Monaco-Matin n°2015-11-29 dimanche
Monaco-Matin n°2015-11-29 dimanche
  • Prix facial : 1,50 €

  • Parution : n°2015-11-29 de dimanche

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : SCIC Nice-Matin

  • Format : (277 x 395) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 72,6 Mo

  • Dans ce numéro : le Monte-Carlo Gastronomie a investi le chapiteau de Fontvieille avec 150 exposants...

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
nice-matin les sports Dimanche 29novembre 2015 DIVISION 1(13 e JOURNÉE) Le super coup des Aigles HOCKEYSUR GLACE Anglet battu àNantes, Cholet dominé par Neuilly, Nice accentue son avance en tête NICE -DUNKERQUE : 3-2 AP ANice,patinoire Jean-Bouin, Nice bat Dunkerque 3à2ap (0-0, 1-2, 1-0, 1-0). Arbitres : M.Drif,assisté de MM. Fontaine et Barthe. Buts Nice : 33’29 Macon (ass.Slovak, Varga), 52’04 Kubus (ass. Varga),66’57 Vojsovic (ass.Brejka). Buts Dunkerque : 23’58 Dana (ass. Thomas, Destoop), 30’16 Mikusovic (ass.Budinsky, Lafrance). 1 LUTTE, Les Niçois d’Hamrak, ici devant Lionel Simon, ancien du NHCA, ont pris leur temps pour disposer des Corsaires de Dunkerque. (Photo Sébastien Botella) J ean-Bouin est passé par toutes les émotions hier soir.D’abordcelles d’une Marseillaise vibrante en hommage aux victimes des attentats de Paris. Puis celles du public, avec lesquelles le NHCA aclairement joué, poussant le vice au-delà des trois tiers-temps. Sorti la tête basse lors de chacune de ses venues sur la Côte depuis 2011, Dunkerque aété très loin de se présenter en victime expiatoire. Les Nordistes ont d’abord imposé leur physique face à des Niçois àlapeine. Les résidents de Jean-Bouin se reposaient en majeure partie sur un Sedlacek àl’affût. Le portier local enchaînait les parades (5 en première période) et avait la main ferme lorsque Budinsky se présentait seul face àlui, sur un tir de pénalité. Mais peu àpeu, les Aigles reprennaient du poil de la bête, sans pour autant faire rompre la robuste défense du HGD. Les largesses du début de rencontre s’évaporaient crescendo dans le second 41 e CHALLENGE DEGLANE C’est un pan de l’histoire de la lutte qui s’est invitée à la salle Leyrit ce week-end. Cuba, onze médailles olympiques glanées depuis Sydney 2000, yavait envoyé sept de ses lutteurs. Aneuf mois d’une Olympiade àRio, et après une dizaine d’années d’absence dans le tournoi azuréen, l’événement est historique pour le Deglane. Autant que la première participation du Mexique, très discret en France. De quoi susciter l’admiration du président de la Fédération, Alain Bertholom, envers l’organisation niçoise. Ce retour n’aurait pas été renié par le fondateur de la compétition, le regretté Sébastien Giaume, toujours au four et au moulin pour appâter les plus belles nations de son sport. Amitié franco-cubaine Et si le pays d’Amérique centrale a effectué le déplacement cette année, après avoir longtemps dû acte, même si les pénalités se succèdaient côté Niçois. Supériorité numérique oblige, la troupe àSutor payait cash ses passages en prison. Alan Dana, ancien Niçois (2012-2013), en profitait en deux temps pour ouvrir la renoncer faute de finances suffisantes, c’est parce que ses relations avec l’Hexagone sont fortes. Les stages communs entre les deux patries ne cessent de se multiplier.Et Daniel Gonzalez, actuel entraîneur de l’équipe de France à l’Insep, Cubain, permet aux échanges de s’intensifier. L’un des coaches du Niçois Zélim Khadjiev àParis, est l’un des instigateurs des voyages de son poulain aux confins de l’Atlantique. « J’ai grandi dans la même ville qu’Elio Garraway, àHolguin (à 680 km de La Havane,ndlr). J’étais juniors en équipe nationale et lui capitaine de l’équipe seniors. Aujourd’hui, c’est l’entraîneur national de l’équipe féminine de Cuba. Nos relations sont fortes. » Ainsi, pour se rendre à Leyrit, c’est le Lutte Club de Nice qui apris en charge le déplacement cubain. Al’inverse, l’état insulairesoutient financièrement la Fédération française lorsque celle-ci décide d’envoyer ses athlètes dans le fief des frères Castro. Un échange gagnant-gagnant. « En compétition, il peut arriver qu’on donne un coup de main aux athlètes français, souligne Elio Garraway. Si Zélim a besoin d’aide techniquement ou mentalement, on est là. » Cuba au bon souvenirdeLeyrit Après une dizaine d’années d’absence, la délégation caribéenne aretrouvé leChallenge Deglane ce week-end. Dans les Caraïbes, les Tricolores se confrontent à une lutte plus agressive. De quoi se roder hors des standards européens pour Daniel Gonzalez. « Ilyaplus de rythme là-bas. Techniquement, c’est meilleur.EnFrance, la lutte libre est de plus en plus forte. marque. Depuis la ligne bleue, le Corsaire trouvait une premièrefois le filet (0- 1, 24’), avant de voir son lancer dévié par Mikusovic (0-2, 30’). S’en suivait une véritable phase d’attaque-défense où Nice posait un siège devant la cage de Martel. Varga servait sur un caviar Macon (1-2, 34’). Dunkerque galérait àsuivrelerythme. Et même si la construction azuréenne était parfois capricieuse, la force de caractère a fait la différence hier soir.Lancé sur le flanc droit, Kubus remettait les compteurs àzéro(2-2, 53’), poussant les Nordistes dans la prolongation. « Même à0-2 je pensais qu’on pouvait gagner ce match, estimait coach Sutor. Leurs buts sont arrivés contre le cours du jeu. Je ne pense pas qu’ils ont tant d’occasions que ça mais nous savions qu’ils n’allaient rien lâcher. » Le corsaire dunkerquois est courageux, sa persévérance àtenir sa cage un peu moins. Au terme d’un une-deux millimétré, Brejka retrouvait Vojsovic. Le Slovaque n’avait pas besoin de s’y reprendre àdeux fois pour faireexploser Jean-Bouin et sonner le glas des espoirs visiteurs (3- 2, 67’). « J’espère simplement que certains n’auront pas laissé tropd’énergie avant la réception d’Anglet (mercredindlr) »,achevait le tacticien niçois. S’ils continuent sur leur lancée, ses ouailles sont certaines d’avoir du carburant àrevendre. FLORENT CAFFERY Le chiffre 9 Avant d’inscrirele but de la victoire hier soir,Martin Vojsovic n’avait plus scoré depuis neuf rencontres (Coupe de France+Division 1). Sa dernièreréalisation remontait au 26 septembredernier lors de la 6 e journée. Le NHCA avait écrasé Toulouse/Blagnac (10-1). DIVISION 1 Journée 13 Elle rattrape son retard sur Cuba. » De quoi amener Elio Garraway a imaginé Zélim Khadjiev décrocher l’or au Brésil ? « Oui, depuis deux ans il a progressé. Avant ça, l’Américain Jordan Burroughs (triple champion du monde et champion olympique) était intouchable. » L’entente cubano-française ressemble à une affaire en or. CHRISTOPHER ROUX Résultats : Hier : Lutte libre : 57 kg : 1.Levan Metrevelli (ESP). 65 kg : 1.Nazar Kulchytskyy (USA). 97 kg : 1.Vlad Caras (ROU). Lutte féminine : 48 kg : 1.AlinaVuc(ROU). 58 kg : 1.Yakelin Estonell Elastique (CUB). 69 kg : 1.Yudaris Sanchez Rodriguez (CUB). Compétition par équipes : 1.France. XIV Nice -Dunkerque..3 -2(a.p.) Nantes -Anglet. 5-3 Mulhouse -Mont-Blanc. 10 -2 Caen -LaRoche/Yon. 3-2 Courbevoie -Val Vanoise... 5-3 Cholet -Neuilly/Marne..4 -5(a.p.) Toulouse -Tours. 3-5 Classement Pts J G P D 1Nice.. 30 12 10 2 30 2Cholet 28 13 10 3 11 3Anglet 27 12 9 3 43 4Neuilly/Marne.. 27 13 10 3 20 5Mulhouse. 24 12 8 4 21 6Dunkerque. 23 13 6 7 3 7Nantes 19 12 7 5 -1 8Caen. 16 12 5 7 -8 9Tours. 15 13 5 8 -12 10 Mont-Blanc 14 12 4 8 -15 11 Courbevoie 13 12 4 8 -9 12 ValVanoise 11 12 4 8 -23 13 La Roche/Yon... 8 12 3 9 -5 14 Toulouse.. 3 12 1 11 -55 _
nice-matin les sports Dimanche 29novembre 2015 VTT EN 2016 Le 1001 EnduroTour fête ses dix ans L ecalendrier 2016 du championnat enduro de la Côte d’Azur vient de sortir. La dixième édition de l’Urge 1001 Enduro Tour comptera 6 épreuves, avec une ouverturehistorique en Italie. C’est la saison des bougies chez 1001sentiers. Après avoir soufflé ses dix printemps en 2015, le site du VTT azuréen s’apprête à célébrer, en 2016, les dix ans de son championnat enduro:le 1001 EnduroTour. Une aventure qui avait débuté en 2007 avec sept épreuves au programme et le sacrefinal d’Olivier Giordanengo. Neuf ans plus tard, le vainqueur originel a remis cela en 2015, après que la série a permis à toute une nouvelle génération de pilotes de faireleurs armes et d’exploser au grand jour, à l’instar de Florian Nicolaï (trois victoires de 2012 à 2014) et Alexandre Cure (2011), qui incarnent désormais la relève de l’enduro français sur la coupe du monde de la discipline. Mais au-delà des lignes de palmarès, elle aura surtout permis àdes milliers de pilotes, désormais dès sept ans, de se nourrir des plus belles spéciales enduro des Alpes- Maritimes, et bientôt d’Italie, puisque la dixième campagne du championnat 1001sentiers s’ouvrira le 6mars prochain sur les hauteurs de Vintimille, à Dolceacqua. S’ensuivront sept week-ends dans les montagnes du 06, en avril à Sospel et l’Escarène, en mai àlaMoulièreetValberg, en juin à Roubion, en septembre à Gourdon et en octobre àTende. Soit un total de six enduros pour les grands (à partir de 15 ans) et six enduros kid (de 7 à 14 ans), organisés par les associations et organisateurs de la Côte d’Azur,investis de longue date aux côtés de 1001sentiers pour partager leur amour du VTT,fairedécouvrir l’extraordinairepatrimoine enduristique maralpin, et continuer de régaler toute une population de pratiquants passionnés. GREG GERMAIN Renseignements : www.1001sentiers.fr 2007 –2015 : neuf ans séparent ces deux photos prises sur des épreuves du 1001 Enduro Tour, qui aura accueilli un total de 83 épreuves sur 16 spots différents depuis sa création. (Photos Greg Germain) 2016 : le programme Urge 1001 Enduro Tour 2016 6mars : Dolcenduro(Dolceacqua, Italie) 16-17 avril:Beverally(Sospel) 1er mai : EnduroMondraker de l’Escarène 12 juin : EnduroMondraker de Roubion 25 septembre:EnduroMondraker de Gourdon 23 octobre:Endurodes Merveilles (Tende) 1001 Enduro Kid Tour 2016 17 avril : EnduroKid Bévérally 30 avril:EnduroKid de l’Escarène 7mai : EnduroKid de la Moulière 29 mai : EnduroKid de Valberg 11 juin : EnduroKid de Roubion 24 septembre:EnduroKid de Gourdon BASKET Une trêve internationale, deux week-ends sans match et des semaines d’entraînements allégés. Les Niss’Angels ont fait une pause dans leur championnat, avant d’affronter Charleville- Mézières cette après-midi. Les Niçoises n’ont plus joué de match officiel depuis le 7 novembre. Pour cause de deuil national, leur dernière rencontre face àCalais qui devait se tenir à domicile (14 novembre) aété reportée (10 février). Concernant la trêve internationale, Ben Abdelkader, Bar et le coach Méziane avaient respectivement rejoint les rangs de la Belgique, de l’Allemagne et de la France pour des stages de préparation. La totalité du collectif niçois ne s’est retrouvé qu’en milieu de semaine. « Les filles qui n’étaient pas en équipe nationale ont eu des périodes de récupération mais elles ne se sont pas arrêtées. Depuis lundi, avec Greg (Grégory Muntzer, entraîneur assistant,ndlr), elles ont repris sur notre rythme d’entraînement habituel », précise Rachid Méziane. « Retrouver du rythme » La période creuse aquelque peu coupé la dynamique du Cavigal. « Lematch annulé contre Calais nous a déstabilisé mais au vu des événements, c’était la meilleure chose à faire. Deux week-ends sans jouer ça fait long mais toutes les équipes sont concernées. On a essayé de retrouver du rythme au travers des entraînements cette semaine, avec intensité et dureté pour ne pas être surpris dimanche (lire aujourd’hui,ndlr) ». Pour ce match contre le Flamme Carolo Basket Ardennes, Nice se déplacera à dix. La jeune Maïmouna Ba est toujours à l’infirmerie pour cause d’entorse à la cheville. Premières du championnat et invaincues LIGUE FÉMININE XV Nice:retour au championnat cette saison, les conquérantes niçoises seront opposées àune équipe de Charleville bien construite et à l’affût, classée milieu de tableau. « C’est vrai qu’elles sont très complètes à tous les postes de jeu. A ce jour, elles ne se sont inclinées que face àBasket Landes, Villeneuve d’Ascq et à Mondeville que nous avons battu difficilement, détaille l’entraîneur niçois. C’est une équipe dans de bonnes dispositions qui veut jouer le haut du tableau. N’oublions pas que nous portons la casquette de leader et qu’elles vont vouloir être les premières ànous enlever ça. » Un retour au championnat dans le vif du sujet pour Nice. SOPHIE JEANROY Aujourd’hui à15h30 Charleville-Mézières (7 e, 9pts)-Cavigal Nice (1 er, 12pts) Les autres matchs du jour : Mondeville -Nantes Rezé Toulouse -Lattes Montpellier Hainaut -Bourges Angers -Lyon Calais -Arras Basket Landes -Villeneuve d’Ascq Djéné Diawara et les Niçoises vont tenter de rester en altitude... (Photo Sebastien Botella)



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :