frontières d'une Europe qui ne peut plus se satisfaire d'un nombril occidental. Merci Hou Hanru. ..... -.. .............. ,...... .. ~ :=-•"-; 7 Martine Michard (Maison des arts Georges Pompidou de Cajarc) ................ , .. _~, Eva Ferrés et François Saint-Pierre (Centre de photographie de Lectoure) 7 .... . . ........... 141f'f1 .. Pour plus d'information sur les oeuvres exposées à ta biennale d'Istanbul nous vous suggérons l'article de Richard Leydier sur « Artpress » de nov. 2007, p. 77, et le site officiel de la Biennale : www.iksv.org/bienal10 ............... ------~-.... ~-----·~~~- - ... " ...................... ___ 11_&11\1
Noémie Merono, 2004 sans titre, détail sans titre, détail sans titre



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :