Monaco-Matin n°2015-11-26 jeudi
Monaco-Matin n°2015-11-26 jeudi
  • Prix facial : 1,20 €

  • Parution : n°2015-11-26 de jeudi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : SCIC Nice-Matin

  • Format : (277 x 395) mm

  • Nombre de pages : 64

  • Taille du fichier PDF : 60,4 Mo

  • Dans ce numéro : mille personnes, le prince Albert II en tête, ont participé à une marche pour la paix, hier à Monaco.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
nice-matin France Jeudi 26 novembre 2015 Valls n’accorde « aucune excuse sociale ou culturelle » aux terroristes Aucune excuse sociale, sociologique et culturelle » ne doit être cherchée au terrorisme après les attentats de Paris, a affirmé Manuel Valls hier. « Rien ne justifie » en France de s’attaquer àses compatriotes. « Aucune excuse ne doit être cherchée, aucune excuse. Aucune excuse sociale, sociologique et culturelle car,dans notre pays, rien ne justifie qu’on prenne des armes et qu’on s’en prenne àses propres compatriotes », a déclaré le Premier ministre lors de la séance des questions au gouvernement, sous les applaudissements venus des bancs de droite comme de gauche. « Des assassins » Il répondait au député Les Républicains Jérôme Chartier (Val d’Oise), qui avait exprimé sa « rage » contre En bref Attentats de Paris : qui est MohamedAbrini ? MohamedAbrini, un Belgo-Marocain de 30 ans est le compliceprésumé de Salah Abdeslam. La police belge a lancéunmandat d’arrêt international àson encontre (Photo AFP) Lors de la séance des questions au gouvernement, Manuel Valls aété très applaudi. (Photo AFP) mardi. Deux jours avant les attentats du 13 novembre, il a convoyé Abdeslam àParis. Selon le quotidien belge Le Soir,MohamedAbrini est originaire de Molenbeek,comme les frères Abdeslam et Abdelhamid Abaaoud. Un « féru d’explosifs » : voilà les termes employés par I-Télé pour le présenter.Il pourrait être l’artificier qui apréparé les ceintures d’explosifs pour les commandos terroristes. Ci-dessous la définition d’un bon rapport qualité-prix. Volkswagen recommande Castre EDGE Professional Location Longue Durée sur 36 mois. Sans apport, sans condition de reprise, 36 loyers de 260 €. Offre valable du2au30novembre 2015. « celles et ceux que j’entends qui cherchent des excuses aux terroristes »,qui ne représentent « aucune idéologie » et ne sont « que des assassins ». Manuel Valls ajugé ces propos « très justes »,alors que le gouvernement a insisté sur la réponse sécuritaire depuis les attentats du 13 novembre et se tient à l’écart de justifications sociales ou économiques. Seul le ministredel’Économie Emmanuel Macron avait affirmé samedi que la société française devait assumer une « part de responsabilité » dans le « terreau » sur lequel le djihadisme a pu prospérer en France. Après les attentats de janvier,l’exécutif avait en revanche déclenché une réponse également sociétale, M. Valls dénonçant personnellement un « apartheid social, territorial et ethnique » en France et dans ses banlieues. « L’émir blanc » condamné à six mois de prison avec sursis Olivier Corel, dit « l’émir blanc », aété condamné à six mois de prison avec sursis pour détention d’arme –un fusil de chasse –, hier, en comparution immédiate par le tribunal correctionnel de Foix. Olivier Corel, imam salafiste âgé de 69 ans était le mentor présumé de plusieurs djihadistes toulousains, de MohamedMerah à Fabien Clain. Volkswagen Group France-s.a. -R.C.S. Soissons B602 025 538 *Série limitée Golf‘Edition’1.2 TSI 110 BVM6 5 portes en Location Longue Durée sur 36 mois et pour 30000km maximum, hors assurances facultatives. Remise de 2700 € déduite du prix catalogue au 23/04/2015 mis à jour au 02/11/2015. Offre réservée aux particuliers en France métropolitaine, non cumulable avec toute autre offre en cours,valable pourtoute commande entre le 02/11/15 et le 30/11/15 chez les distributeurs présentant ce financement, dans la limite des stocks disponibles et sous réserve d’acceptation du dossier par Volkswagen Bank GmbH – SARL de droit allemand – Capital 318279200 € – Succursale France : Bâtiment Ellipse - 15, av. de la Demi-Lune - 95700 Roissy-en-France– RCS Pontoise 451 618 904 – ORIAS 08 040 267 (www.orias.fr). Détail de l’offre sur volkswagen.fr – Modèle présenté : série limitée Golf ‘Edition’1.2 TSI 110 BVM6 5portes. Cycle mixte (l/100km) : 4,9. Rejets de CO2 (g/km) : 114. Dordogne : un foyer de grippe aviaire H5N1 détecté Elle est de retour en France. Un foyerdegrippe aviaire H5N1 a été détectée dans une basse-cour en Dordogne. marquant la réapparition de ce virus potentiellement mortel pour l’homme,plus de huit ans après les derniers cas avérés. La grippe aviaire a été découverte chez un particulier élevant des poules pour sa consommation personnelle à Biras,a précisé, hier,le préfet de Dordogne, Christophe Bay, lors d’une conférencedepresse. Lesservices vétérinaires du département ont étéalertés vendredi dernier après la mort de 22 des 30 animaux. Des analyses ont révélé la présence du virus,probablement transmis par des canards sauvages,selon la préfecture. Les volatiles rescapés ont été euthanasiés et la basse-cour désinfectée. Lesprélèvements ont ététransférés àl’Agencenationale de sécuritésanitaire(Anses), qui a confirmé mardi les premiers résultats. « Il s’agit d’une souche H5N1 hautement pathogène pour les volailles », semblant correspondreà « une souche déjà détectée en Europe qui présentait jusqu’alors un profil faiblement pathogène »,a indiqué le ministère de l’Agriculture dans un communiqué. volkswagen.fr Golf série limitée Edition. Motorisation 1.2 TSI 110ch Aide au stationnement AV/ARRadio Bluetooth avec écran tactile couleur Jantes alliage 15 » Climatisation Régulateur de vitesse Projecteurs antibrouillardavant 260 € /mois. * Sans apport, sans condition.
Monde LuttecontreDaesh:Hollande sollicitel’aidedeMerkel Le Président français apoursuivi, hier, son marathon diplomatique en recevant la chancelière allemande Angela Merkel avant de rencontrer demain son homologue russe Vladimir Poutine Est-il possible de faire une grande coalition entre les États-Unis et la Russie contre Daesh ? Rien de plus difficile que le marathon diplomatique engagé par le chef de l’État français depuis le début de la semaine. La solidaritéaffichée par l’ensemble du monde,après les attentats du 13 novembre, ne semble décidément pas suffisante pour enclencher le mécanisme d’une riposte commune et coordonnée à l’État islamique. Ce n’est pas faute pourtant d’y travailler : après Barack Obama, François Hollandeareçu hier la chancelièreallemande pour s’envoler,cematin, vers Moscou. Mais ses chances d’unir dans une même contre-offensivedes pays poursuivant des objectifs différents restent faibles. Premier obstacle sur sa route : Barack Obama a certes promis à François Hollande d’intensifier les frappes américaines sur la Syrie, il s’est engagé àdes échanges de renseignements avec la France. Mais il arefusé de Par MICHELE COTTA François Hollande et Angela Merkel ont déposé une rose au pied de la statue au centre de la place de la République hier. (Photo AFP) B âtir une coalition anti-État islamique (EI) demeureune tâche délicate. Même si, hier, François Hollande a obtenu de Berlin la promesse de s’engager « vite » et « aucôté de la France » dans la lutte contre le groupe djihadiste, avant de rencontrer aujourd’hui Vladimir Poutine àMoscou. La coordination de la lutte contre l’organisation djihadiste, déjà au centre d’une visite la veille du président français à son homologue américain Barack Obama, est ardue, surtout après la destruction mardi d’un chasseur russe par la Turquie, pays de l’Otan et membre de la coalition anti-EI, au motif que l’avion aurait violé son espace aérien. Avant d’entamer des discussions sur la lutte contre le terrorisme et la question des réfugiés en Europe, le président français et la chancelièreallemande Angela Merkel se sont rendus place de la République à Paris, lieu emblématique des hommages rendus par les Parisiens aux 130 victimes des attentats du 13 novembre, revendiqués par l’EI. La France encore bien seule coopérer avec les Russes sur la Syrie, tant que Vladimir Poutine soutiendra Bachar el- Assad. Sur ce point-clef des divergences entre la Russie et les États-Unis,Obama n’a pas fait le moindrepas,tandis que son interlocuteur français « Rien de plus difficile que le marathon diplomatique engagé par le chef de l’État français depuis le début de la semaine. » en afait un, depuis le 13 novembre, mais en direction inverse,considérant désormais au contraire, que, dans la hiérarchie des urgences,Daesh est son ennemi prioritairepar rapportauPrésident syrien. Deuxième obstacle,les relations entre la Turquie et la Russie sont fortement dégradées par un grave incident : l’aviation turque aabattu mardi un avion militaire russe,accusé d’avoir violé son espaceaérien. Un pilotetué, un autrerécupéré de justesse par l’armée syrienne : le Président russe arugi contrece « coup de poignard dans le dos »,aumoment où il se dit Les deux dirigeants ont déposé une rose au pied de la statue au centredelaplace, débordant d’inscriptions, de fleurs et de bougies. prêt, lui, à la constitution d’un « état major commun » contre l’État islamique.Les chancelleries du monde entier ont frémi pendant quelques heures mardi, dans un grand moment de tension diplomatique,jusqu’à ce que Vladimir Poutine et son homologue turc fassent judicieusement baisser la tension. De là àles unir dans la même coalition, il y a loin. Troisième obstacle enfin, la faiblesse de l’Europe dans cetterecherche d’une action commune : le Premier ministreanglais DavidCameron abien assuré qu’il était prêt àparticiper aux combats, mais il n’est pas certain d’obtenir la majoritéàlaChambre des communes. Quant àAngela Merkel, déstabilisée par l’afflux non maîtrisé des migrants en Allemagne,elle enverra bien quelques soldats allemands au Mali, pour soulager l’armée française,mais pour le moment, elle n’apas appuyé la démarche diplomatique de François Hollande. Pour le reste, la commission européenne ne se mobilise pas. La Franceest encore bien seule,même si le Président russe,dès le lendemain des attentats parisiens,a donné l’ordre à ses militaires de « travailler comme avec des alliés » avec les forces françaises. Valls : plus de 300 frappes françaises en Irak et en Syrie Le nombre de frappes françaises menées depuis le début de l’engagement des avions de combat français contre l’organisation État islamique (EI) en Irak puis en Syrieadépassé les 300 avec les raids menés cesderniers jours. « Iln’y a pas d’alternative:nous devons anéantir Daesh (acronyme de l’EI en arabe) », a déclaré le chef du gouvernement dans son discours défendant la prolongation des frappes en Syrie La Russie a accusé, hier, la Turquie de « provocation planifiée » au lendemain du crash d’un avion de guerrerusse,abattu près de la frontière syrienne par l’armée turque, tout en écartant, comme Ankara, une escalade militairedans la région. « Nous avons de sérieux doutes sur le fait qu’il s’agisse d’un actespontané, cela ressemble beaucoup à une provocation planifiée »,a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov,lors d’une conférence de presse. L’armée turque assure qu’elle ne savait pas que l’avion était russe Pour autant, la Russie « ne fera pas la guerre à la Turquie, (ses) relations avec le peuple turc n’ont pas changé »,a affirmé M. Lavrov.À Ankara,le président turc Recep Tayyip Erdogan s’est aussi efforcé d’apaiser les tensions,assurant n’avoir « absolument aucune intention de devant l’Assemblée nationale. « Depuis dix jours,nos forces aériennes ontintensifié leurs frappes, elles ont élargi leurs cibles,elles ont étendu leurs périmètres et la fréquencedeleurs missions. (...) Ceci porte àplus de 300, le nombre de frappes menées depuis que nos forces sont engagées au Levant.Et notreaction va prendre encore plus d’ampleur », a développé Manuel Valls devant les députés. Avion russe abattu : Moscou dénonce une « provocation planifiée » En bref Berlin veut envoyer 650 soldats au Mali pour aider la France Le gouvernement allemand veut envoyer jusqu’à 650 soldats au Mali. L’annonce a été formulée,hier,par le ministre de la Défense Ursulavon der Leyen. Le but : soulager la France engagée en Syrie contre le groupe djihadisteÉtatislamique. « Nous voulons et devons être aux côtés de la France et tout faire pour aider dans cette situation difficile », adéclaré M me vonder Leyen. L’Allemagne va soumettre « sous peu » un nouveau mandat au Bundestag portant sur « une forcede650 soldats » pour appuyer la mission de l’ONU au Mali, destinée à favoriser la mise en œuvre d’un accord de paix entre le gouvernement malien et les rebelles du nord du pays. nice-matin Jeudi 26 novembre 2015 Le feu vert de l’Assemblée nationale Les députés ont adopté, hier, laprolongation des frappes aériennes françaises en Syrie,décidées début septembre par François Hollande et intensifiées depuis les attentats de Paris.Les députés ont voté par 515 voix, contre quatre et dix abstentions, « la prolongation de l’engagement des forces aériennes au-dessus du territoire syrien ». provoquer une escalade après cette affaire ». Sur la même ligne,le Premier ministre Ahmet Davutoglu a souligné devant les députés de son Partidelajustice et du développement (AKP) qu’Ankara était « ami et voisin » de la Russie. Mardi, un chasseur-bombardier Su-24 russe a été abattu par deux chasseurs turcs F-16. Ankara affirme qu’il se trouvait dans l’espace aérien turc, tandis que Moscou assure à l’inverse qu’il a été abattu dans le ciel syrien. Hier soir,L’armée turque a assuré qu’elle ne savait pas que l’avion qu’elle a abattu à la frontière syrienne était russe,et précisé qu’elle était prêteà « toute forme de coopération » avec l’armée russe. « La nationalité de l’avion n’était pas connue (...) et les règles d’engagement ont été appliquées de manière automatique »,a déclaré l’armée dans un communiqué. Au Kenya, le pape combat la « pauvreté » et le « désespoir » Le pape François,arrivé, hier,au Kenya,un pays miné par la corruption, amis en garde contrele « désespoir »,la « frustration » et la « pauvreté » qui nourrissent le terrorisme et la violence. Il a appelé les dirigeants kényans à travailler avec « intégrité » au « bien commun ».Dans un discours prononcéà l’issue d’une rencontreaveclePrésident Uhuru Kenyatta, il a exhorté les dirigeants africains à promouvoir des « modèles responsables de développement économique » pour faire face à la « grave crise environnementale qui menace le monde »,établissant « un lien entre la protection de la nature et la construction d’un ordre social juste ».



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Monaco-Matin numéro 2015-11-26 jeudi Page 1Monaco-Matin numéro 2015-11-26 jeudi Page 2-3Monaco-Matin numéro 2015-11-26 jeudi Page 4-5Monaco-Matin numéro 2015-11-26 jeudi Page 6-7Monaco-Matin numéro 2015-11-26 jeudi Page 8-9Monaco-Matin numéro 2015-11-26 jeudi Page 10-11Monaco-Matin numéro 2015-11-26 jeudi Page 12-13Monaco-Matin numéro 2015-11-26 jeudi Page 14-15Monaco-Matin numéro 2015-11-26 jeudi Page 16-17Monaco-Matin numéro 2015-11-26 jeudi Page 18-19Monaco-Matin numéro 2015-11-26 jeudi Page 20-21Monaco-Matin numéro 2015-11-26 jeudi Page 22-23Monaco-Matin numéro 2015-11-26 jeudi Page 24-25Monaco-Matin numéro 2015-11-26 jeudi Page 26-27Monaco-Matin numéro 2015-11-26 jeudi Page 28-29Monaco-Matin numéro 2015-11-26 jeudi Page 30-31Monaco-Matin numéro 2015-11-26 jeudi Page 32-33Monaco-Matin numéro 2015-11-26 jeudi Page 34-35Monaco-Matin numéro 2015-11-26 jeudi Page 36-37Monaco-Matin numéro 2015-11-26 jeudi Page 38-39Monaco-Matin numéro 2015-11-26 jeudi Page 40-41Monaco-Matin numéro 2015-11-26 jeudi Page 42-43Monaco-Matin numéro 2015-11-26 jeudi Page 44-45Monaco-Matin numéro 2015-11-26 jeudi Page 46-47Monaco-Matin numéro 2015-11-26 jeudi Page 48-49Monaco-Matin numéro 2015-11-26 jeudi Page 50-51Monaco-Matin numéro 2015-11-26 jeudi Page 52-53Monaco-Matin numéro 2015-11-26 jeudi Page 54-55Monaco-Matin numéro 2015-11-26 jeudi Page 56-57Monaco-Matin numéro 2015-11-26 jeudi Page 58-59Monaco-Matin numéro 2015-11-26 jeudi Page 60-61Monaco-Matin numéro 2015-11-26 jeudi Page 62-63Monaco-Matin numéro 2015-11-26 jeudi Page 64