Multiprise n°13 jun/jui/aoû 2009
Multiprise n°13 jun/jui/aoû 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°13 de jun/jui/aoû 2009

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Association TA

  • Format : (170 x 240) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 42,3 Mo

  • Dans ce numéro : Pink Pong, 1er round.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
) ,,;),, ,:,)\;,1(1frrd, ,,,,fi,,;,,, \, ,,\\,,,,,,NN., \ -----------:' ',', ,„ ,/,,,',////e4,i,,p,e,/,/,,b , \\ ,,,,.. // /',/,' ,, -_........ _ ---- i ,,,7 ,, // ,„/ v \ e /7; e,/,, , ,,, '' .4 ,,-,/,//i,?,,)\ i",',, i'‘eidelle•i•All igie4;11. 4,4 j,t', ‘.' ibigwas r MM.!) ,._--------1-/' ,,,,,,,,,i ,■ w/_.../.__ --'e*\z\' \ ),, \ ,■■■dyfp., ‘ Air - - 7 .- , ' , , --,-"i-, !' ›;-;--- )1.-e>\' -- -__ Ise el _ •\ . Af e Meffej d $4 --V•ef; ‘\ ' g 0 4004 ,4 a‘■10 7 - '/ , ,\j ■Ill ' 1 '? , - \ ' . %* 4, deeede$4.1,41 ---- \\\ I , ' "-:". 701,11,/,, ' y; ,,,' ,.- ',„- ''), ■-b4frait4e ,404.frg `,..', '''>,•--zs -Z: 0 < r «.--- , \ \., eēi, e-onkies•Ipe:41,4 \\\ \e ■ 1 '' , if i f , , '' "- ,,''', -..------.--\\ s:-., •,-- f \ti c:;,- te..00,3 J4•44 ,,,',//'',', , L .,.ei , '4 ,1, vii,'-•74\erant-4à .,,„ ( - I■iPlet ___,- , „., , odp/,' , ,,, , ', ,,p, ,,_ .„-____,,t. .„ ____ „ _ ---- / , -__ .-- 1 .---- qi _---- - ,,,, " , /7 , , __.---,,,\- ■,'i , /7/ -- \\ ---- ,...--- \ \‘‘- . .,.\, ..„,1 . / , / ,' ; , '',:•_ 7 /, "I ',i,", s s ' 74f- -<. - -,'', \ 11(,.- •-•=1,, 1r-' yi ,, /,, '-- ,------ , ---,y ,, ,,,,,,, %.. _________ , rev eneetfr eli '''' e L I i' ///,-, `'.. -------„,-- / :--- ,A- ' „, ,_ -_,, -,e--.....2,,--v ---_=-n-:--- :7 31_ ,,, // ,„\ iy/t _ - ,- \,,,,,\ „, ` -,---- --,-,-„___ \,1„ , ,,„.„„ il ---„, '--' ,- ■111; ''' - --.. ,-, ,// .....„.‘ e \ ,,g1IMI ilt*t ,-,-"ifii __„.- 17, --,..--■,.-.... -, _. _, , ',...\\,:,,,,,s \ , ,„,, ,,,,„ , __ _ . _ _ •. ._ .... , \,_-_, ,--„ . , .... , ,...„,..,.. ......,,, ..., ,- / -- d, % .‘, \.\.,', , , ,, a.... .... , = ___ -, - ,, - _--, , 1 0 , 1 11 ,.i ,,, il i ,i 111 j111 il 1 ii i i i l 41 1 )k , 111 Ill Ill i i, i 1,1,1,11:111 11:iitilli,1 « 1 il (; I I 1,1 1 1 1 jili ll I 11 11 L11,1/1/111 I 1 1 ( 1 11 1 111 11 I i i' ii 11 1 111 1 ii i l I, l t i,, ililltr 1111 1111111'il y' 1'1'1 11111 1 1 1 l i I I , I , l I l ,111, 1 (It 111 1 1 1 11 ' i 1 1)1 1011 t 1 11 11 1 I 1 I , I ll I 1° 1 / 11111 l'il' ti1,11111 11111, , 1 1 t l Ill i 111 1 11 1 , IL ( H 11 1 11I II I H 1 111 111 14111 1 1 1 l 1 1 1 11 t l l i i i I 1, P I ' Ill il I i I ll , , I l 1„ ( 1, l 111 1 H 1 t 1 i . i I It I , 1 I I l i i l 'Ill 1 ,4 L il ,,, 1 1"11 1 "1,111 111 11 il ( 011 ,,) 1..11 1, 1i, 1 t 1 , 11 ,11111-111 1 ii l à', ,1 1 1 i t 1 11 i Ii l 1 "," , i t ,I 1 ,l 1 11 1 1 It'11 ( , Il ,' • l 1 1 11 ,11' 1,1 1 1 1 11 1, 1 i .i 11,' 1, 1 11 ,11•1/1,11111 1 11111 t if 1 I 11 1 1 11 1 1 , i 1 11 1 1 1 1 l s , l ill l L l l( II I , 1 11 I, 1( 1 Il l , 11 11 111 , i I 1111 l 1 1 1 , 11111 , 11 I 11 1 d ' I ll( I I ll , ' 11 11 ,lj,111 1 1 , 11 , i i II I I, il IO ,,Ii i i 1 , ( 1 111 ( II I , %Vo l 1 1 1 1 1 0,' »ILI ' I IIIII IIII,:Iiiiiiiii,, .i. If . ■ ,11 I II I I I, , vvv.nenerk.Uogspotram '.
-e- neterrinoienton Espace élastique. et art critiaue L'espace public est un espace complexe, abstrait et concret à la fois, physique et immatériel... Réalité poreuse plus assimilable à une éponge qu'à une rue, son intérêt -tant artistique que politique- réside dans son instabilité structurelle et dans sa perpétuelle redéfinition. Aujourd'hui étendu au web, l'espace public est le terrain de batailles dont Facebook et Hadopi sont les symptômes d'une élasticité entre espaces intimes, citoyens et commerciaux, publics et privés. Les espaces publics concrets sont également soumis à cette gymnastique suivant les aléas du climat liberticide actuel. Un tour d'horizon de démarches rencontrées entre la rue et les espaces d'exposition de la scène toulousaine témoigne de l'actualité cruciale de cette notion. À Lieu-Commun, Damien Aspe présentait jusqu'au 6 juin une pièce intitulée P2P. L'installation détournait le logotype de la Play Station 3 en étagères, matérialisant un peer to peer. Chacun venait gratuitement échanger un objet pour un autre ; comme si la mécanique du troc était poussée à sortir du web pour trouver dans la galerie un lieu d'échange concret et viable. Ici, il était autant question de l'échange que de la brutalité du « branding » et du glissement actuel vers une criminalisation des échanges sur le web. A l'Espace des arts, Kristina Solomoukha présente l'exposition Eté Indien . L'installation opère un aiguillage entre la galerie et l'espace urbain. Croisement troublant entre tipis rétro-futuristes et projection d'archives, constat poétique autour de l'« habiter » : d'une artiste en résidence invitée à habiter un espace d'exposition et à y « camper » son projet ; et d'une ville où habiter c'est construire dans un espace-temps, ici évoqué par l'archive. L'artiste fait l'analyse de la singularité de l'espace d'exposition, défini comme « hétérotopie », à savoir un lieu de concrétisation physique des idées ancré dans la réalité. Yohann Gozard présentait quant à lui des tirages issus de sa série Wonderpools à l'espace Croix Baragnon. Photographies de piscines de jardin dressées à la verticale dans les zones périurbaines, cette série érige en monuments de lumière des signes d'espaces privatifs, consuméristes, exposés comme des sculptures publiques. Du paysage urbain photographié à la rue, il n'y a qu'un pas. Pour l'édition 2008 des Siestes Electroniques, le graphiste Pierre Vanni nous avait habitué à ses lapins verts. Ils crevaient les murs de la ville rose comme un appel bon enfant à passer de l'autre coté du miroir... Cette année, les siestes nous laisseront l'impression d'un petit poucet égrenant ses polygones colorés dans les rues et les bars ; cette invitation à une balade teinté d'onirisme n'en est pas moins plaisante. On se laissera tenter ! L'espace public, sous ses aspects de friche perpétuellement élastique, est consubstantiel à la création contemporaine. Non qu'il réponde à une quelconque mission régalienne que se fixerait l'artiste vis-à-vis de la société, mais parce que la critique est simplement l'une des raisons d'être de l'art et des fondements de l'espace public : l'art est affirmation de l'espace public lui-même, défini comme espace d'expression critique. Arnaud Fourrier P2P 1.09 (peer to peer version 1, 2009), Update 1.0, Damien Aspe, Lieu-Commun, 7 mai > 6 juin 2009 Lieu d'échange virtuel qui permet aux internautes de transférer des fichiers de machine à machine sans avoir à passer par un serveur extérieur. Littéralement le « marquage » et la tendance des marques à occuper notre environnement visuel. Eté Indien, Kristina Solomoukha, Centre d'art contemporain de Colomiers - L'Espace des arts, jusqu'au 27 juin 2009 exposition BTAT Crossings, jeune scène artistique de Bologne, Tel Aviv et Toulouse, Espace Croix-Baragnon - 21 avril > 30 mai 2009 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :