Multiprise n°15 déc 09/jan-fév 2010
Multiprise n°15 déc 09/jan-fév 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°15 de déc 09/jan-fév 2010

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Association TA

  • Format : (170 x 240) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 41,4 Mo

  • Dans ce numéro : cas d'école... Estelle Vernay et Kirill Ukolov.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
I 1 Masque, 2009, crayon de couleur, 21 x 29,7 cm. Courtesy galerie Semiose
-e- R-eturpi.t.di Last bette La boîte... à fiction Retour sur l'exposition de Nais Calmettes et Rémi Dupeyrat : PAM, Plateforme d'Art de Muret, a présenté une installation qui offrait au visiteur la possibilité d'échafauder sa propre narration sur un espace fictif de jeu que les deux jeunes artistes envisageaient comme leur atelier. Non satisfaits de leur rôle d'artistes, Naïs Calmettes et Rémi Dupeyrat se sont appropriés celui de commissaire d'exposition. Ils ont investi le lieu en y créant un environnement qui permet d'accéder par étape au coeur de l'oeuvre. Une préface sous forme de sas, une salle où trône une énorme boîte, puis une ouverture qui permet de s'y introduire. À la fois décor, mise en scène et sculpture, par le biais d'une structure en tasseaux, la boîte utilise la grille, motif récurent du travail des deux artistes. Depuis l'extérieur, sur fond de murs noirs, on aperçoit les prémices de quelque chose qui désigne un terrain de sport. La curiosité n'y résistant pas, le corps s'engouffre dans le volume sombre. Le visiteur est alors quasiment mis à nu, pris entre le feu puissant de deux rampes lumineuses commandées par un détecteur de mouvement. L'oeil capte alors la nature du contenu de la boite : confrontation du moderne, voire du futurisme, et du primitif par l'utilisation de matériaux résolument modernes comme le gaffer collé au sol, ce ruban adhésif utilisé dans l'industrie du cinéma et sur les scènes de théâtre, en balance avec des éléments d'un autre âge telles les lances en fer forgé dignes de l'ère protohistorique, qui maintiennent en équilibre des formes de peaux de bêtes découpées dans du bois. Bien plus qu'un travail de recherche des mythologies contemporaines de l'objet ou des codes liés à notre époque, Naïs Calmettes et Rémi Dupeyrat proposent une rencontre entre différents moments de l'Histoire. Rencontre déstabilisante tant le visiteur éprouve une difficulté à se positionner sur une échelle chronologique incertaine et oscillante. Les sensibilités sont mises à l'épreuve. Ambiance anxiogène pour les uns, découverte intéressée par les autres, l'oeuvre ne peut laisser indifférent. Il est néanmoins aisé de percevoir la volonté esthétisante des artistes par l'utilisation et la mise en oeuvre de formes minimales. L'invitation faite au visiteur de s'emparer mentalement de l'oeuvre pour construire un récit ne peut être plus clairement formulée. La Plateforme d'Art de Muret existe depuis la rentrée 2009 et déjà deux expositions y ont été organisées. Comme le souligne Julie Martin, médiatrice culturelle de PAM, « même si l'espace dédié aux expositions est exigu, il a l'avantage de représenter un lieu de passage. PAM symbolise un lieu de soutien de la création et de rencontre de la production artistique avec le public ». Pour chacune des expositions, des visites guidées et des ateliers pédagogiques permettent de mieux appréhender la démarche des artistes. Cette approche favorise la construction d'une culture artistique ainsi que l'exercice d'un esprit critique par le biais d'une rencontre des élèves avec l'oeuvre d'art. Elle vise également à créer des passerelles entre la sphère éducative et la vie culturelle de la ville de Muret. Naïs CaLmettes et Rémi Dupeyrat Didier Skorupa 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :