Monaco-Matin n°2015-11-27 vendredi
Monaco-Matin n°2015-11-27 vendredi
  • Prix facial : 1,20 €

  • Parution : n°2015-11-27 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : SCIC Nice-Matin

  • Format : (277 x 395) mm

  • Nombre de pages : 72

  • Taille du fichier PDF : 72,7 Mo

  • Dans ce numéro : battus par les Belges d’Anderlecht au Louis-II (0-2), les Monégasques s’éloignent de la qualification en Ligue Europa.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
LES ENJEUX DE LA COP21 CALENDRIER 23 ans d’accords internationaux 1992 adoption de la CCNUCC (Convention-Cadredes Nations Unies sur les Changements Climatiques) au Sommet de la TerreàRio. 1994 Entrée en vigueur de la CCNUCC. 1997 Signatureduprotocole de Kyoto,premier accordclimatique mondial juridiquement contraignant. 2005 Entrée en vigueur du protocoledeKyoto. 2009 Validation d’un objectif commun visant àcontenir le réchauffement climatique à2°Centre l’ère préindustrielleet2100. 2010 Création d’institutions dédiées comme le Fonds vert pour le climat au profit des pays lespluspauvres. 2014 Premièrecapitalisationdu Fonds vert:10,2milliards de dollars (9 milliards d’euros). 2015 COP21 àParis:les signataires de la CCNUCC doivent arriver àunaccord international sur le climat applicableàtous àpartir de 2020. 2016 COP22 au Maroc. Les principaux enjeux de la conférence COP21 qui se tient sur le site de Paris-Le Bourget du 30 novembre au11décembre sont clairs. Avant tout, il s’agit d’obliger chacune des 196 « parties » (195 pays plus l’Union européenne) àéviter une catastrophe planétaire. Acet effet, il faudra s’accorder pour que, chacune de leur côté, elles réduisent leurs émissions de gaz àeffet de serre et, dans le même temps, impulsent ou accélèrent la transition vers des sociétés et des économies sobres en carbone. Le challenge n’est pas encore gagné. aboutir à un accord universel et contraignant pour lutter efficacement contre le dérèglement climatique : l’enjeu de la COP21 est de taille. Cet accord, qui devra être appliqué àpartir de 2020, contiendradeux typesd’engagement : d’une part, faire baisser lesémissions Les pays les plus pauvres bénéficieront d’une aide substantielle de la part des plus riches. de gaz àeffet de serre (GES) de manière à contenir, d’ici à 2100, l’accroissement de la température du globe à2°C ; d’autre part, prendre toutes les mesures nécessaires pour s’adapter aux dérèglements climatiques déjà constatés. Et ce, en tenant compte des besoins comme des capacités, techniques et financières, de chaque pays. C’est pourquoi les plus pauvres bénéficieront d’une aide substantielle delapart des plus riches. Une hausse limitée à 2°C L’objectif de limiter à 2°C la hausse moyenne des températures du globe entre la fin du 19ème siècle et 2100 aété proposé par le Giec (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution duclimat). Après avoir étudié différents scénarios, les scientifiques composant cet organisme ont en effet conclu qu’avec une augmentation de2°C, l’humanité serait capable de s’adapter à temps aux phénomènes météorologiques qui en découleraient (fonte des glaces, montée des eaux, sécheresse, etc.). A 4°C, en revanche, les dégâts seraient colossaux et irréversibles. La nécessité d’un accord signé à l’issue de la COP21 est d’autant plus impérative que, déjà, en 1997, à l’occasion de la COP3 qui se tenait à Kyoto, les participants s’étaient engagés àréduire leurs émissions de GES. Mais sans lamoindre contrainte. Conséquence : de nombreux pays s’en étaient affranchis, à commencer par les deux plus grands pollueurs de la planète, les Etats- Unis et la Chine, dont les émissions de GES ont représenté, en 2010, 40% dutotal. Néanmoins, les Etats-Unis ont déjà annoncé vouloir les réduire de 80% d’ici à2050. Un enjeu spécifique pour la France Pour la France, laCOP21 implique un autre enjeu : accueillir près de 40 000 personnes (17 000 délégués dont denombreux chefs d’Etat, 3000 journalistes et 20 000 observateurs parmi lesquels des représentants des associations et Avec une augmentation de 2°C, l’humanité serait capable des’adapter. des syndicats) en respectant l’environnement. A cet effet, 18 hectares ont été spécialement aménagés au parc des expositions du Bourget, au nord de Paris, avec bureau de poste, banque etrestaurants. Ces derniers privilégieront, dans les 450 000 repas qu’ils serviront, les produits locaux et de saison. Au total, une cinquantaine de prestataires spécialistes del’aménagement, des transports, du gardiennage, de la restauration, des télécommunications et de l’énergie sont mobilisés. En outre, une carte Navigo, le badge électronique utilisable dans les transports franciliens, sera distribuée àl’ensemble des délégués afin de ne pas bloquer le trafic automobile aunord dela capitale. Enfin, globalement, avec les hôtels, les restaurants et les circuits touristiques que fréquenteront les participants àlaCOP21, des retombées économiques de près de 100 millions d’euros sont attendues. iCOP pour, en anglais, « Conference of the Parties », « Parties » étant les 195 pays plus l’Union européenne ayant signé la Convention- Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques et 21 pour indiquer qu’il s’agit de la 21ème conférence de ce type.
ATTéNUER ET S’ADAPTER Face àl’inexorable accroissement de la température, il existe deux grands moyens d’action : d’une part, atténuer ses effets ; del’autre, s’y adapter. En d’autres termes, il s’agit de limiter le réchauffement et, parallèlement, de s’en protéger.Quelques exemples démontrent quel’un n’exclutpas l’autre. Pour limiter la hausse des températures, il est indispensable d’intervenir sur ses principales causes. Autrement dit, de réduire lesémissions de gazàeffet deserre (GES) produites par les différentes activités humaines dans le monde. C’est en particulier le cas du secteur de l’énergie qui en représente 35%. D’où l’intérêt, ici, de réduire les consommations d’énergies fossiles (charbon, pétrole, gaz), maîtriser la consommation (efficacité énergétique des produits etsobriété) et développer le recours aux énergies renouvelables. De même, en matière de transports (14% des émissions de GES), il convient d’encourager l’utilisation de véhicules sobres ou de mutualiser les moyens dedéplacement, par exemplepar le biais du covoiturage. Ou encore, en agriculture (10% des émissions de GES), il apparaîttout àfait possibled’agir BATTERIE GARANTIE 8ÂNS (4) en limitant l’usage des engrais azotés etenvalorisant laméthanisation. Simultanément, il s’avère nécessaire de se protéger des risques que fait courir le réchauffement. D’où, en France, la mise en place en 2011 d’un plan national d’adaptation au changement climatique. Il concerne en particulier les infrastructures de transport (routes et voies ferrées). Acet égard, on peut noter la première gare ferroviaire bioclimatique aménagée àBellegarde-sur-Valserine, dans l’Ain. Eté comme hiver, elle est naturellement ventilée grâce à une double coupole. MOTION & EMOTION PEUGEOT\peugeot.fr PEUGEOT ELECTRIC BOX LA 1 ERE BOXDEMOBILITÉ100%ÉLECTRIQUE ASSISTANCE OFFERTE JUSQU’AUX 8ANS DU VÉHICULE (5) Soutien financier aux pays en développement L’un des objectifs de la COP21 est d’aider au maximum les pays en développement à lutter contre ledérèglement climatique sans, pour autant, brimer la progression de leur économie. Acet effet, ilsera demandé de confirmer l’engagement pris par les pays industrialisés en 2009 àla conférence sur le climat de Copenhague : mobiliser chaque année, àpartir de 2020,100 milliards de dollars, soit environ 78 milliardsd’euros, à leur profit. Une mobilisation aussi bien assurée par les Etats que par les organisations internationales et le secteur privé. Parailleurs, àlasuitedecette COP deCopenhague, un Fonds vert a été créé pour aller dans ce sens. Se fixant l’objectif d’allouer ses ressources à égalité entre mesures d’atténuation et d’adaptation, il avait déjà recueilli en 2014 lespromessesde32 pays pour un montant de 10,2 milliards de dollars dont 1 milliard enprovenance de France. iOn àpartir de 99 € TC/MOIS (1) aprèsunpremier loyerde2800 € TC Superbonus écologique déduit sous condition de reprise (2) 1VÉLOÉLECTRIQUE PEUGEOT OFFERT (3) (1)Exemple pour la location longue durée d’unePeugeot iOn Activeneuve,option peinture métallisée,pourune duréede48moisetpour40000 km.Montantsexpriméshorsprestations facultatives. (2)Sousréserved’éligibilité au bonus écologique de 6300 € etausuperbonus gouvernemental de 3700 €, sous condition dereprise d’un véhicule diesel immatriculé avant le 01/01/2001. (3) Vélo àassistance électrique HYbrid-bike Peugeot eC03.200 offert àparticuliers, pour l’achat ou lalocation d’une Peugeot iOn neuve entre le01/09/2015 et le 31/12/2015 dans le réseau Peugeot. Offre non cumulable, réservée aux particuliers, valable du 01/09/2015 au 31/12/2015 pour toute location longue durée d’une Peugeot iOn neuve dans le réseau Peugeot participant et sous réserve d’acceptation du dossier par Peugeot Finance – Loueur : CRÉDIPAR, SA au capital de 138 517008 €, RCS Nanterre n°317 425 981, 12, avenue André-Malraux, 92300Levallois-Perret. (4)Batteriedetraction, propriété du clientgarantie 8ans ou 100000 km,aupremier des deuxtermes atteints.(5) Voir conditionssur apv.peugeot.fr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Monaco-Matin numéro 2015-11-27 vendredi Page 1Monaco-Matin numéro 2015-11-27 vendredi Page 2-3Monaco-Matin numéro 2015-11-27 vendredi Page 4-5Monaco-Matin numéro 2015-11-27 vendredi Page 6-7Monaco-Matin numéro 2015-11-27 vendredi Page 8-9Monaco-Matin numéro 2015-11-27 vendredi Page 10-11Monaco-Matin numéro 2015-11-27 vendredi Page 12-13Monaco-Matin numéro 2015-11-27 vendredi Page 14-15Monaco-Matin numéro 2015-11-27 vendredi Page 16-17Monaco-Matin numéro 2015-11-27 vendredi Page 18-19Monaco-Matin numéro 2015-11-27 vendredi Page 20-21Monaco-Matin numéro 2015-11-27 vendredi Page 22-23Monaco-Matin numéro 2015-11-27 vendredi Page 24-25Monaco-Matin numéro 2015-11-27 vendredi Page 26-27Monaco-Matin numéro 2015-11-27 vendredi Page 28-29Monaco-Matin numéro 2015-11-27 vendredi Page 30-31Monaco-Matin numéro 2015-11-27 vendredi Page 32-33Monaco-Matin numéro 2015-11-27 vendredi Page 34-35Monaco-Matin numéro 2015-11-27 vendredi Page 36-37Monaco-Matin numéro 2015-11-27 vendredi Page 38-39Monaco-Matin numéro 2015-11-27 vendredi Page 40-41Monaco-Matin numéro 2015-11-27 vendredi Page 42-43Monaco-Matin numéro 2015-11-27 vendredi Page 44-45Monaco-Matin numéro 2015-11-27 vendredi Page 46-47Monaco-Matin numéro 2015-11-27 vendredi Page 48-49Monaco-Matin numéro 2015-11-27 vendredi Page 50-51Monaco-Matin numéro 2015-11-27 vendredi Page 52-53Monaco-Matin numéro 2015-11-27 vendredi Page 54-55Monaco-Matin numéro 2015-11-27 vendredi Page 56-57Monaco-Matin numéro 2015-11-27 vendredi Page 58-59Monaco-Matin numéro 2015-11-27 vendredi Page 60-61Monaco-Matin numéro 2015-11-27 vendredi Page 62-63Monaco-Matin numéro 2015-11-27 vendredi Page 64-65Monaco-Matin numéro 2015-11-27 vendredi Page 66-67Monaco-Matin numéro 2015-11-27 vendredi Page 68-69Monaco-Matin numéro 2015-11-27 vendredi Page 70-71Monaco-Matin numéro 2015-11-27 vendredi Page 72