Multiprise n°11 déc 08/jan-fév 2009
Multiprise n°11 déc 08/jan-fév 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°11 de déc 08/jan-fév 2009

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Association TA

  • Format : (170 x 240) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 12,8 Mo

  • Dans ce numéro : numéro onze.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 fteporttc£92 Association Assac· at· on 7.05 : 655 Du Livre livre d'artiste comme oeuvre œuvre d'art. Une ancienne boucherie, rue des Champs- Champs­ Élysées, transformée tous Les les 1er samedis du mois en une galerie d'exposition pour exhiber, non pas des carcasses et des chairs travaillées à vifs, mais presque.... Ce qui fait l'objet d'une véritable dissection scrupuleuse de la part d'artistes venus d'horizons divers consiste dans l'insistance L'insistance de la tradition du Livre. A l'heure de la mémoire et du support virtuel, des artistes s'interrogent sur le support même du livre, Livre, sa matérialité. Celle-ci avait complètement disparu de notre esprit ; en effet, dans l'expérience L'expérience de La la lecture, Lecture, l'intentionnalité L'intentionnalité nous plonge à travers L'encre l'encre et le Le papier directement au coeur cœur du sens. Disparition de la La matière-support comme condition d'apparition du sens. Au moment où la lecture Lecture sur support papier tend à devenir une pratique désuète (face [face à l'image et au virtuel), des artistes persévèrent pour affirmer ce support avec La la conviction qu'il peut produire du sens. Le mode de reproduction a dans un même élan rendu possible la diffusion à un large public du sens et de la La mémoire ; et enlevé du livre la marque physique de l'auteur L'auteur ou du copiste. Palimpseste, hésitation et rature étant ainsi prohibés comme signes de non finitude de l'oeuvre. L'œuvre. La reproduction de l'oeuvre l'œuvre rime avec La la publicité de ceLLe-ci celle-ci et le produit fini qui est son corrélat. De plus le Le support tend à s'alléger jusqu'à devenir livre de poche, signe que l'intérêt ne réside pas dans le format et que la diffusion du sens peut être dictée par des intérêts pragmatistes et économiques. Dans ce geste artistique, doit donc se loger Loger une posture éthique et signifiante. Qu'advient-il du livre Livre si le Le sens ne réside pas essentiellement dans le Le langage Langage? ? Qu'advientil de ce Livre livre s'il n'est pas reproductible ? En ce qui concerne la première question, il semble qu'une des solutions apportées par des artistes comme Bruno Munari soit Qu'advient- de revenir avant le langage à une expérience expenence physique fondatrice et donatrice de sens. Une sorte de fausse naïveté qui ferait de nous des enfants face à un objet. Ce designer fabrique des livres pour enfants aussi bien que du mobilier. IL Il n'y a plus de texte mais à travers les pages de couleurs différentes et de structures géométriques diverses, une structuration de l'espace visuel se diffère sans cesse avec Les les mouvements que l'on L'on imprime au support. Le sens réside alors dans l'expérience manipulatrice, tactile et visuelle. Le Livre livre attire alors non par son contenu mais par son apparence plastique, il n'est plus ici sujet de réflexion mais de manipulation. De l'oeil l'œil de l'esprit à Uceil l'œil du corps. Loeil L..:œil devient autre, il devient touchant. Cependant cette réussite dans Le le jeu formel peut donner lieu Lieu à la création de livres comme ceux de Hélène Cattelain (contenant des insectes colorés et découpés) qui semblent plus proche du bibelot ou de L'objet l'objet décoratif. La solution du designer du livre Livre comme sculpture modelable n'est pas la La seule. En effet des artistes continuent de travailler à la La manière des génies de la révolution moderniste en pratiquant Uceuvre l'œuvre à 4 mains. Images et textes (manuscrits [manuscrits ou tapuscrits) se croisant de manière classique ou originale. Mais alors le Le problème se repose avec La la réapparition de l'écriture, de la La disparition même de sa présence en tant que matérialité. Comment l'écriture peut laisser exister l'image et le Le support ? Valérie Ascos dévoile une possibilité en créant un espace de jeu entre écriture et dessin. La forme du journal intime est son lieu, cahier transformé en véritable oeuvre œuvre d'art. En effet les Les pages prennent du relief grâce à un travail avec de La la suie et du sable, et des dessins qui par Leur leur simplicité et leur Leur hésitation (maîtrisées [maîtrisées et feintes par L'artiste) l'artiste) rappellent pleinement l'âge enfantin. Des calques froissés viennent brouiller la La Lecture, lecture, des bouts de laine Laine judicieusement placés viennent structurer l'espace L'espace sensoriel en même temps qu ils signifient la fragilité de celui-ci menacé par le Le moindre souffle. La manipulation devient délicate en même temps que l'attention se fait plus prégnante.
Le dessin se fait suggestif et et évocateur. L'écriture !.:écriture dessine comme Le le dessin écrit. Le corps de L'artiste l'artiste est pleinement présent au corps de l'oeuvre. L'œuvre. La conséquence en est la La nécessaire impossibilité de dupliquer son oeuvre. œuvre. Elle constitue un objet rare parce que contenant Le le souffle de l'artiste. L'artiste. La rareté et la préciosité du livre Livre d'artiste ne doivent pas consister dans La la solitude ou rareté numérique de l'exemplaire [explication (explication purement économique), mais dans une nécessité qui fait que l'oeuvre L'œuvre ne pouvait pas prendre une autre forme que celle ceLLe que l'artiste L'artiste lui Lui a donnée. L'espace !.:espace d'exposition créé par cette association se se donne entre un Lieu lieu de monstration et de manipulation d'oeuvres d'œuvres qui interrogent par nécessité les Les potentialités du média ; et un espace récréatif et rassurant rappelant la boutique de souvenir avec des f Valérie Ascos, Sans titre, 15 cm sur 21 cm, 2008 "'Vén!na © Véréna Chaume! Chaumet Durin objets décoratifs, signes de distinction sociale. L'association !.:association manque de convictions théoriques et éthiques qui s'affirmeraient dans Le le choix et la La sélection des oeuvres. œuvres. Le voeu vœu pieux et honorable de présenter à Toulouse La la diversité de la création artistique française en ce domaine ne doit pas se retourner en l'impitoyable démocratie de L'œuvre l'oeuvre d'art, qui s'exempte de tout jugement sous le Le double prétexte que les Les oeuvres œuvres sont différentes donc non comparables et que tout le Le monde a Le le droit de montrer sa production. Le consensus est toujours proche du convenu et de la La stérilité de la La production. Le bon sens et le Le bien pensant se goûtent dans la La reproduction indéfinie et rassurante de ce qui est toujours déjà là Là mais que l'on feint par un artifice de croire toujours nouveau. Sébastien Carrié 9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :