Monaco-Matin n°2015-12-01 mardi
Monaco-Matin n°2015-12-01 mardi
  • Prix facial : 1,20 €

  • Parution : n°2015-12-01 de mardi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : SCIC Nice-Matin

  • Format : (277 x 395) mm

  • Nombre de pages : 64

  • Taille du fichier PDF : 62,7 Mo

  • Dans ce numéro : COP départ.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
Sports FOOTBALL C hez les Cardinale, l’accent est chantant. Au bout du fil, la maman, assistante maternelle, ne déroge pas à la règle. Une mère pas peu fière de son « petit » qui adumal àmasquer son émotion lorsqu’elle rembobine le film. « Yoan acommencé le foot àquatre ans et demi à Saint-Cyr/Mer. Il jouait attaquant, avant que son entraîneur de l’époque nous dise qu’il avait quelque chose comme gardien après un match. Il aensuite porté les couleurs de l’OM et d’Air Bel. Il aquitté la maison àquinze ans et quatre mois exactement pour rejoindre le centre de formation de l’OGC Nice, se souvient-elle. Ce n’était pas facile car nous sommes très famille.Mais on l’a toujours suivi. Pour preuve, son papa n’a pas hésité àfaire douze heures de route pour aller le voir àRennes pour sa première en Ligue 1. » Il n’a jamais eu àleregretter. Ce18octobre, en primetime sur Canal +,Cardinale réalise une prestation très solide, mélange d’assurance et d’insouciance. Quelques semaines plus LIGUE 1(16 e JOURNÉE)/LORIENT -NICE (19 HEURES) tard, il qualifie àlui seul le Gym en huitièmes de finale de la Coupe de la Ligue, face àCaen. Un match que sa maman n’oubliera pas de sitôt. « Onapleuré de joie ce soir-là. Cetterencontre, on l’a bien sûr enregistrée. » Jordan Amavi : « Quelqu’un sur qui tu peux compter » A21ans, Cardinale vit le rêve de sa vie. Celui d’être devenu footballeur professionnel à force de travail et d’abnégation. « Ses deux grands-pères auraient été tellement heureux de le voir à l’œuvre àceniveau », témoigne, émue, la maman. « C’est un incroyable bosseur, un garçon très respectueux des consignes, toujours àl’écoute, confie Jordan Amavi. Depuis l’épopée en Gambardella (en 2012),on a créé des liens forts. » Al’époque, « Cardi », blessé au doigt en début de saison lors d’un match contreMonaco, voit Mouez Hassen, d’un an son cadet, le doubler dans la hiérarchie des gardiens. « C’est vrai qu’il ne jouait pas toujours, mais dans le vestiaire, c’était un leader, capable de pousser des gueulantes mémorables », glisse le latéral d’Aston Villa, actuellement à Nice après son opération du genou. « Cardi, il suit les matchs, te donne toujours plein de conseils ». Il n’y aqu’à le voir se ruer vers Hassen après une victoire pour mesurer l’excellent état d’esprit qui l’anime et qui l’a toujours animé. « C’est tout simplement quelqu’un sur qui tu peux compter et qui répondra toujours présent lorsqu’on fait appel à lui, apprécie Amavi. Ce qui m’impressionne, c’est la sérénité qu’il dégage dans sa cage. Il ne montre aucune émotion. » Si ce n’est celle communicative d’être heureux d’être là, en Ligue 1, entouré de joueurs comme Hatem Ben Arfa ou encore Mathieu Bodmer, qui l’ont très vite adoubé. Car, s’il n’est « que » le troisième gardien de l’effectif rouge et noir dans les faits, Cardinale a une place de choix au sein du vestiaire, où il est respecté de tous. « C’est un combattant, décrit sa mère. Il n’a jamais eu peur des embûches. C’est sa grande force. Il aime le risque, atoujours bien géré le stress. » Samedi, à Toulouse, on l’a encore vu tout sourire au moment d’entrer sur la pelouse pour remplacer Hassen au pied levé en premièrepériode. Alacool. AlaCardi. Et ce ne sont pas les quelques piques lancées par le kop toulousain, visant son physique, qui auraient pu le perturber, nimême le fairesortir de son match. Une prolongation de contrat en vue « Franchement, ça ne le touche pas une seule seconde, affirme Amavi. Ce qui l’intéresse, c’est ce que lui disent ses entraîneurs etles conseils qu’ils peuvent lui donner àtous les niveaux. Son poids (84 kilos selon le site du club) n’a jamais été un problème pour lui. La preuve, il est performant. Avec quelques kilos en moins, il le serait peut-être encore plus (sourires). » Ce soir, àLorient, il aura une nouvelle opportunité FC LEM RI IVF christophe WI Em 7i JEUDI 21 JANVIER 2016 20H30i.5 711 LA PALESTRE/LE CANNET locations 04 93 45 98 00 7 lapalestre.corn f li venation.fr f ti eketmaster.fr et points de vente habituels christophewillem.compvEilcmofitcid @wi Llemofticiel Le sourire du Gym Entré en jeu àToulouse après l’expulsion de Mouez Hassen, Yoan Cardinale gardera la cage niçoise, ce soir àLorient. Portrait. A21ans,Yoan Cardinale adébuté enLigue 1cette saison àRennes au mois d’octobre. (Photo Jean-François Ottonello) 19h Stade Yves-Allainmat beIN 2 LORIENT NICE Le Goff de prouver qu’il abel et bien le niveau, ce qui ne surprendrait plus personne. A La Ciotat, la famille Cardinale retiendra son souffle, écharpes de l’OGC Nice autour du cou. « Onmange avant le match. On ne répond plus au téléphone. On est coupé du monde, glisse la maman. On est àfond derrière le Gym. Pour preuve, son petit frère (âgé de 17 ans, il joue gardien àAubagne,ndlr) voulait repeindre Arbitre : Mikaël Lesage Pied A. Mendy Genevois Z. Touré Moukandjo N. Mendy (c) Bellugou Cardinale Lecomte Wallyson BaysseL. Koné Ndong Germain Jeannot Dada Le Marchand Paye Guerreiro Jouffre (c) Ricardo Remplaçants Lorient : Lamonge (g.), Karamoko, Mulumba, Mesloub, Barthelmé, Philippoteaux, Lavigne. Entraîneur : Sylvain Ripoll. Absents : Lautoa (pubis), Abdullah (adducteur), Chaigneau (dos), Waris, Gassama (suspension), A. Traoré (choix). Remplaçants Nice (à choisir parmi) : Gambetta (g.), Bodmer, Boscagli, Albert, Hult, Seri, Koziello, Benrahma, P.Puel. Entraîneur : Claude Puel. Absents : Ben Arfa (grippe), Pouplin (genou), Plea (genou), Le Bihan (tibia), Hassen (suspension), K. Gomis (choix). sa chambre en rouge et noir il y a quelques années. » Sous contrat jusqu’en juin prochain, Cardinale pourrait rapidement se voir offrir une prolongation, avant éventuellement d’êtreprêté dans un club de Ligue 2en fin de saison. « Al’avenir,il lui faudra jouer davantage pour qu’il s’émancipe »,confiait récemment Jérôme Alonzo, tombé sous le charme du minot. VINCENT MENICHINI
nice-matin Sports Mardi 1er décembre 2015 Les échos du Gym INFIRMERIE La vie sans Ben Arfa Pour la première fois de la saison, le Gym vadevoir faire sans Hatem Ben Arfa, malade etresté à Nice. Claude Puel devrait, comme face àLyon et Toulouse, dessiner son équipe en 3-5-2. Wallyson, A. Mendy, Baysse et Dada postulent àune place dans le onze. PROGRAMME Du boulot avant la trêve Journée 16 Lorient -Nice (aujourd’hui à19h) Journée 17 Nice -Paris SG (vendredi 4/12 à20h30) Journée 18 Reims -Nice (samedi 12/12 à16h) Coupe de la Ligue (8 e) Guingamp -Nice (mardi 15/12 à20h) Journée 19 Nice -Montpellier (vendredi 18/12 à20h30) STATS Pied aime le centre On ne parle pas là de politique, mais bien de football. Les stats classent tout. Même les ‘’centreurs ». Jérémy Pied est en tête du classement avec 77 centres devant Benjamin Mendy (OM, 67 centres) etSébastien Corchia (Lille, 62 centres). Une nouvelle preuve desaparfaite adaptation au poste de latéral droit. On appelle ça reculer pour mieux centrer. LORIENT Le synthétique c’est pas fantastique « Notre pelouse n’est pas adéquate pour un club au plus haut niveau. Les discussions sont encours pour aboutir sur une pelouse hybride dès la saison prochaine. Le synthétique doit de toute façon être changé, donc pourquoi ne pas se servir de cette opportunité l’été prochain, avec l’Euro qui nous donne deux semaines de plus pour les travaux, pour basculer tout de suite sur de l’hybride ? » déclare lenouveau viceprésident exécutif du club lorientais, Alex Hayes. C’est Claude Puel qui va être content. Le coach niçois ne supporte pas le synthétique du Moustoir. VENDREDI 4 DÉCEMBRE 20:30 - Allianz Riviera PREMIUM : 65 € CATÉGORIE 1 : 65 € FOOTBALL I lyaévidemment le PSG et les autres. Déjà champion d’automne à quatre journées de la fin des matches allers, le PSG domine outrageusement aussi les autres clubs sur le plan économique depuis son rachat par le Qatar en 2011. Il dispose ainsi d’un budget 2,8 fois plus important que son dauphin financier, Lyon (480 Md’euros contre 170 Mpour Lyon). Economiquement, un gouffre Economiquement, l’écart est logiquement plus béant encore par rapport àAngers : son budget est de 23 millions d’euros, soit le 19 e de Ligue 1, àégalité avec Troyes. Bien loin des salaires parisiens d’Angel Di Maria, Zlatan Ibrahimovic ou même Benjamin Stambouli, aucun salaire de joueur angevin n’atteint le salaire moyen de la Ligue 1, qui est de 40.000 euros mensuels. CATÉGORIE 2 : 50 € CATÉGORIE 3 : 45 € CATÉGORIE 4 : 40 € LIGUE 1(16 e JOURNÉE)/ANGERS -PARIS (19 HEURES) Passur la même planète Cheikh N’Doye et les Angevins veulent créer l’exploit face au PSG d’Edinson Cavani. (Photos AFP et EPA/MAXPPP) Infrastructures de bon niveau Angers dispose depuis février 2014 d’un très beau centred’entraînement, qui areprésenté un investissement de 4 millions d’euros et qui offrequatreterrains, des salles de soin, de musculation... Des infrastructures de bon niveau. Le SCO s’appuie aussi sur une solide base d’abonnés (7.000 pour son stade de 15.000 places) et des revenus de sponsoring qui ont presque doublé par rapport à la saison précédente. Le club est géré au cordeau, avec des structures réduites àleur plus simple expressio : côté administratif on ne compte que 9 permanents, qui couvrent parfois deux domaines pas forcément rapprochés. Les « gros « patinent Il yaaussi des raisons conjoncturelles : Angers profite des mauvais ou très mauvais débuts de saison des habituels cadors de la Ligue 1 pour s’inviter sur le podium. Parmi les gros budgets de l’élite, Lyon (170 M d’euros), Monaco (130 M d’euros), Marseille (125 M d’euros), voire Bordeaux (73 Md’euros), seul l’OL parvient tant bien que mal àtenir son rang. Parti pour durer ? Le SCO peut-il tenir le rythme ? Savictoire ce week-end contre Lille a sauvé un mois de novembre qui arévélé ses limites, avec 4points pris en autant de matches. L’effectif angevin offrepeu de solutions de turnover (8 joueurs de l’effectif ont disputé au moins 14 matches de L1 sur les 15 déjà joués) et risque de coincer àun moment ou à un autre de la saison. « On est bien d’accord qu’on ne parle pas de Ligue des champions, on parle d’une équipe qui vient de Ligue 2 et qui se retrouve après 15 journées sur le podium », a d’ailleurs tempéré Stéphane Moulin, l’entraîneur. CATÉGORIE 5 : 35 € CATÉGORIE 8 : 20 € CATÉGORIE 6 : 30 € CATÉGORIE 9 : 18 € CATÉGORIE 7 25 € CATÉGORIE 10 : 15 € OGCNICE COM-



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Monaco-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 1Monaco-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 2-3Monaco-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 4-5Monaco-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 6-7Monaco-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 8-9Monaco-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 10-11Monaco-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 12-13Monaco-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 14-15Monaco-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 16-17Monaco-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 18-19Monaco-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 20-21Monaco-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 22-23Monaco-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 24-25Monaco-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 26-27Monaco-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 28-29Monaco-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 30-31Monaco-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 32-33Monaco-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 34-35Monaco-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 36-37Monaco-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 38-39Monaco-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 40-41Monaco-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 42-43Monaco-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 44-45Monaco-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 46-47Monaco-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 48-49Monaco-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 50-51Monaco-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 52-53Monaco-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 54-55Monaco-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 56-57Monaco-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 58-59Monaco-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 60-61Monaco-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 62-63Monaco-Matin numéro 2015-12-01 mardi Page 64