Multiprise n°13 jun/jui/aoû 2009
Multiprise n°13 jun/jui/aoû 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°13 de jun/jui/aoû 2009

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Association TA

  • Format : (170 x 240) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 42,3 Mo

  • Dans ce numéro : Pink Pong, 1er round.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
22 -o- Jérémv Laffon L'infini et au-delà Un artiste est un bâtisseur d'univers aléatoires et fragiles, au sein du réel-même. Etre spectateur signifie d'accepter l'invitation au voyage qu'offre une exposition. Visites Guidées est une série qui vise à systématiser un bricolage technologique empirique supportant une part d'inattendu intrinsèque à son usage. Par le biais de cette série d'expérimentations vidéos, l'artiste déplace un objet du grand public, une caméra à carte SD, en l'hybridant à d'autres objets à priori lointains de l'art, pour élaborer un outil plastique de tradition dadaïste : une caméra suspendue à quelques ballons de baudruche gonflés à l'hélium. On est assez proche d'une idée de bande-dessinée. Il place ensuite ce dispositif d'enregistrement au centre de son travail d'artiste et le laisse « faire son oeuvre ». En instrumentalisant une perte sur le contrôle total de l'appareillage, Jérémy Laffon crée une situation de mise en oeuvre de l'imprévu. Il place le dispositif de tournage, le véhicule de l'image dans une position de déséquilibre, littéralement flottante, éprouvant les dangers du funambule. La machine interfacielle bouleverse une configuration quotidienne d'utilisation du caméscope. Le système fonctionne correctement quand il dérive, quand il n'est pas entièrement sous les ordres, quand il échappe à son créateur dans la production des images et non pas dans son principe. Par exemple, dans la Visite Guidée de la cathédrale Sainte-Cécile, l'artiste tient les rênes, un « gouvernail » de son invention. Jérémy Laffon fait plus qu'inventer un dispositif déclinable en fonction du terrain, il met en place une situation dans sa définition apportée par les Situationnistes où comme le dirait Paul Virilio (Ce qui arrive, 2002) : « qui invente le navire invente le naufrage » devient ici, « qui visite un espace invente le regard ». Il se compose une performance qui correspond ici à une définition du jeu dans l'entre-deux indéfinissable qui fait que deux choses ne collent plus parfaitement. Ses vidéos enregistrent des événements tout aussi fragiles que poétiques, un mouvement de va-et-vient entre ce qui est fixé (la cathédrale, la nature), le parcours dans l'espace d'exploration qui correspond au cheminement de l'artiste et du matériel, ce qui est extérieur au système (climat, chasseur...). Cette série se présente pour l'occasion en 2 temps / 2 mouvements représentant deux types d'espace. L'un bouscule la forme identifiée du film de voyage dans une exploration particulière de la cathédrale qui tient de la voltige aérienne. On a affaire à un espace construit, un lieu public présentant un intérieur et un extérieur déjà connus du public en sa qualité de monument patrimonial. La visite de la cathédrale d'Albi est un rite de passage obligé du touriste qui donne généralement lieu à la rencontre surréaliste entre un chef d'oeuvre né du génie de l'homme et le film de famille. Jérémy Laffon se présente en résonance à ce rituel et sa « Visite guidée » prend les atours d'une dérive en plein air qui assume sa légèreté. Plus qu'une visite du site, sa « manoeuvre » (la « manoeuvre » est une catégorie de la performance qui active une tentative d'infiltration comportementale de l'environnement par l'artiste et des objets prolongateurs) revisite la façon de filmer et désacralise le lieu. Le point de vue de « comment la caméra est déplacée » importe autant que les images-mouvements qui sont enregistrées. L'artiste a bricolé sa propre flycam portée par des ballons de baudruche et guidée depuis le sol par une canne à pêche. Il se transforme en chef opérateur funambule qui cadre sans l'oeil, à l'opposée d'une caméra subjective (qui est le point de vue du touriste). Cela signifie que la forme n'est pas un résultat acquis mais le produit d'une pensée au travers d'un geste, d'un jeu perpétuelle entre le « haut » et le « bas ». La vitesse dans l'art est un des artifices qui permet de « dé-figurer la figuration ». Le bougé est un recouvrement partiel de la vision jusqu'à l'abstraction la plus complète. Jérémy Laffon détourne la perspective du récit impliquée par la visite pour une histoire mouvementée, ruine les apparences du réel. Seuls quelques instants éphémères de reconnaissance de détails du site, d'éléments
• .;eZe...:;elee;.. s.:; .........4.1....o. ;:.%:;à;1er........ .are:',E: ::...:.... .:.. T. ,....: .«ee:... AMI ....L.:.. ....1 =.«. ,-,, ::: .f" ._ a - o::: - -. e :.1"7.... el: . ." .. •=7:: :" ;. ... ". ... 5. ".. Ii1 . ."Er. . . .1" . O ............ ..... .... ...on., ...... .......... .,.. .ffir.eoe :e r_.. f..... ...... •.—... 7.%"' ""L.:". ..... .:;%". .... ..., «:,." :arroje. ..... 71,::. je. ...Teter... 1... .... .e,aor..... azz. • ,..e,,,,, _...ẹ■ cale.... ....n. aer". .ett...-- —.....raue......m...e. - 0.... «mafflu amitememma ...to. '"?.. ""rwre■m■rt. en. Mo ge. maso r e' 4 ,...e. eh...1? .. •••• ler mmalorm. ...e. ,,,.........■....... ...r.. ..4... n..z.. -.....z.. itrom 4:^e re.' -eḶ..ms ..a".:■:"..en .1.0.....;Mr ,,....,:z"......rzeme ....."--7,,,. a.ge MM* gen' ler.> ertie • eg. .■••• -,,,o...."- ••••■•__ Vue du tournage de Visite Guidée # 2 tilinxj, 2009. Caméra, structure, canne à pêche, fil nylon, ballons en latex, Hélium Cathédrale Ste Cécile - Albi Jérémy Laffon- Photographie Hélène Marques d'architecture sont accessibles pour le spectateur au sein du flot d'images. La présence de la cathédrale Sainte-Cécile, dans un film qui lui est entièrement consacré et tourné en son lieu, est subliminale. On se situe dans une contre-forme de la vidéo où le médium est effectivement le message. L'autre proposition correspond à un étrange documentaire sur une partie de chasse, un shooting en campagne tarnaise où la caméra subjective se met à la place de la proie. Le dispositif composé d'une caméra fixée à un ballon est une invention militaire qui date de l'entrée en guerre du cinéma durant la Grande Guerre où ce système espion était utilisé pour prendre des images des tranchées ennemies. Bien qu'il soit en campagne et qu'il y ait quelques coups de feu, l'artiste n'est pas en guerre et sa machinerie s'apparente à une logique de manège plutôt qu'à un UAV (Unmanned Aerial Vehicle). La vidéo est le terrain. Jérémy Laffon se place dans la position de l'auteur et du réalisateur. Il met en scène un acteur : un chasseur ; un décor naturel ; un accessoire : une caméra suspendue à des ballons oranges gonflés d'hélium ; un dispositif technique dans le tournage/performance d'un plan-séquence. En temps réel. Les ballons sont lâchés. Le vent s'empare du rôle de chef-opérateur et propose une succession ininterrompue de paysages en rafales. Le chasseur pointe son fusil et tire les ballons, comme à la fête foraine. Tourner n'a plus la même signification. Le cadre est voltigeur. Le viseur n'est plus celui de la caméra. L'habileté requise n'est pas celle de l'artiste mais celle du tireur sans laquelle l'oeuvre échappe définitivement à son créateur. Suspens, tension, agitation sont au rendez-vous. Jusqu'à la chute. Les Visites Guidées réfléchissent un refus partiel de « l'image qui communique un message » au profit de l'expression d'une idée artistique qui assume l'impossible coïncidence entre l'image et la chose filmée. Un non-documentaire et pourtant le documentaire-action de l'impossibilité du documentaire. Chaque vidéo acquiert son propre « temps-espace » et le donne à voir. Jérémy met en scène un jeu objectif et atmosphérique aux règles anticontemplatives, qui place la vidéo aux antipodes de la communication, de telle sorte que le spectateur mis à la « troisième personne » de l'homme-caméra tenu en laisse aux quatre vents éprouve une sensation de vertige. luc jeand'heur + d'infos sur www.revue-multiprise.fr 23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :