Multiprise n°18 sep/oct/nov 2010
Multiprise n°18 sep/oct/nov 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°18 de sep/oct/nov 2010

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Association TA

  • Format : (170 x 240) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 4,7 Mo

  • Dans ce numéro : Printemps de Septembre, l'Illusion et son double

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8. -A-... ▪ aea.11■+le 49, Arnaud Maguet et Olivier Millagou La scène DRAC Midi-Pyrénées, Toulouse Avec La scène, les deux artistes poursuivent leur réflexion sur leur rapport au spectacle. Devant leur installation figurant une scène superficiellement brûlée, le spectateur spécule sur le fantôme de ce qui a pu se produire… Production : Le Printemps de Septembre — à Toulouse Crédit photo : Adrien Duquesnel -wr Jean-Yves Jouannais Bibliothèque de guerre Cour des Beaux-Arts de Toulouse Jean-Yves Jouannais s’installe dans une caravane et invite les visiteurs à venir y échanger leurs livres de guerre contre des ouvrages issus de sa bibliothèque (art et littérature). Cette démarche s’inscrit dans son projet Encyclopédie des Guerres, entre recherche en esthétique et confrontation publique. Section bibliothèque de l’Encyclopédie des guerres FRANCE FICTION 2010 Crédit photo : Adrien Duquesnel
-0- [IP:SOM... Nicolas Puyjalon, le trait de l’impossible Après avoir jaugé les difficultés, chacun mettra en œuvre les moyens nécessaires à l’objectif fixé. En matière d’assemblage, certains s’exclament que la vis n’est rien, et ajoutent ensuite que tout est le clou. Avis des plus discutables. Bien évidemment, quand on vise la solidité, il est recommandé d’utiliser de la colle et bien entendu de visser, mais Nicolas Puyjalon n’a que faire des recommandations techniques données par quelques régisseurs zélés. Car oui mesdames et messieurs, c’est au scotch que Nicolas lie… Le scotch, meilleur ami de notre homme. Sa caisse à outils en est remplie. Il en joue à merveille afin de matérialiser devant nos yeux interrogatifs le théâtre de ses défis. Qu’il s’agisse d’une ascension, d’une traversée ou d’une tentative de sortir la tête de l’eau, c’est toujours cet accessoire qui dessinera le but et construira les moyens. Dressons un rapide croquis d’une de ses actions. Tout d’abord, définition de l’espace, et c’est là que la magie opère via le cracoti du scotch dessinant d’une ligne bleue la bassine. Que dis-je ? La piscine ! Mon dieu non ! Bien plus que cela, c’est un océan ! Mais alors comment traverser ? Avec un navire bien sûr ! Et voilà l’artiste qui se fait sculpteur. Après avoir rassemblé divers objets, le plus souvent issus de quelque nocturne déambulation récupérative, il en entreprend l’assemblage. Magie numéro deux. Ici encore le scotch intervient. Et voici donc un fier vaisseau à qui il ne manque que le capitaine et le chkling si particulier de la bouteille de champagne se brisant sur la coque. Bon là, il ne reste plus de champagne, mais qui mieux que l’armateur saurait se tenir au gouvernail ? Toute la traversée a été parfaitement anticipée. La route est tracée, tout le déroulement a été méticuleusement partitionné… N’en disons pas plus. Dans le cadre du Printemps de Septembre, Nicolas Puyjalon s’est débattu le 8 octobre au Parvis de Tarbes et à la galerie Lemniscate à Toulouse, où se tient durant tout le festival l’exposition de ses partitions. Il a également été invité à se jeter un défi poétique à la galerie Permis de construire le 6 octobre dernier. Ce jeune artiste issu de l’école toulousaine est désormais installé à Berlin sud-est, mais il opère un rapide retour au bled pour notre plus grand plaisir. Et si vous n’avez pas eu la chance de le voir se construire des métaphores, je vous invite à courir au 23 rue Edouard Dulaurier pour vous imprégner de son univers tout en légèreté et fragilité. FCR 9.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :