Monaco-Matin n°2015-11-27 vendredi
Monaco-Matin n°2015-11-27 vendredi
  • Prix facial : 1,20 €

  • Parution : n°2015-11-27 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : SCIC Nice-Matin

  • Format : (277 x 395) mm

  • Nombre de pages : 72

  • Taille du fichier PDF : 72,7 Mo

  • Dans ce numéro : battus par les Belges d’Anderlecht au Louis-II (0-2), les Monégasques s’éloignent de la qualification en Ligue Europa.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
nice-matin Sports Vendredi 27 novembre 2015 ATHLÉTISME CONSEIL DE L’IAAF AMONACO Chargé d’affaires... La Fédération Internationale s’est penchée sur la lutte contre ledopage en Russie (qui aaccepté sa suspension). L’affaire Sebastian Coe attendra... L alutte contreledopage en Russie, les liens d’affaires entreSebastian Coe, président de la Fédération internationale d’athlétisme et Nike : leconseil de l’IAAF s’est réuni àMonaco, alors que l’instance est secouée par différents scandales. Alors que la réunion adébuté hier matin, la Russie ad’ores et déjà fait savoir qu’elle renonçait àfaire appel de sa suspension, ouvrant la voie àlaremise à plat de son système antidopage. L’IAAF doit désormais se pencher sur le sort qui sera réservé àlaRussie, dont le dopage organisé a été révélé le 9novembrepar le rapport d’une commission d’enquête indépendante de l’Agence mondiale antidopage (AMA). Quatre jours plus tard, l’IAAF afrappé fort ensus- pendant la Russie de toute compétition, ouvrant ainsi la porte àune possible absence des athlètes russes lors des prochains JO, àRio dans neuf mois. La discussion sur une éventuelle levée de la suspension n’est évidemment pas d’actualité. Et interviendra plus probablement lors d’une autre réunion du conseil, en mars àCardiff. Sebastian Coe dans la tourmente. (Photo EPA/maxppp) La Fédération internationale devrait discuter des critères qui permettront de juger dans les prochains mois les efforts effectués -ou non - par la Russie. Les grandes lignes sont connues : briser l’omerta, prendredes mesures disciplinaires, lutter contre le trafic de produits, repenser le programme de lutte antidopage et structurer les instances de contrôles (agence nationale antidopage, laboratoire d’analyses), elles aussi mises au ban après la suspension de leurs accréditations par l’AMA. En attendant, la Fédération russe (ARAF), en renonçant àfaire appel, accepte de facto que son éventuelle réintroduction dans le giron athlétique dépende de l’avis de la commission d’inspection mandatée par l’IAAF et qui se mettra au travail dans les prochaines semaines. « Corriger la situation » « Nous n’avions pas l’intention de faire appel. Nous avons estimé qu’il était préférable de corriger la situation TENNIS FINALE DE LA COUPE DAVIS Belgique -Grande-Bretagne : Murray ales clés La Grande-Bretagne d’Andy Murray, absente du palmarès de la Coupe Davis depuis 1936, tentera de remporter son dixième Saladier d’Argent face à des Belges conscients qu’ils ont une occasion en or d’écrireleur histoire, dès aujourd’hui à Gand, où les mesures de sécurité ont été renforcées compte tenu du niveau d’alerte terroriste. Jamais la Belgique n’a remporté la compétition et le plat pays n’avait plus atteint la finale depuis 111 ans et une défaite face aux Iles britanniques. Peu habitués àpareil honneur, les hommes du capitaine Johan Van Herck ne veulent donc pas laisser passer leur chance.Une chance qui ne les apas boudés cette saison. Au premier tour, les Belges avaient écarté à domicile une équipe de Suisse privée de ses leaders, Roger Federer et Stan Wawrinka. Ensuite, toujours chez eux, ils avaient dominé le Canada, également affaibli par l’absence de ses meilleurs joueurs, avant d’écarter l’Argentine en demi-finale à Bruxelles. Les Belges ont à nouveau l’avantage de recevoir leurs adversaires. Et pour gêner au maximum les excellents serveurs Britanniques, c’est la terre battue qui aété choisie. De quoi perturber Andy Murray ? « Cela doit faire dix ans que je n’ai plus joué sur terre battue en salle »,concède le numéro 2mondial qui détient sans doute les clés de cette finale atypique. « Si je remporte mes trois matches (deux simples et le double,ndlr), nous remporterons la Coupe Davis », explique-t-il. Murray est confiant. Il y a deux semaines Paris-Bercy, il n’a abandonné qu’un seul jeu au numéro un belge, David Goffin (16e à l’ATP). Ce dernier promet pourtant qu’il sera capable de battre le Britannique ce week-end. « A Paris, c’était sur surface dure et j’ai vraiment connu un jours sans. Andy était très agressif, il a joué un match incroyable alors que moi, je n’ai vraiment pas bien joué. Mais ce sera très différent cette fois »,note Goffin, principal atout d’une équipe de Belgique qui aligne également SteveDarcis (84 e mondial), Ruben Bemelmans (108 e) etKimmer Coppejans (128 e). « Cette finale est un événement énorme, pour le tennis belge mais aussi pour tout le sport belge. Nous sommes plus que prêts à écrire l’histoire », assure le capitaine Johan Van Herck qui voudra de déjouer les pronostics. depuis la base aussi rapidement que possible »,aexpliqué Vadim Zelichenok, président par intérim de l’ARAF. « Nous avons accepté la décision et commencé à corriger les manquements (...) plutôt que prolonger l’agonie et attendre jusqu’à être giflé encore plus sérieusement », a-t-il ajouté. Le gouvernement de l’instance devrait aussi discuter de la création d’une structure interne à l’IAAF assurant les contrôles antidopage et les éventuelles sanctions des meilleurs athlètes Le programme au monde. Cela figurait dans le programme de Sebastian Coe, et au vu de l’actualité, cela ne peut être remis à plus tard. Sebastian Coe, lui aussi, sera au centredes discussions. Le président de l’IAAF,enposte depuis août dernier, s’était présenté comme le chevalier blanc de l’athlétisme, mais il se trouve pris dans une autre tourmente, accusé de conflit d’intérêts. C’est la presse britannique, et notamment la BBC, qui amené la charge ces derniers jours, dévoilant un mail compromettant qui laisse supposer que Coe, ambassadeur rémunéré par l’équipementier Nike, aurait fait du lobbying pour que la ville d’Eugene (Etats-Unis) obtienne l’organisation des Mondiaux- 2021. Or, Eugene, c’est le berceau de l’équipementier Nike qui, selon diverses sources, verse à Coe 100.000 livres sterling par an (142.000 euros). Dans le contexte, cela tombe mal. Il se pourrait donc que Coe annonce par la même occasion la fin de sa collaboration avec Nike, tuant dans l’œuf cette autrepolémique. L’IAAF, ilest vrai, adéjà suffisamment de problèmes à gérer. Goffin-Murray. (Photo AFP) Aujourd’hui : DavidGoffin (BEL/ATP 16) -Kyle Edmund (GBR/ATP 100) Ruben Bemelmans (BEL/108) -Andy Murray (GBR/2) Demain : SteveDarcis/Ruben Bemelmans (BEL) - Andy Murray/Jamie Murray (GBR) Dimanche : Ruben Bemelmans (BEL/108) -Kyle Edmund (GBR/100) DavidGoffin (BEL/16) -Andy Murray (GBR/2) En bref RUGBY François Trinh-Duc signe àToulon François Trinh-Duc rejoindral’effectif toulonnais la saison prochaine. L’ouvreur de Montpellier s’est engagé au RCTpour les trois prochaines saisons. Mourad Boudjellal a officialisé l’info sur Canal+Sportaprès l’avoir démentie hier... CaminatiàCastres L’ailier international de Castres,RémyGrosso, opéré d’une pubalgie Julien Caminati(qui a débutéàNice) arrive comme joker médical pour le remplacer. Julien Caminati(30 ans), qui peut jouer ailier ou arrière, avait étérecruté par Toulon en tant que joker Coupe du Monde après avoir joué à Grenoble et à Brive. Top14:9 e journée Ce soir (20h45) Montpellier-LaRochelle Demain Racing-Toulouse (14h45) Oyonnax-Brive(18h30) Agen-Castres (18h30) Bordeaux/Bègles-Pau(18h30) Clermont-Toulon (20h45) Dimanche Grenoble Stade Français BASKET ProA : 10 e journée Le programme : Ce soir (20h30) Antibes -Nancy Demain Monaco-Chalons-Reims Dijon -Cholet Le Havre-Le Mans Rouen -Strasbourg Nanterre-Pau-Orthez Orléans -Chalon/Saône Limoges -Villeurbanne Lundi Dunkerque -Paris/Levallois Deux Piétrus àNancy Mickaël Piétrus,ancien joueur de NBA(33 ans et 44 sélections en équipe de France)vafaireson retour en France à Nancy aux côtésdeson frèreaîné Florent. Mickaël Piétrus. HANDBALL Victoire des Bleues Adix jours du Mondial, l’équipe de Franceabattu la Roumanie (29-27), hier soir en match amical.
nice-matin Sports Vendredi 27 novembre 2015 PRO A(10 e JOURNÉE)/ANTIBES -NANCY CE SOIR À20H30 Pasdupes,les Sharks... BASKET-BALL De retour àl’AzurArena, les hommes de Julien Espinosa s’attendent àaffronter une formation lorraine bien plus dangereuse que ne le laisse penser son entame d’exercice catastrophique L epiège est tellement évident que, pour tomber dedans, il faudrait presque le faire exprès… Deux semaines après yavoir concédé un premier revers cette saison, face au Mans (76-80), Antibes (8 e, 5-4) retrouve l’AzurArena pour l’épisode dix en ProAetlaréception de Nancy (17 e, 1-7). Des Lorrains scotchés dans la zone rouge depuis l’entame. Une hérésie tant le SLUC, demi-finaliste du championnat lors des deux derniers exercices, n’affiche pas la tête de l’emploi. Et ça, les Sharks le savent bien… « C’est trop gros pour êtrevrai, abonde ainsi Julien Espinosa. Nancy fait partie de ces équipes qui se sont réajustées après un mauvais départ. » Conscient du danger, Antibes devra, en plus, se passer de Bernard King (3,8 pts, 2,9 ds). Victime d’une déchiruremuscu- laire àlacuisse, l’ancien Nancéen (15 matchs en 2011-2012)est sur la touche jusqu’à la trêve de Noël. Une absence qui devrait offrir davantage de responsabilités àFré- déric Bourdillon sur les postes arrières alors que, dans la raquette, Baba Soma Samake, touché au dos ces dernières semaines, s’entraîne de nouveau et pourrait réintégrer la rotation dès ce soir. Des Sharks, battus àNanterre (71-74) samedi, qui vont donc tenter de retrouver le chemin de la victoire après trois semaines de disette. HOCKEYSUR GLACE Le bruit du palet au fond des filets lui manquait. Muet depuis le début de saison, Kenny Martin amis fin au silence, samedi àMegève face au Mont-Blanc (1-5). Auteur du quatrième but des siens, l’attaquant azuréen, premièrerecrue du NHCA àl’intersaison, transfuge de Magnus et de Morzine, espère avoir enfin lancé sa saison. « Je ne suis pas satisfait de mes débuts (1 but, 1 assistance en 11 sorties).Je peux faire beaucoup mieux. Pour l’instant, mes performances sont en dents de scie. Ce but est une libération. Même si le coach m’a dit de ne pas trop me prendre la tête avec les points, j’espère que c’est le début d’une longue série. » Après deux revers de rang -une première cette saison -les partenaires de Boris Dallo ne visent rien d’autre qu’un succès cesoir. Mais gare auréveil du SLUC Nancy... (Photo Sébastien Botella) « J’ai galéré à m’adapter » Pour expliquer ses difficultés, le centre de 24 ans émet une hypothèse. « A Morzine, je n’avais que le hockey. ANice, je suis aussi des cours pour une licence professionnelle de comptabilité. Pendant le premier mois, j’ai galéré à m’adapter.J’étais très fatigué. » Des soucis d’adaptation qui sont compréhensibles pour son ancien coach àMorzine, Tom Hartogs. « Ilfaut savoir que si la Magnus progresse chaque année, la D1 aussi. Ce n’est pas parceque tu as joué en Magnus que tu mettras 15 buts en D1. Et puis je ne suis pas vraiment surpris par le faible nombre de points de Kenny. C’est un super patineur,avec de l’endurance. Je l’ai toujours respecté. Maintenant, ce n’est pas un marqueur naturel. Il doit progresser dans l’agressivité, sur le plan mental et dans le jeu autour de la cage. » Des manques dont le natif de Saint- Martin d’Hères (Isère) a conscience. Même s’il n’est pas totalement utilisé dans son rôle de prédilection. « L’année dernière, j’étais le joueur qu’on envoyait au fond, pour faire le pressing et peser sur les lignes adverses. J’ai toujours ce rôle àNice, sur la ligne qui alemoins de talent et d’expérience. Même si on peut aussi jouer et créer du jeu, ce qui me convient le « Ils [Nanterre] ont été adroits à 3pts [11/24], sur des shoots difficiles. Quand ce n’est plus rentré, on est revenu, on aletir de la victoire mais on n’apas eu la réussite pour que ça tombe du bon côté. Après le contenu est intéressant. Pour ce retour à l’AAA, à nous d’être moins dans la réaction [que face au Mans],plus actifs d’entrée et ne pas attendre une mi-temps pour commencer àjouer. C’est l’objectif fixé. » Espinosa-Weisz, les retrouvailles S’ils présentent, ProAet Eurocoupe confondues, un bilan cataclysmique (2 victoires pour 13 défaites), plus. On a d’ailleurs les occasions pour marquer. » « Touché dans mon orgueil » Dès lors, faut-il réduire le poids des les Nancéens n’ont, donc, rien d’une victime expiatoire. Après avoir fait le ménage dans ses rangs (exit Tucker et McRea), le SLUC a, surtout, enregistré depuis deux journées le retour de Randal Falker. Et ça, ça change tout… « Avec lui, ce n’est plus du tout la même équipe. Ils ont battu Limoges DIVISION 1/AVANT NICE -DUNKERQUE DEMAIN À 19H15 KennyMartin enfin lancé ? L’Isérois, auteur de son premier but en D1 avec Nice samedi, espère enchaîner contre Dunkerque à Jean-Bouin. (Ph. J. Roux) tâches défensives attribuées à Martin ? Tom Hartogs apporte un élément de réponse. « Sionnel’a pas gardé en Magnus, c’est parce que notre petite patinoire (source de nombreuses mises en échec) ne lui permettait pas de montrer son meilleur visage. Ce n’est pas un joueur physique. » Une affirmation confirmée par sa prestation à Courbevoie, sur une petite glace, où le 10 octobre Martin était coupé par Sutor àlafin du T2, alors que les Aigles perdaient (4-0). « J’ai été touché dans mon orgueil, avance celui qui adébuté à5ans à Grenoble, sous les ordres de son père. Ça m’a fait chier.J’ai été énervé tout le week-end parce que je suis un compétiteur.Jen’étais pas dans mon match, mais je n’étais pas le seul. J’en ai discuté avec Stan, et je ne lui en veux pas. Je m’en suis surtout voulu à moi. Je me suis remis en question. » Le point de départ pour exprimer la plénitude de son talent. CHRISTOPHER ROUX (58-54), perdu d’un souffle contre Monaco (80-81). C’est un adversaire de ce calibre-là que l’on s’attend à retrouver. » De retour au jeu, le MVP 2014 forme avec Flo Pietrus (8,5 pts, 8,4 rbs) une raquette terrifiante dans l’intensité et la dissuasion défensive -complétée par Andy Panko (12,6 pts, 5,9 rbs). Du coup, finies les journées portes ouvertes au SLUC (18 e défense avec 84,8 pts encaissés). Mauvais timing pour les Sharks, surtout que, en attendant l’arrivée imminente de Mike Pietrus, Nancy (2 e attaque avec 80 pts) sait comment trouver le chemin des filets. Et le dernier arrivant, Derwin Kitchen, excellent pour sa première contre l’ASM (18 pts, 5 pds), ne dépareille pas. Un groupe qui porte la griffe d’Alain Weisz, entraîneur des Sharks de juin 2012 à mars 2013. Ce passage, Julien Espinosa, assistant àl’époque, n’a pas oublié… « C’est quelqu’un qui m’a beaucoup appris. Un homme entier, dynamique, positif dans son approche du métier.Il a laissé une belle trace à Antibes et contribué à mener le club là où il en est. » On excusera volontiers les Sharks de faire preuve, le temps d’un match, d’une pointe d’ingratitude… PASCAL FIANDINO Le groupe antibois : 0. Dallo,4.Blue,5.Solomon, 6. Samake, 8. Bourdillon, 10. Fall, 11. Blagojevic, 12. Diarra, 15. Carter, 25. Mitchell. Entraîneur : Julien Espinosa. En bref FOOTBALL Les anciens du Cavigal ont rendez-vous Le repas des anciens du Cavigal football se déroulera le samedi 28 novembreau restaurant Lou Castelet àCarros. Lesinscriptions se font auprès d’Alain Terenziani au 06.76.49.00.55. Pour les participants, le rendez-vous sur place est fixé à 11 heures. CYCLISME Les champions maralpins récompensés Le Comité départemental de cyclisme récompense ses champions,ce soir àlasalle Saint-Roch de Blausasc à19heures. Loïc Bruni, Fabien Barel, Margot Moschetti et Nico Vouillozseront présents.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Monaco-Matin numéro 2015-11-27 vendredi Page 1Monaco-Matin numéro 2015-11-27 vendredi Page 2-3Monaco-Matin numéro 2015-11-27 vendredi Page 4-5Monaco-Matin numéro 2015-11-27 vendredi Page 6-7Monaco-Matin numéro 2015-11-27 vendredi Page 8-9Monaco-Matin numéro 2015-11-27 vendredi Page 10-11Monaco-Matin numéro 2015-11-27 vendredi Page 12-13Monaco-Matin numéro 2015-11-27 vendredi Page 14-15Monaco-Matin numéro 2015-11-27 vendredi Page 16-17Monaco-Matin numéro 2015-11-27 vendredi Page 18-19Monaco-Matin numéro 2015-11-27 vendredi Page 20-21Monaco-Matin numéro 2015-11-27 vendredi Page 22-23Monaco-Matin numéro 2015-11-27 vendredi Page 24-25Monaco-Matin numéro 2015-11-27 vendredi Page 26-27Monaco-Matin numéro 2015-11-27 vendredi Page 28-29Monaco-Matin numéro 2015-11-27 vendredi Page 30-31Monaco-Matin numéro 2015-11-27 vendredi Page 32-33Monaco-Matin numéro 2015-11-27 vendredi Page 34-35Monaco-Matin numéro 2015-11-27 vendredi Page 36-37Monaco-Matin numéro 2015-11-27 vendredi Page 38-39Monaco-Matin numéro 2015-11-27 vendredi Page 40-41Monaco-Matin numéro 2015-11-27 vendredi Page 42-43Monaco-Matin numéro 2015-11-27 vendredi Page 44-45Monaco-Matin numéro 2015-11-27 vendredi Page 46-47Monaco-Matin numéro 2015-11-27 vendredi Page 48-49Monaco-Matin numéro 2015-11-27 vendredi Page 50-51Monaco-Matin numéro 2015-11-27 vendredi Page 52-53Monaco-Matin numéro 2015-11-27 vendredi Page 54-55Monaco-Matin numéro 2015-11-27 vendredi Page 56-57Monaco-Matin numéro 2015-11-27 vendredi Page 58-59Monaco-Matin numéro 2015-11-27 vendredi Page 60-61Monaco-Matin numéro 2015-11-27 vendredi Page 62-63Monaco-Matin numéro 2015-11-27 vendredi Page 64-65Monaco-Matin numéro 2015-11-27 vendredi Page 66-67Monaco-Matin numéro 2015-11-27 vendredi Page 68-69Monaco-Matin numéro 2015-11-27 vendredi Page 70-71Monaco-Matin numéro 2015-11-27 vendredi Page 72