MSF Infos n°194 jun/jui/aoû 2018
MSF Infos n°194 jun/jui/aoû 2018
  • Prix facial : 2 €

  • Parution : n°194 de jun/jui/aoû 2018

  • Périodicité : irrégulier

  • Editeur : Médecins Sans Frontières

  • Format : (270 x 360) mm

  • Nombre de pages : 12

  • Taille du fichier PDF : 12,2 Mo

  • Dans ce numéro : survivre ne tient qu'à l'aide humanitaire.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
ÉDITO Dr Mego Terzian Président de Médecins Sans Frontières « Nos équipes ont travaillé jour et nuit pour prendre en charge les blessés. » Le 30 mars dernier, à Gaza, des milliers de personnes se sont rassemblées le long de la clôture militarisée qui sert de frontière avec Israël, marquant ainsi le début de la « Marche du retour », cycle de manifestations populaires réclamant le « droit au retour » des réfugiés palestiniens et la levée du blocus israélien. L’armée israélienne a tiré à balles réelles sur les manifestants, femmes, enfants, soignants compris, dont le seul crime était de s’être approchés de la frontière barbelée qui les maintient à Gaza depuis l’imposition d’un blocus par Israël en 2007. D’après le ministère de la Santé gazaoui, le bilan est de 120 morts et 3 500 blessés par balle. Au cours de sept semaines d’extrêmes violences, nos équipes ont travaillé jour et nuit pour prendre en charge les blessés. Elles ont accueilli dans les cliniques MSF plus de 900 patients avec des blessures extrêmement complexes à soigner et qui laisseront de lourdes séquelles à la majorité d’entre eux. Le plus jeune a sept ans. Des patients qui vont avoir besoin de soins spécialisés dont ils ne bénéficieront probablement jamais car ils sont quasiment inexistants à Gaza et que les demandes de sortie, soumises à l’approbation d’Israël qui en coordonne la délivrance avec l’Autorité palestinienne, ne sont accordées qu’au compte-gouttes. La répression sanglante qui s’est abattue sur la population de Gaza s’inscrit dans un contexte plus large  : celui des conditions de vie intenables dans lesquelles le blocus la maintient. Dans un rapport publié récemment, les Nations unies dénoncent une dégradation avancée et catastrophique de la situation à Gaza, en passe de devenir invivable d’ici 2020 en raison notamment de l’absence d’électricité, d’eau potable et de soins de santé… Ainsi, au-delà de l’assistance médicale que nous offrons, venir en aide à la population, c’est également dénoncer les violences qu’elle subit et continuer à exiger la levée du blocus. 02 I MSF INFOS I Juin 2018 SOMMAIRE EBOLA Les enjeux autour de la lutte contre les épidémies. 3 REGARD Renna, réfugiée rohingya au Bangladesh. EN APARTÉ En savoir plus sur le prélèvement à la source. 10 Encart comptes 2017 7 LE GRAND ANGLE Soudan du Sud  : survivre ne tient qu’à l’aide humanitaire. 4 LAB La cartographie à l’appui de nos missions. 8 EN QUESTION La vaccination. Les coûts de création, production et envoi du journal MSF infos s’élèvent à 0,60 € . Directeur de la publication  : Dr Mego Terzian Directeurs de la rédaction  : A.-L. Sirvain,C. Magone Rédaction  : M. Dugoujon Création  : Anne- Sophie et Caroline Bérard Graphisme et Fabrication  : tcgraphite Imprimeur  : SIB Imprimerie, Zone industrielle de la Liane, B.P. 343, 62 205 Boulogne-sur-Mer Cedex Photos  : Couverture  : Frédéric NOY/COSMOS - P2  : Aurélie Baumel/MSF - MSF/Louise Annaud - Frédéric NOY/Cosmos - Sara Creta/MSF - Seydou Camara/MSF - Hannah Reyes Morales - P3  : Gabriele Francois Casini 2014 - Martin Zinggl/MSF - MSF/Louise Annaud - P4  : Frédéric NOY/Cosmos - P5  : Frédéric NOY/Cosmos - MSF - P6  : Frédéric NOY/Cosmos – MSF P7  : Sara Creta/MSF - P8  : Rémi Decoster/MSF - P10  : MSF - P11  : Claire Moliterni - P12  : Sylvain Cherkaoui/Cosmos - Médecins Sans Frontières - 8, rue Saint-Sabin, 75544 Paris CEDEX 11 – Tél.  : 01 40 21 27 27 N°de commission paritaire  : 0618H83241 C e papiers Agissez pour le recyclage des papiers avec Médecins Sans Frontières et Ecofolio 11 eAty PEFt. 10-31-2036 Certifié PEFC pefc-france.org
EBOLA Les enjeux autour de la lutte contre les épidémies  : 1 2 La pire épidémie de l’histoire En mars 2014, des premiers cas d’Ebola sont signalés en Guinée. En quelques mois, des milliers de personnes sont impactées. C’est la plus importante épidémie d’Ebola jamais recensée. Elle touche la Guinée, le Libéria et la Sierra Leone, dont les frontières perméables sont régulièrement franchies par les habitants des trois pays et dont certaines villes comme Monrovia sont densément peuplées. Elle fait plus de 28 600 malades et 11 300 morts et laisse une population traumatisée. Ebola est une fièvre particulièrement létale ; selon les flambées et la souche concernée, la proportion de malades qui en meurt varie de 25 à 90%. 4 Son utilisation en République démocratique du Congo Pour contrer l’épidémie d’Ebola déclarée en RDC, les équipes participent à des actions de vaccination, avec le centre de recherche épidémiologique Epicentre et en partenariat avec le ministère de la santé congolais et l’Organisation mondiale de la Santé. La stratégie de vaccination retenue est dite « en anneau »  : elle consiste à identifier les nouveaux patients atteints d’Ebola et à ensuite remonter aux personnes avec lesquelles ils ont été en contact pour les vacciner. Dans les zones touchées, les personnels de santé en première ligne se voient également proposer la possibilité de se faire vacciner, en raison de leur forte exposition au virus et du haut risque de développer la maladie dans ces conditions. Télimélé Conakry Océan Atlantique 2014 Dabola SIERRA LEONE Kailahun Freetown Buedu Monrovia Daru MALI GUINÉE Kissidougou Koindu Guéckédou Macenta Foya LIBÉRIA La question des traitements La prise en charge d’Ebola consiste en un traitement symptomatique et en la réhydratation du patient. À l’heure actuelle, il n’y a pas de traitement officiellement homologué  : certains médicaments ont montré des résultats prometteurs in vitro, chez l’animal ou chez l’humain, mais leur efficacité n’a pas pu être évaluée dans des essais cliniques concluants. Lors de l’épidémie de 2014-2015, et de celle actuellement en cours en RDC, considérant le caractère exceptionnel de l’épidémie et la très forte mortalité associée au virus, les autorités sanitaires des pays concernés ont autorisé la mise à disposition de ces moyens thérapeutiques toujours en cours d’évaluation, pour qu’ils soient administrés à certains patients dans le cadre d’essais cliniques. 5 Des mesures de prévention à respecter Un malade Ebola n’est contagieux qu’à partir du moment où il présente des symptômes. Plus l’infection progresse, plus le patient risque de transmettre le virus. La principale mesure de prévention consiste à éviter de rentrer en contact avec les fluides corporels des patients atteints du virus. Le patient est donc isolé et les personnes qui s’en approchent, soignants et membres de la famille, doivent porter des combinaisons de protection et respecter des mesures d’hygiène strictes. République démocratique du Congo 3 Vers un vaccin efficace ? Le vaccin Ebola (rVSVDG-ZEBOV-GP) est l’une des composantes de la stratégie globale pour contenir l’épidémie d’Ebola. Ce vaccin à l’essai n’a pas encore été enregistré officiellement, il est donc utilisé dans le cadre d’un protocole d’étude. Tout comme pour les traitements, l’utilisation des vaccins expérimentaux se fait dans le cadre d’une surveillance très étroite, uniquement après obtention du consentement éclairé des patients. 6 Sensibiliser les communautés L’information et la sensibilisation auprès des communautés touchées par la maladie sont fondamentales, afin d’encourager le recours aux soins dès l’apparition des premiers symptômes, d’informer sur les précautions à prendre pour limiter les risques de contamination et d’assurer une bonne compréhension des mesures mises en place pour endiguer l’épidémie (gestion des enterrements et isolement des patients). RÉPUBLIQUE DU CONGO 2018 Fleuve Congo MAI NDOMBE SUD-UBANGUI Mbandaka Bikoro RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO TSHUAPA Retrouvez toute l’actualité de nos missions sur www.msf.fr I 03



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :