Multiprise n°10 jun/jui/aoû 2008
Multiprise n°10 jun/jui/aoû 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°10 de jun/jui/aoû 2008

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Association TA

  • Format : (170 x 240) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 13,8 Mo

  • Dans ce numéro : David Lachavanne, de la nature de l'Être à l''être Nature.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 Le Parvis Centre d'art contemporain Ibos (Haute Pyrènées) Ibos (Haute Pyrènées) Avec l'exposition ~exposition d'Adrian Schiess, le Parvis centre d'art contemporain propose au public une nouvelle expérience de la peinture contemporaine. Après l'oeuvre ~œuvre figurative de Djamel Tatah pendant l'été 2007, voici celle abstraite de l'artiste suisse, fils indigne voire rebelle de l'art concret et amoureux passionné de toute la peinture. Avec une sélection de peintures toutes récentes et de formats différents, il souhaite ouvrir des fenêtres dans la boîte du centre d'art. Car autant l'environnement se reflète sur ses « flache arbeiten »souvent monochromes et brillantes, autant le monde à l'entour est donné à voir dans ses oeuvres œuvres faites de taches colorées portant des noms qui renvoient à l'environnement de l'artiste, à des saisons ou à des moments : « Mimosas en hiver» » ; « Cou- Coucher de soleil» » ; « Eté ». Adrian Schiess, artiste suisse allemand né à Zürich en 1959, travaille dans le sud de la France depuis le début des années 90. Il a participé à de nombreuses expositions qui constituent aujourd'hui l'histoire de l'art contemporain et de la peinture. Il fut aussi l'invité du pavillon suisse à la Biennale de Venise en 1990. C> 0 Adrian Schiess, Blume, B!ume, 2004 huile, laque, Laque, acrylique, mousse de polyuréthane, acier, film transparent sur aluminium [50 x 70 cm) Courtesy Galerie nachst nâchst St. Stephan Rosemarie Schwarzwalder, Schwarzwâlder, Vienne Ci-contre (en haut) : Daniel Buren, Photo-souvenir, détail, 2007, Archi, sotto-sopra, travail in situ et permanent, villa Schifanoia, Schifanoia. San Piero a Sieve [Florence). o D.B-ADAGP Le LAIT NI1 Laboratoire d'art international Albi et Castres (Tarn) Albi et Castres (Tarn) Daniel Buren crée une oeuvre œuvre pour le site des Moulins Albigeois, à Albi, et invite deux jeunes artistes, Athina loannou et Antonello Curcio, à l'Hôtel de Viviès, à Castres. Il propose, aux Moulins Albigeois, un dispositif aquatique, rythmé par des jeux d'eau, les applications de ses fameuses bandes et par l'enfilade des salles d'expositions dont les éléments de l'oeuvre l'œuvre suivent Le le tracé. C'est un serpentin de rigoles, de bassins et de fontaines... Les peintures d'Athina loannou sont des volumes colorés translucides qui s'ordonnent et se composent par séquences, juxtaposées sur le champ blanc du mur. mur: Chaque oeuvre œuvre est l'évidence singulière d'un geste simple, direct et primaire, la présence indivisible et résistante d'un équilibre des forces qui se matérialisent dans la peinture même. Dans ses toiles, dessin et couleur ne se séparent pas, ensemble ils «sont et font» La la peinture, le tableau lui même. Il s'agit d'une peinture -dessin, une «plus- - peinture», qui s'appuie uniquement et complètement sur l'acte propre de peindre. Athina loannou propose une nouvelle composition de peintures, conçues spécifiquement pour l'Hôtel de Viviès à Castres. Elle présente des peintures colorées à l'huile de lin, réalisées sur toile de coton. Ces «peintures - dessins», de dimension identique, sont exécutées selon le même principe, chaque peinture est travaillée au recto comme au verso et installée à la même hauteur. Antonello Curcio propose un projet inédit, spécifiquement conçu pour l'Hôtel de Viviès.
Ateliers des Arques Les Arques (Lot) A l'occasion L'occasion du 2Qème 20ème anniversaire des Ate- Ateliers des Arques, le Le projet «Grand Chaos et Tiroirs», conçu par CLaire Claire Moulène et Mathilde Villeneuve, sonde en filigrane les Les enjeux de la célébration. A travers l'écriture L'écriture collective d'une petite histoire du Lot dont ils deviennent partie prenante, les sept artistes et graphistes invités cette année en résidence, prennent au mot l'idée L'idée de célébration, en «illustranb> «illustrant» et en «rendant célèbre» à proprement parler, les pratiques, découvertes et épiphénomènes qui jalonnent Leur leur séjour dans la La région. A travers deux expositions -l'une, pensée in situ pour le village des Arques et ses alentours, L'autre l'autre conçue à posteriori pour le Printemps de Septembre, comme le compte rendu de cette expérience inédite que constitue l'immersion collective- et un livre qui élabore au gré de documents d'origines diverses un récit communautaire mêlant sans hiérarchie la parole et les sources iconographiques de la population locale et des artistes, la manifestation «Grand Chaos et Tiroirs» fait le grand écart entre la La grande et la petite histoire. Athina loannou C> © Galeria HiLario Hilario Galgueraz Maison des arts Georges Pompidou Cajarc (Lot) Résidences aux maisons Daura Boomerang, réalité et illusion t ••.......- --- Pour la première fois, les résidences invitent cette année une plateforme d'artistes et de chercheurs rassemblés par l'un d'eux, Basserode. Issus de divers horizons, ils participent à une même réflexion, objet de cette résidence : comment les signes et les formes de l'art d'aujourd'hui s'inscrivent- s'inscriventils dans «le «Le cercle infiniment mouvant de L'histoire»? l'histoire» ? Comment mener une lecture des signes et des formes d'hier à aujourd'hui par le biais de démarches artistiques ? Ce projet tend une passerelle entre des territoires et des pratiques. Fait d'allers et retours, il est pensé comme un cercle ouvert, une sorte de mandala qui rassemble différents univers symboliques, sociaux, économiques. Il IL s'agit d'une tentative pour capter la source probable de quelques signes primordiaux de notre relation à la nature et au monde. Avec : Jimmie Durham, Indien Cherokee installé à Berlin, Philippe Cazal Jean Daviot, Christophe Magal, Mage, historien d'art, dont la mission consiste à la mise en relation de deux territoires, le Le Lot et la Bolivie -à à travers L'invitation l'invitation d'un chaman - comme pour tenter de capter la source probable de quelques signes primordiaux de notre relation à la La nature, Jean-Louis Poitevin, philosophe et écrivain, Jérôme Robbe, be, peintre, développe un projet lié à ses recherches sur le tatouage. Et bien sur Afiac, Lectoure, Le le Fruit de ta la Rencontre et Le le château de Taurines... 9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :