Multiprise n°11 déc 08/jan-fév 2009
Multiprise n°11 déc 08/jan-fév 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°11 de déc 08/jan-fév 2009

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Association TA

  • Format : (170 x 240) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 12,8 Mo

  • Dans ce numéro : numéro onze.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 • John M. Armleder + Michel Aubry + ichel Aubry Dialogue d'artistes Le Parvis a donné au commissaire d'exposition Jean-François Dumont l'opportunité L'opportunité d'une mise en perspective de deux travaux d'artistes reconnus : John M. Armleder et Michel Aubry. Organisé en deux parties, ce projet occupera les deux lieux du centre d'art, de la salle d'exposition à Ibos, au Vidéo K. 01 [et (et la salle du Parvis 3) à Pau, et ce du 17 décembre 2008 au 04 avril2009. d'exposi- La carte blanche offerte par Odile Biec est l'occasion pour J.F. Dumont de proposer plus qu'une simple succession de deux expositions personnelles. Les deux artistes invités ont déjà expérimenté ce corps à corps plastique, notamment à l'occasion L'occasion de la La FIAC en 2003 où le commissaire proposait comme oeuvre œuvre la mise en musique par Michel Aubry du Club Ouvrier d'Alexandre Rotchenko, et donnait à Armleder, à l'occasion L'occasion de ce salon, de réaliser le mural du stand. Comme il le souligne dans la présentation de cette exposition, John Armleder « s'efforce dans chacune de ses oeuvres œuvres de supprimer« « L'idée l'idée », le« « message », « l'identité ». ~~- Bref d'enlever le plus possible les filtres qui viennent étiqueter ses mes- oeuvres. œuvres. Michel Aubry, lui, cisèle des règles strictes qui légitiment une « transmutation » de signes d'un système à un autre. Cette méthode lui permet de construire, d'après des modèles précis, des objets nouveaux et indépendants. L'un met toute sa réflexion à enlever les filtres, l'autre les sélectionne rigoureusement ». Ces deux propositions seront Liées liées par la La réalisation d'une nouvelle scène du film de Michel Aubry, Rodtchenko à Paris, qui mettra en abîme le travail des deux artistes. Ce film évolutif et transformable, débuté en 2003 et en perpétuelle mutation, évoque le séjour à Paris de l'avant-gardiste L'avant-gardiste russe pendant la conception du pavillon soviétique pour l'exposition L'exposition des arts décoratifs et industriels modernes de Paris en 1925. Il est la plupart du temps associé aux expositions publiques Michel Aubry, Mise en musique du kiosque de Melnikov, vue de l'exposition à l'Espace de l'Art Concret, Mouans-Sartoux I 1 Club ouvrier rodtchenko, 1925
1-. John M. Armleder, Peintures murales 1967-1997, 1'167-1'1'17, vue de !"exposition l'exposition au Parvis centre d'art contemporain Photo :Alain Alquier du club ouvrier de Rodtchenko reconstruit et mis en musique par Michel Aubry, oeuvre œuvre architecturale repensée à partir des plans du célèbre constructiviste russe. Cet ultime épisode de Rodtchenko à Paris mettra en scène la rencontre imaginaire à Tarbes de Michel Aubry, John Armleder, L'artiste l'artiste russe et de l'acteur de la La Grande Illusion Eric Von Stroheim, attiré très certainement par la La longue histoire militaire de la La cité tarbaise. La première partie de l'exposition sera donc consacrée à John Armleder, du 17 décembre au 24 janvier 2009, et sera l'occasion pour lui Lui de remettre en jeu l'exposition réalisée au Parvis en 1997 (Peintures Murales, 1967-1997) 1967-19971 formant une rétrospective de son travail, où l'on L'on retrouve tous les motifs créés pendant cette période : cibles, taches, rayures horizontales et verticales, surfaces réfléchissantes... En parallèle le Le Vidéo K. 01 et la salle du Parvis 3 à Pau présentera des vidéos ainsi que des multiples de l'artiste. La seconde partie de l'exposition, L'exposition, qui se déroulera du 04 février au 04 avril2009, verra donc une mise en scène du travail de Michel Aubry, qui depuis plus de 15 ans développe des recherches mêlant musique et arts plastiques. IL Il a ainsi créé une grammaire musicale, inspirée de l'instrument sarde Launedaas formé de cannes de roseau munis d'anches simples, qui reconstruit des objets ou mobiliers comme celui de l'ameublement type des clubs ouvriers communistes chers à notre camarade à la La casquette Lénine, ou la La célèbre Red Blue Chair du designer Rietweld, ou bien encore le Le cabanon de Le Corbusier. Cette traduction d'un univers sonore en forme crée des changements de proportions, des distorsions et offre une nouvelle identité aux éléments ainsi repensés. L'extension L.:extension du centre d'art à Pau prolongera également l'exposition L'exposition de Michel Aubry. Un projet convoquant deux visions artistiques du monde abouties, complétées et enrichies par une oeuvre œuvre de fiction convoquant à la La fois l'histoire L'histoire de L'art, l'art, du cinéma, et de la La littérature. Littérature. Didier Marinesque 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :