Monaco-Matin n°2015-12-01 mardi
Monaco-Matin n°2015-12-01 mardi
  • Prix facial : 1,20 €

  • Parution : n°2015-12-01 de mardi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : SCIC Nice-Matin

  • Format : (277 x 395) mm

  • Nombre de pages : 64

  • Taille du fichier PDF : 62,7 Mo

  • Dans ce numéro : COP départ.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 40 - 41  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
40 41
nice-matin Sports Mardi 1er décembre 2015 FOOTBALL Battu àtrois reprises àMarseille, Danijel Subasic est moins décisif ces derniers temps dans les buts. Le Croate est dans le dur... N echerchez pas le stress chez Subasic. A31ans ce sentiment glisse sur le Croate comme la goutte d’eau sur le K-way. Mais àl’image de Monaco, Suba connaît plus de difficultés cette saison. Les trois buts encaissés àl’OM sont là pour en témoigner. Rôle ingrat que celui du gardien de but, pointé du doigt dès que les mains flanchent... Précisons quand même que depuis le début de saison, défensivement, ça tangue dans tous les sens. Ceux qui ont la mémoire courte ont oublié àquel point le Croate, brillant l’an dernier, a maintenu le bateau àflot dans la tempête. Paradoxalement, aujourd’hui, c’est Subasic qui se trouve dans l’œil du cyclone en étant plus approximatif qu’à l’accoutumée dans àpeu près tout ce qu’il fait : ses sorties aériennes, ses relances au pied et ses prises de balle. « Ilaréalisé l’an dernier une très grosse saison. Cette année, c’est vrai qu’il peut faire mieux et je suis sûr qu’il va le faire car c’est un grand gardien », insistait hier Jardim en conférence de presse, plaidant la turbulence passagère. Oui, Subasic est moins performant. Disons, moins décisif. Mais il n’est « que » le dernier rempartd’une défense en chantier où il ne se dégage aucune sérénité. Zéro. Nada. Rien. Et on l’a encorevudimanche soir. « Encore une fois, tout le monde gagne ensemble et perd ensemble »,tempèreJardim qui se refusait àtrouver un coupable si ce n’est « l’accumulation d’erreurs individuelles et collectives ». On ne va donc pas commencer àcompter les bons et mauvais points, parce que sur le plan comptable, Suba asouvent évité les additions corsées. ABordeaux, il était une première fois LIGUE 1(15 e JOURNÉE)/MONACO-CAEN (DEMAIN 19H) Un genouàterre passé au travers, mais ne s’était absolument pas dérobé après le match pour assumer sa faute. Aussi impassible et décontracté en façade, Subasic semblerait en réalité avoir du mal à vivre ce début de saison manqué, n’hésitant pas àpointer du doigt « lemanque de cohésion » sur plusieurs matches. Les anciensauraient-ils du mal à se faire entendre au sein du groupe ? N’oublions pas que la saison dernière, il faisait partie des « lanceurs d’alerte » qui ont poussé Jardim, par effet ricochet, à revoir ses plans trop ambitieux dans le jeu. Un symbole fort du club Le Croate est un symbole. Il est même le joueur préféré de la jeune fille du vice-président Vadim Vasilyev. Normal, avec Nabil Dirar, Suba est le plus ancien de la maison ASM. Arrivé en janvier 2012 de Split, il a connu les deux saisons en Ligue 2, Radamel Falcao et James, la Ligue des champions et la Coupe du Monde au Brésil avec la Croatie. Pour faire simple, il a grandi aussi vite que le club. Timidement d’abord, avant d’exploser en multipliant les prestations solides et sobres. Il aurait même dû êtredésigné meilleur gardien de Ligue 1 lors des trophées UNFP l’an dernier.Malheureusement, il fait partie de ces portiers discrets qui n’attirent pas vraiment les regards. Et il le sait : « Jenesuis pas un gardien qui fait le « circus » dans un