Multiprise n°11 déc 08/jan-fév 2009
Multiprise n°11 déc 08/jan-fév 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°11 de déc 08/jan-fév 2009

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Association TA

  • Format : (170 x 240) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 12,8 Mo

  • Dans ce numéro : numéro onze.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
RÉtnoprojenteun_ Printemps de Septembre 2008 L'art L" de « décevoir en bien ~~. ». En guise de catalogue du Printemps de Septembre 2008 a été édité un magazine, le second d'une série qui se poursuivra avec l'édition 2009. À travers un entretien, un abécédaire, des contributions d'artistes et un programme des expositions, cette publication transmet quelques clés de lecture du festival autant qu'elle en extrapole le propos. À la lettre D de l'abécédaire, Christian Bernard, directeur artistique de la la manifestation, rapporte une expression curieuse usitée en Suisse romande: : être« « déçu en bien », ce qui signifie à peu près être agréablemen~ agréablement surp~is, surpris, ou être surpris que les choses se soient so1ent bien b1en passées. La formule mêle ainsi contre toute attente la satisfaction à la déception, en suggérant une sorte de déception positive. C'est ce type de sentiment que laisse le Printemps 2008, et sïl s'il faut l"écrire l'écrire pour lever toute ambiguïté, c'est donc un compliment. Déployé à travers une vingtaine de lieux, le festival aura été une invitation à la flânerie dans un dédale d'expositions se répondant les unes aux autres. Une méta-exposition tissée sur des décalages dans le temps et dans l'espace, ce que pouvait suggérer entre autres significations la formule énigmatique choisie comme intitulé du festival : « Là où je vais, je suis déjà ». Flâner plutôt que courir donc. Prendre son temps. S'installer plutôt que passer, avec une manifestation qui attend déjà son pendant 2009, également confié à Christian Bernard (« Là où je suis n'existe pas»). Pour l'heure, la jonction entre les deux éditions se cristallise dans un habitacle qu'Alain Bublex a durablement installé aux Abattoirs et qui voudrait être « l'écran L'écran de veille » du Printemps, ancrant ainsi ce dernier dans une temporalité qui déborde le strict cadre évènementiel et éphémère d'un festival. La flânerie, avec l"étirement l'étirement temporel et spatial qui la caractérise, est une posture em- emblématique de la modernité, et ce n'est pas un hasard si cette dernière était au centre spa- du festival avec l'exposition l"exposition Souvenirs de la vie moderne, aux Abattoirs. Y étaient pré- présentés des artistes dont les oeuvres œuvres s'inscrivent dans une réactualisation de l"esthétique l'esthétique moderniste, à l'instar de John M. Armleder, Philippe Decrauzat, Fabrice Gygi ou Vincent s'inscri- Lamouroux. Lamoureux. Mais à l"heure l'heure où l"on l'on n'emploie plus le terme de modernité qu'avec le préfixe « post- », il serait parfaitement erroné de penser que celle-ci n'a rien à voir avec notre contem- contemporanéité. Nombre d'oeuvres d'œuvres du Printemps 2008 semblaient au contraire retranscrire un monde très actuel, vu à travers le prisme inquiétant de nos angoisses, d'un regard som­ sombre ou étrange, venant nous rappeler pres- pres­ inque avec la véhémence d'un manifeste que L'art n'est pas le dimanche de la vie (Fondation Espace Ecureuil). Modernité et inquiétu­ inquiétu- (Fondades des temps présents, tels ont été les deux axes structurant du festival, se répercutant de façon plus ou moins explicite dans les diverses expositions, à la manière d'un écho persistant avec une intensité variable. di- • PI F 4 Mi Y i f L i Y • Yi hi Fi + 4.91.9.11.}MI a F••••4 F+a 91+11-11.• imi•B pq• ka 41.491.9 18+I 4},ét .444 11 F • F a • p• • ■ ••pgi 4.11.9•M lid•Fa ■ •••9 9 11+9 4 I PI I+ a Odra 11+4 • mua 4•• •4.4 IF I4 • a • I , 4 a • he l. h John M Armleder, Sans titre Cl Photo Jean-François Peiré, 2008 DRAC Midi-Pyrénées 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :