Monaco-Matin n°2015-12-04 vendredi
Monaco-Matin n°2015-12-04 vendredi
  • Prix facial : 1,20 €

  • Parution : n°2015-12-04 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : SCIC Nice-Matin

  • Format : (277 x 395) mm

  • Nombre de pages : 64

  • Taille du fichier PDF : 63,0 Mo

  • Dans ce numéro : le foot en VIP.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
Autour de Monaco Le Marché du monde ce week-end à Beausoleil L eMarché du monde revient pour la 3 e année les samedi 5etdiman- che 6décembre, avec une multitude de produits de choix. Il occupera le boulevarddelaRépublique et sa zone semi-piétonne. Ce grand marché organisé par l’Association beausoleilloise des amis d’Alba (Abaa) porte bien son nom. Il propose en effet des produits venant d’horizons très divers, italiens, français, moldaves, suédois, philippins, comoriens, mauriciens… Les visiteurs pourront ainsi trouver la célèbre truffe blanche d’Alba, des charcuteries, fromages, vins, miels, nougats, gâteaux, foies gras, et autres spécialités culinaires, ainsi que des créations patchwork pour décorer la maison pour les fêtes. vexez Kou,s trÀdto Eer liee Fondation Une grande sélection de produits sera présentée par les producteurs. (Photo archives S.I.) Un marché à l’image de la ville « Nous tenons à pérenniser le Marché du monde, car il est à l’image de notre ville,cosmopolite et multiculturel, souligne Serge Dervieux, coprésident fondateur d’Abaa avec Eric Marchal, décédé l’été dernier. Le maire Gérard Spinelli est très attaché au respect de cette diversité qui apporte une grande richesse sociale à la commune. » « En souvenir d’Eric, ajoute ce dernier, je continuerai Assistance Animaux avec nos membres et nos amis d’Alba, àdévelopper ce marché avec le même état d’esprit et la même dynamique. » À noter la présence d’animations pour distraire petits et grands, balades à poney (le samedi), groupes musicaux de rue ainsi que BELLE, 7 ans Si vous avez un peu d'espace et un grand coeur, je suis faite pour vous celle de Miss Beausoleil 2015, accompagnée de Miss Bella Trifolera d’Alba. SONY ITH Savoir + Marché du monde : samedi de 9hà17 het dimanche de 9h à 13h.Renseignements à l’office de tourisme : 04.93.78.01.55. ELBOY, 6 ans. Je vous promets des années de bonheur CRUNCH, 7 de:rn ompisp ift ans - Des mignons comm il n'y en a pas x REFUGE DE CARROS Ce sera un concert « remarquable », annonce Giovanna Maragliano. Un concert exceptionnel àplus d’un titre que : lacommune de Saint- Jean-Cap-Ferrat accueille demain soir,à la Villa Éphrussi de Rothschild, « La Camerata di Cremona », sous la direction de Marco Fracassi avec Myriam Dal Don au violon. « Crémone est la patrie des violons Stradivarius. C’est un hommage à cet instrument », explique l’élue déléguée à la culture. Cet ensemble musical fondé en 1961 se produira dans le cadre romantique du patio de la villa de Rothschild. Il a acquis une renommée internationale en se produisant sur les plus prestigieuses scènes mondiales. Depuis 1982, il est dirigé par Marco Fracassi. Dès 20h30, l’orchestre interprétera des œuvres d’AlessandroMarcello (Concerto en do mineur pour hautbois cordes) et d’Antonio Vivaldi (Les Quatre Saisons). Ensuite, l’immense talent de la jeune soliste Myr iam dal Don nous donnera le privilège d’entendre les sonorités si émouvantes d’un « violon nice-matin Vendredi 4décembre 2015 « CameratadiCremona » en concertàSaint-Jean SLYDE, 2 ans Câlin et indépendant, je suis un vrai pacha PRALINE, 4 ans. Un amour de toutou 44.," 41 ler\de la Shoah ». En effet, elle jouera sur un violon ayant appartenu à Eva Maria Levy. Cette jeune femme fut arrêtée et incarcérée en novembre 1943, avant d’être déportée àAuschwitz. Elle avait avec elle son violon et c’est sans doute grâce à son instrument qu’elle a eu la vie sauve. Elle fit partie du célèbre orchestre féminin créé dans le camp et dirigé par Alma Rosé, nièce du compositeur Gustav Malher. Eva Maria disparut en 1944 mais son frère, Enzo, lui aussi incarcéré àAuschwitz, réussit après la guerre à retrouver le fameux instrument et le fit restaurer. Depuis, l’instrument est passé dans les mains de nombreux solistes et perpétue ainsi le souvenir des musiciens disparus. Un souvenir qui résonnera samedi soir dans le patio Villa Éphrussi de Rothschild. Savoir + La Camerata di Cremona, samedi 5 décembre à 20h30, Villa Éphrussi de Rotschild.Renseignementsetréservationsà l’office de tourisme de Saint-Jean-Cap- Ferrat : 04.93.76.08.90.Tarifs : prestige 65 euros,standard : 45 euros. wwww.tondationassistanceauxanimaux.com aux I Z.I. - 1 ère Avenue - 1 3ème Rue - 06510 CARROS - Tél. 04 93 08 11 79
Côte d’Azur L’INCROYABLE Prix ge Soc 0244 JAMAISVU ! Lave-vaisselle blanc 499 dont 6 € dʼéco-participation Ils ont sauvé des vies durant les intempéries D eux mois après les intempéries qui ont frappé le département, la vie arepris son cours, laissant des centaines de sinistrés désemparés. Ici et là, des routes abîmées, des commerces fermés. Stigmates de ce samedi 3octobremeurtrier et des flots qui ont tout ravagé sur leur passage. Une nuit cauchemardesque pour des milliers d’azuréens. Inoubliable également pour les soldats du feu qui ont ce soir-là affronté le déluge. Comme Manu Dupont ou David Matteoli ‘‘ qui, à bordd’un hélicoptère dela Sécurité civile, ont hélitreuillé des dizaines de personnes en danger. Ou Brice Bedier et Jonathan Pons, en première ligne au sol. Quatre hommes parmi des centaines qui ont risqué leurs vies pour en sauver d’autres cette nuit-là. Ils racontent cette nuit sans précédent dans leur carrièrede pompier. « Ensortant de chez moi àLa Roquette-sur-Siagne, j’ai vite compris que ce ne serait pas comme d’habitude », se souvient Manu Dupont, sergentchef et plongeur de la caserne de Cannes. En début de soirée, l’homme a comme beaucoup de ses collègues pris l’initiative de se rendre àlacaserne pour prêter main-forte. Sur le chemin, le professionnel mesure rapidement l’ampleur du désastre. « Il y avait beaucoup de gens en difficulté. J’ai aidé une dame qui était sortie de son véhicule et tombée dans un fossé, une autre qui était montée sur le toit de sa voiture pour se mettre àl’abri… » Le pompier parvient finalement à rallier la base hélicoptère de Cannes Mandelieu où l’attend David Matteoli, sergent-chef à la caserne de Grasse et spécialiste des milieux périlleux. Ensemble, les pompiers volent littéralement à la rescousse des nombreuses victimes coincées dans des endroits inaccessibles par les routes. « Nous sommes allés aider des gens réfugiés sur le toit de leurs véhicules qui étaient complètement immergés sur l’autoroute, peu après le péage d’Antibes », raconte David Matteoli. « Nous les avons hélitreuillé jusqu’à un camion de pompiers un peu plus loin. » Une opération délicate menée de main de maîtrepar l’équipe. « Le pilote et le mécanicien ont réussi à nous emmener dans des endroits compliqués », souligne le sergent-chef. Comme au camping du Pylone ravagé par les flots. « Il y avait une famille prise au piège dans une maison. Quand les parents ont compris qu’on allait sortir leur bébé de six mois par les airs, ils ont paniqué. Je crois qu’au final, cet enfant ne s’est même pas réveillé durant l’intervention »,sourit Manu Dupont. Un peu partout, les gens en difficulté se signalent à l’aide de lampes ou de briquets, seul moyen de communication au cœur de la nuit noire. Autre souvenir marquant pour les professionnels, cette dame âgée, jambe cassée, qui apatiemment attendu les secours jusqu’à 5heures du matin, assise sur une chaise dans un décor apocalyptique au camping du Pylone. « Il y a eu de nombreux cas d’hypothermie. Mais durant nos interventions, nous n’avons eu à déplorer aucun décès ou blessé grave. Ça fait partie des satisfactions… » Au sol, la situation est tout aussi compliquée pour leurs collègues. Brice Bédier,sergent à la caserne de La Bocca, est envoyé àMandelieu, commune la plus durement touchée. « Lecamion avait de l’eau jusqu’aux essuie-glaces. Àpeine arrivés au camping de l’Argentière, nous avons été assaillis par une quinzaine de personnes. Il yavait des gens ‘‘ pris au piège + MDA RANTIE 3 ANS A+ dans leur mobile home. » Toute une famille, dont les parents âgés et leur fils handicapé. « Il était terrorisé et ne voulait pas aller dansl’eau. Dans ces moments-là, il faut rassurer les gens sans perdre trop de temps… » Au même moment à quelques kilomètres de là, Jonathan Pons, sergent-chef à La Bocca, se retrouve lui aussi en difficulté. « Jenesuis pas un grand nageur », confie le grand gaillard d’1,85 mètre, qui apourtant plongé dans l’eau muni d’une corde pour aller secourir un homme bloqué dans son camion, juste derrière lacaserne de La Bocca. « Seule sa tête dépassait de la vitre du véhicule. Il n’arrivait pas à sortir.Dans ce genre de situation, on marche à l’adrénaline… » confie le pompier qui aidera le lendemain matin à sortir les corps des, € 99 ELECTROMENAGER IMAGE CLIMATISATION NICE VILLENEUVE LOUBET GRASSE Au cœur du déluge meurtrier qui afrappé le département le 3octobre dernier, les pompiers ont réalisé de nombreux sauvetages périlleux cette nuit-là. Deux mois après, ils racontent En bref Des TGV omnibus entre Cannes et Nice ? « Il faut davantage de trains. Cette ligne devrait être le métrodelaCôted’Azur. Les fréquences actuelles ne sont qu’un simili cadencement. Il faudrait des trains tous les quarts d’heure toute la journée et qu’on puisse les Il était terrorisé et ne voulait pas aller dans l’eau. » Brice Bedier,sergent àLaBocca. prendresans avoir besoin de consulter les horaires », estime le sénateur-maire de Cagnes. Louis Nègre propose d’augmenter ce cadencement en mettant à contribution les TGV. « On pourrait imaginer qu’ils prennent des passagers en fin de parcours. » Est-ce que ça Manu Dupont, David Matteoli, Brice Bédier et Jonathan Pons, quatre des pompiers en première ligne durant la nuit du 3octobre. (Photo Patrice Lapoirie) ne risque pas de rendreles TGV moins rapides et donc moins attractifs ? « Ça rajouterait cinq minutes de plus »,assure Louis Nègre. Colloque sur les médecines non conventionnelles La Faculté de médecine de l’UniversitéNiceSophia Antipolis,sous l’égide du Doyen Patrick Baqué, organise demain, un colloque sur les médecines non conventionnelles.Il réunira les experts français et internationaux autour de la placedes thérapies complémentaires dans la Sans eux, il y aurait eu plus de morts… » Erick Calatayud, chef des pompiers prise en charge des maladies chroniques et du cancer. L’hypnose médicale,la sophrologie,laméditation, l’acupuncture, l’homéopathie,l’ostéopathie, l’aromathérapie,les médecines traditionnelles ou la placedusportdans les processus de guérison seront victimes noyées dans leurs garages àlarésidence Le Cap Vert à Mandelieu. « Sans eux, il yaurait eu plus de victimes. Les pompiers ont réalisé près de 500 sauvetages et mises en sécurité dans le bassin cannois », se félicite le lieutenant-colonel Erick Calatayud, chef des pompiers du groupement Ouest. « Ça fait partie des missions valorisantes et marquantes dans une carrière. On nous forme pour ces moments-là », s’accordent à dire ces héros du quotidien. Leur récompense ? « Unregard plein de gratitude, une caresse sur la main, une étreinte après un sauvetage difficile… Ça n’a pas de prix. » SANDIE NAVARRA autant de thèmes abordés durant cettejournée. Ouvert au public et aux professions médicales. Amphithéâtre principal de la Faculté de médecine de Nice. Inscription sur : http://omnc.unice.fr/Lesinformationssontégalementdisponibles sur le site web de la faculté de médecine et sur facebook UNS santé.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Monaco-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 1Monaco-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 2-3Monaco-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 4-5Monaco-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 6-7Monaco-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 8-9Monaco-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 10-11Monaco-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 12-13Monaco-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 14-15Monaco-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 16-17Monaco-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 18-19Monaco-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 20-21Monaco-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 22-23Monaco-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 24-25Monaco-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 26-27Monaco-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 28-29Monaco-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 30-31Monaco-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 32-33Monaco-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 34-35Monaco-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 36-37Monaco-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 38-39Monaco-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 40-41Monaco-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 42-43Monaco-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 44-45Monaco-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 46-47Monaco-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 48-49Monaco-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 50-51Monaco-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 52-53Monaco-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 54-55Monaco-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 56-57Monaco-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 58-59Monaco-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 60-61Monaco-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 62-63Monaco-Matin numéro 2015-12-04 vendredi Page 64