but. Je n’aime pas faire une parade et m’envoler au-dessus du but quand un ballon arrive sur moi et que je peuxleprendre àdeux mains ». Récompensé d’une prolongation de contrat jusqu’en 2019 cet été, il atouché du doigt la stabilité. La tranquillité ? Peut-être un peu aussi. Lui qui avait été soumis ces deux dernières saisons à une concurrence acharnée avec pour doublure les internationaux Romero et Stekelenburg a enfin sa place garantie à 100% dans la cage. Paul Nardi, 21 ans, étant là pour faire ses classes. D’après L’Equipe, « les décideurs monégasques réfléchissent à l’opportunité d’acheter un gardien cet hiver.L’objectif est simple : mettre sous pression Danijel Subasic qui, après un mois d’août insipide puis deux mois solides, avécu un match très pénible à Bordeaux (1-3). Une prestation ratée qui validerait l’impression mitigée laissée lors de récentes séances ». Mais à ce jour, d’autres postes préoccupent davantage la cellule de recrutement de l’ASM. L’attaque, évidemment ; ladéfense centrale plus particulièrement. Preuve s’il en faut que du côté de Monaco, on abien conscience que Subasic ne peut pas multiplier àfoison les sauvetages miraculeux. FABIEN PIGALLE (avec M.F) (PhotosC.Dodergny) La phrase « Jen’aijamais joué devant et je ne pense pas avoir les qualités pour.Jenesuis pas assezfort physiquement pour jouer dos au but et garder les ballons » Helder Costa, milieu offensif de l’ASM Infirmerie JérémyToulalan toujours pas remis Le milieu et capitaine de Monaco, JérémyToulalan, blessé, ne jouera pas contreCaen demain, mais devrait également manquer le déplacement àBastia samedi a expliqué hier Leonardo Jardim. Touché aux ischio-jambiers contre Anderlecht(0-2), Toulalan était déjà absent à Marseille (3-3). Le communiqué médical du club faisait état, d’une « minime lésion musculaire ». Les autres blessés forfaits : Adama Traoré, Thomas Lemar, Farès Bahlouli, Ivan Cavaleiro, Nabil Dirar. Les chiffres 21 Soit le nombre debuts encaissés en 15 journées de championnat. Trois de plus que la saison passée. 5 Cettesaison en L1, Monaco n’a pas encaissé le moindre but àcinq reprises. Un « clean-sheet » de mieux que l’an dernier àlamême époque.
nice-matin Sports Mardi 1er décembre 2015 LIGUE 1 Journée 16 Ce soir Lorient -Nice... 19h (beIN 2) Angers -Paris SG... 19h (beIN 1) Nantes -Lyon... 21h (Canal +) Demain Troyes -Toulouse. 19h (beIN max 4) Monaco -Caen... 20h (beIN max 5) Montpellier -GFC Ajaccio... 20h (beIN max 6) Guingamp -Reims 20h (beIN max 7) Bastia -Bordeaux... 20h (beIN max 8) Lille -Saint-Etienne. 21h (beIN 1) Jeudi 3décembre Rennes -Marseille. 21h (Canal + Sport) Classement Pts J G N P D 1Paris SG... 41 15 13 2 0 29 2Caen.. 28 15 9 1 5 3 3Angers 26 15 7 5 3 5 4Lyon.. 25 15 7 4 4 7 5Saint-Etienne... 25 15 8 1 6 1 6Nice.. 24 15 7 3 5 11 7Monaco... 24 15 6 6 3 0 8Rennes 22 15 5 7 3 3 9Lorient 21 15 5 6 4 3 10 Nantes 20 15 6 2 7 -3 11 Marseille.. 19 15 5 4 6 6 12 Guingamp. 19 15 5 4 6 -5 13 Montpellier. 18 15 5 3 7 -1 14 Bordeaux.. 18 15 4 6 5 -5 15 Reims. 16 15 4 4 7 -4 16 GFC Ajaccio 16 15 4 4 7 -5 17 Bastia. 15 15 4 3 8 -6 18 Lille.. 14 15 2 8 5 -3 19 Toulouse... 12 15 2 6 7 -14 20 Troyes. 515 0 5 10 -22 Journée suivante (J17).– Vendredi 4 décembre : Nice-Paris SG (20h30). Samedi 5 décembre : Lyon-Angers (17h), Caen-Lille, Bastia-Monaco,Toulouse-Lorient, Reims- Troyes,Ajaccio-Nantes (20h). Dimanche 6 décembre : Marseille-Montpellier (14h). Bordeaux-Guingamp (17h). Saint-Etienne-Rennes (21h) LIGUE 2 Journée 17 Hier Lens -Nimes. 1-0 Ce soir (21h) Red Star -Metz. (beIN 2) Laval -Brest. (beIN 2) Le Havre -Evian TG. (beIN 2) Valenciennes -ACAjaccio (beIN 2) Sochaux -Nancy. (beIN 2) Créteil -Paris FC. (beIN 2) Bourg-en-Bresse -Niort. (beIN 2) Tours -Clermont. (beIN 2) Dijon -Auxerre. (beIN 1) Classement Pts J G N P D 1Dijon.. 32 16 10 2 4 16 2Nancy. 32 16 9 5 2 16 3Metz.. 30 16 8 6 2 11 4Clermont Foot.. 24 16 6 6 4 1 5LeHavre... 24 16 7 3 6 1 6Red Star... 24 16 6 6 4 0 7Auxerre... 24 16 7 3 6 -1 8Brest.. 23 16 6 5 5 1 9Brg-en-Bresse... 23 16 7 2 7 -3 10 Lens.. 23 17 5 8 4 -3 11 Evian TG... 21 16 5 6 5 8 12 Tours. 19 16 4 7 5 -2 13 Laval.. 19 16 4 7 5 -3 14 Créteil. 19 16 6 1 9 -7 15 Valenciennes... 17 16 4 5 7 -6 16 Niort.. 16 16 2 10 4 -3 17 Sochaux... 15 16 3 6 7 -5 18 Paris FC... 13 16 1 10 5 -7 19 AC Ajaccio. 13 16 2 7 7 -7 20 Nîmes. 817 3 7 7 -7 *Nîmes a été sanctionné de 8 points. La phrase « Mon cœur peut accepter les critiques,mon esprit peut gérer les efforts,mais mon corps sait qu’il est temps de direaurevoir » du basketteur Kobe Bryant,la star des Los Angeles Lakers,qui, à37ans, mettraunterme àsacarrièreàl’issue de la saison 2015-16 de NBA (Photo Epa/Maxppp) FOOTBALL Neymar,le3 e homme Neymar (à dr.) s’est invité pour la première fois parmi les trois finalistes du Ballon d’Or aux côtés des deux incontournables,legrand favori Lionel Messi (à g.), et Cristiano Ronaldo,double tenant du titre. (Photos AFP) BALLON D’OR Un chant de deuil maori, des All Blacks qui exécutent un haka tout en puissance : dans l’Eden Park d’Auckland, la citadelle de l’équipe nationale, la Nouvelle-Zélande arendu hier un émouvant hommage àJonah Lomu, légende du rugby mondial, décédé subitement le 18 novembre à son domicile d’Auckland, à 40 ans. Le visage fermé, Buck Shelford et une vingtaine d’anciens internationaux ont livré la version « Ka mate » de cette A priori, Neymar, le prodige brésilien a peu de chances de repartir le 11 janvier de Zürich avec la plus prestigieuse des distinctions individuelles, qui semble promise àMessi, son coéquipier argentin du FC Barcelone. Mais l’ancienne perle de Santos apris date àseulement 23 ans àl’issue d’une année faste, assurément sa plus aboutie depuis son arrivée en Europe en 2013. Avec le Barça, Neymar a quasiment tout raflé (Ligue des champions, championnat, Coupe) et s’est surtout émancipé de la tutelle de Messi, terminant meilleur buteur de la C1 la saison dernière àégalité avec « La Pulga » (10 réalisations) et occupant actuellement la position de « pichichi » en Liga (14 buts). Sa prestation gigantesque lors du clasico contre leReal àSantiago Bernabeu (4-0), le 21 novembre, a montré qu’il avait désormais l’étoffe pour remplacer un jour le génial petit Argentin au sommet du football mondial. Neymar devrait pourtant patienter au moins un an danse rituelle, tandis que le cercueil drapé de noir renfermant la dépouille de Jonah Lomuétait placé sur un corbillard. D’anciens joueurs, comme Michael Jones et Frank Bunce, ont porté le cercueil jusque car on voit mal comment un 5 e Ballon d’Or pourrait échapper àMessi (28 ans). Le quadruple lauréat (2009, 2010, 2011, 2012) est revenu àson meilleur niveau en 2015 malgré une vilaine blessureàungenou de septembreànovembre. Outre le triplé avec le Barça, il a encore fait exploser quelques compteurs sur le plan individuel et a surtout été impliqué dans les trois buts de son équipe en finale de la Ligue des champions contre la Juventus Turin (3-1). De quoi forcément impressionner les votants (les capitaines et les sélectionneurs des équipes nationales ainsi qu’un collège de journalistes). Ronaldo (30 ans) devra vraisemblablement se faire une raison. CR7, triple vainqueur en 2008, 2013 et 2014, a connu une année blanche en terme de trophées collectifs et traverse aussi une période compliquée, à l’image du Real Madrid. Il reste une redoutable machine àbuts (48 en Liga la saison dernière, 7 en Ligue des champions en 2015-16) mais il aura du mal àvenir coiffer Messi sur le poteau. sur le terrain alors qu’un chant de deuil maori résonnait dans le stade emplidemilliers de fans. L’épouse du joueur, Nadene, et ses fils Brayley,six ans, et Dhyreille, cinq ans (ci-contre), vêtus Foot actu LIGUE 1 Rennes : Ntep absent plusieurs semaines L’attaquant rennais sera absent plusieurs semaines après une rechutedesafracturede fatigue au tibia gauche. Des examens médicaux passés hier matin ont révélé « undéfaut de consolidation de la fracturedefatigue soignée cetété »,a expliqué le club.Ntep n’a pu jouer que 6 matches cette saison. Le joueur de 23 ans manquera à son équipe vraisemblablement jusqu’à la trêve. LIGUE 2 Vasseur au ParisFC L’ancien entraîneur de Reims Jean-Luc Vasseur a été choisi pour entraîner le ParisFC, 18 e de Ligue 2, à la placedeDenis Renaud. ITALIE 14 e journée Hier soir Sassuolo -Fiorentina 1-1 Naples -Inter Milan 2-1 L’HOMMAGE ÀLOMU Dernier hakapour unelégende (Photos AFP) Basket PRO A 10 e journée Hier soir Dunkerque -Paris 71-59 de chemises noires floquées du numéro 11 de leur père, ont assisté à la cérémonie avec beaucoup d’émotion. Cet hommage national sera suivi aujourd’hui par des funérailles privées.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Monaco-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 1Monaco-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 2-3Monaco-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 4-5Monaco-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 6-7Monaco-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 8-9Monaco-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 10-11Monaco-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 12-13Monaco-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 14-15Monaco-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 16-17Monaco-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 18-19Monaco-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 20-21Monaco-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 22-23Monaco-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 24-25Monaco-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 26-27Monaco-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 28-29Monaco-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 30-31Monaco-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 32-33Monaco-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 34-35Monaco-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 36-37Monaco-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 38-39Monaco-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 40-41Monaco-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 42-43Monaco-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 44-45Monaco-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 46-47Monaco-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 48-49Monaco-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 50-51Monaco-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 52-53Monaco-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 54-55Monaco-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 56-57Monaco-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 58-59Monaco-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 60-61Monaco-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 62-63Monaco-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 64