MSF Infos n°181 déc 15/jan 2016
MSF Infos n°181 déc 15/jan 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°181 de déc 15/jan 2016

  • Périodicité : irrégulier

  • Editeur : Médecins Sans Frontières

  • Format : (180 x 240) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 59,7 Mo

  • Dans ce numéro : Afghanistan, bombardement de l'hôpital MSF à Kunduz.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
> MSF appelle les politiques européens à prendre leur responsabilité Au-delà de l’assistance médicale qu’elle apporte aux exilés en Europe, MSF fait également entendre sa voix pour que les responsables politiques trouvent des solutions adaptées. L’Europe doit venir en aide à un nombre croissant de personnes en recherche d’assistance et de protection. Cellesci ne représentent qu’une infime partie de millions de gens fuyant d’insupportables conditions d’existence. Peu importe les obstacles, ces personnes continueront de venir parce qu’elles n’ont pas d’autre choix. Les politiques actuelles ne sont pas tenables face à cette situation. La seule façon pour l’Europe d’empêcher une aggravation de la crise est de proposer une alternative sûre, légale et gratuite à ceux qui n’ont sinon d’autre choix que la clandestinité », explique Mego Terzian, président de MSF. m  : es DOSSIER RÉFUGIÉS 14 DÉCEMBRE 2015 MSF INFOS N°181 « En septembre dernier, nous adressions un courrier au président de la République française dans laquelle nous demandions que - toutes les mesures soient prises pour permettre à ceux qui le souhaitent d’entrer en Europe sans mettre leur vie en danger. L’accès à des demandes d’asile doit être facilité le long des routes migratoires, aux différents points d’entrée ainsi qu’à travers l’Europe. Partout où la situation l’exige, assistance et protection doivent être garanties à tous. - Les politiques de dissuasion mises en place poussent ces personnes en quête d’asile à prendre des risques qui peuvent s’avérer mortels. Le gilet de sauvetage comme symbole Souvent de mauvaise qualité, ces gilets sont ainsi utilisés comme un moyen d’être identifié en cas de naufrage. Les personnes qui les portent y inscrivent leur nom, leur pays d’origine et les coordonnées de leurs proches. Ce geste fort démontre qu’elles ont conscience que l’issue de leur voyage pourrait s’avérer fatale. L’ensemble du mouvement MSF a déployé une grande campagne sur les réseaux sociaux reprenant le symbole de ces populations qui traversent la mer Méditerranée pour franchir les portes de l’Europe  : le gilet de sauvetage. Un gilet de sauvetage sur lequel est écrit « Mon nom est Adbi, appelez ce numéro, il s’agit de ma mère. »
> NOUS SOUTENIR AUTREMENT Léguer à MSF  : se donner le temps de la décision Transmettre un patrimoine à une association comme MSF est un geste solidaire décisif. Il s’inscrit souvent dans le parcours d’une vie. Parvenir à énoncer clairement ses volontés demande du temps et de la réflexion pour ensuite les formaliser dans un testament. Le conseil de Me Geffroy, notaire « Faire un testament pour énoncer vos volontés en garantit la réalisation. Il est recommandé de demander conseil à votre notaire pour sa rédaction et sa forme (olographe ou authentique), et afin de l’inscrire au Fichier central des dispositions des dernières volontés. Une fois votre testament inscrit, vous pouvez le modifier ou l’amender, sans oublier d’en aviser votre notaire. » Témoignage Jacques a consenti un legs à MSF. Il nous parle de sa démarche et de ses motivations. « Après le décès de mon épouse, j’ai pensé qu’une bonne manière de lui rendre hommage serait de transmettre notre patrimoine commun à MSF. Nous partagions des valeurs essentielles à nos yeux  : l’humanisme, l’altruisme, la justice. Il était important pour nous d’aider ceux qui peuvent aider les autres. J’ai voulu m’assurer malgré tout que ma décision aurait convenu à ma femme. Je m’en suis ouvert à ses amies proches, et elles m’ont réconforté. J’ai aussi dialogué avec la chargée de relations testateurs de MSF. En parler m’a aidé à avancer, et une fois prêt, j’ai modifié mon testament. Aujourd’hui, je suis apaisé car, en faisant ce legs, je donne à MSF les moyens de mener des actions selon des valeurs que ma femme et moi partagions. » Un legs à MSF vous permet, comme avec les autres modes de soutien, d’agir à nos côtés auprès des plus vulnérables. A VOTRE ÉCOUTE Pour plus d’informations ou recevoir en toute confidentialité une brochure sur les legs, donation et assurance-vie, vous pouvez contacter Ingrid Aubry, chargée des relations testateurs, 8 rue Saint-Sabin, 75011 Paris, par téléphone au 01 40 20 57 00, ou par courriel  : relations.testateurs@paris.msf.org Merci à nos donateurs et testateurs pour leur généreux soutien. MSF INFOS N°181 DÉCEMBRE 2015 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :