Multiprise n°12 mar/avr/mai 2009
Multiprise n°12 mar/avr/mai 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°12 de mar/avr/mai 2009

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Association TA

  • Format : (170 x 240) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 16 Mo

  • Dans ce numéro : Carmen Blaix, le collectif.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
14 -o- l'Egypte ancienne, les mythes et les fantasmes qu'elle suscite. CH : Ce qui m'intéresse dans le cinéma n'est pas d'ordre artistique mais plutôt anthropologique, c'est la raison pour laquelle les références aux films de genre, et à plus fortes raisons les films de série B sont privilégiées dans mon travail. Ce sont des films qui font émerger de manière très brutale et simpliste des questions qui auparavant s'exprimaient au travers des mythes, et c'est la raison pour laquelle ces films sont des bons matériaux pour travailler. Ces films sont des « déchets mythologiques » pour reprendre l'expression de Mircea Eliade. Alors que les films de genre font partie de la culture populaire ou de la contre culture (le film gore ou gothique) historiquement l'égyptophilie a longtemps été le privilège d'érudits, la figure de l'aristocrate aventurier que le Roman de la momie de Théophile Gautier évoque a popularisé cette idée. Lart de l'Egypte ancienne appartient donc au registre de la culture le plus élevé mais aussi le plus large. Elle a acquis dans notre imaginaire culturel une place tout à fait exceptionnelle pour une civilisation non européenne. Pourquoi cette civilisation oubliée pendant des siècles devient elle ensuite si influente ? Et si c'était justement parce qu'elle est un souvenir très flou sur lequel s'est greffé une grand part d'imaginaire, une création historique ? Pourquoi est-elle le passé des civilisations qui cherchent à faire table rase du passé (l'Empire de Napoléon, les Etats-Unis d'Amérique, les mondes futuristes...) ? Lart égyptien est centré sur la question de l'immortalité, de la conservation... La momie fascine autant que la pyramide si ce n'est plus, d'ailleurs, la légende de la momie a été adaptée déjà cinq fois au cinéma, sans compter les histoires dérivées. HD : Vous y montrerez des images de fouilles archéologiques... grattage de sol / grattage de pellicule... dans les deux cas on ôte de la matière pour révéler une autre réalité. Vous voyez-vous comme une fouilleuse de la construction de l'imaginaire collectif ? CH : Je partage l'intuition qu'un individu a Cynopolis, vidéo, 2008 courtesy de l'artiste sans doute la mémoire de l'ensemble de l'humanité sans en avoir conscience et que, parfois, des bribes de souvenirs de vies antérieures viennent le hanter... Ce sont ces bribes et ces fragments que je cherche à faire exister de manière matérielle. Cette vision coïncide avec le phénomène que George Kubler appelle « l'action coloniale inversée des hommes de l'âge de pierre sur les nations industrielles modernes à une grande distance chronologique. »* On retrouve aussi cette idée dans une nouvelle de Kipling qui s'appelle Avant Adam dans laquelle un homme contemporain (de l'auteur) est hanté par des souvenirs préhistoriques. Cette idée, c'est aussi celle d'Abby Warburg quand il élabore le concept de Nachleben : Quelles sont les survivances d'une image, d'une culture dans une autre ? Quelles formes prendront ces traces ? Ce ne sont pas des questions réservées aux historiens, l'artiste aussi peut essayer d'y répondre. Ces questions peuvent être traitées de manière intuitive, avec autant de savoir que de naïveté car le caractère intuitif de cette réponse permettra de ramener ces questions de résurgences et d'enfouissement des objets culturels à d'autres questions qui sont celles de la condition humaine : la vie, la survie, la mort, la vie après la mort. * Les formes du temps Propos recueillis en février 2009
elr'y ....I"'J._ f1..,._, ~1- • 1 elr 0 y ~ ~ 11..-jlJâ. Thepaltemsofchaos The patterns of chaos



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :